MYANMAR

NOTRE ITINÉRAIRE
Nous avons écourté notre voyage car les endroits où nous voulions aller ne sont accessibles, pour le moment, qu’en avion et les prix sont prohibitifs!
Et comme on ne peut rien payer par carte, nous n’avions tout simplement pas suffisamment de cash!
La situation risque de changer rapidement, et je ne voudrais surtout pas dissuader quiconque de visiter ce pays magnifique, d’autant que les sites les plus touristiques sont facilement rejoints en bus.
Quant à nous,nous les avons déjà visités il y a 4 ans , allez voir mon 1er blog : http://doralexploratrice44.blogspot.com
Il y a de chouettes photos !
Après 2 jours à Yangon, nous avons pris un bus pour Kyaik Hti Yo ( le fameux Rocher d’Or !)
Nuit à Kinmon, au pied du rocher, puis départ pour Mawlamyine, où nous avons passé trois nuits, retour à Yangon, deux nuits, puis bus de nuit pour Chaung Tha Beach où nous restons quatre jours avant de rentrer à Yangon le 21 pour nous envoler le 23 février à destination de Bangkok

YANGON
Franchement cette ville est moche, immeubles vétustes et suintants de crasse et d’humidité, trottoirs défoncés, il faudrait raser le centre-ville!
C’est ce qu’ils sont en train de faire, nous avons vu plusieurs immeubles en construction, dans quelques années ce sera certainement une ville plus avenante!
Pourtant, à Yangon il flotte désormais un air plus léger, dans la rue on peut acheter des t-shirts à l’effigie de Aung San Suu Kyi et de son père, des posters, des calendriers, jusqu’à des porte-clefs!
Le gouvernement vient de renoncer à la censure des médias, bientôt les USA lèveront le blocus sur les transactions bancaires, tout au moins il faut l’espérer, car ça rend le voyage un peu compliqué !
Cette ville recèle cependant bien des trésors, lorsque nous sommes arrivés, à la nuit tombée, nous sommes passés en taxi devant la Pagode Shwedagon, rutilante de tous ses ors, éclairée par la pleine lune, le spectacle était magnifique.
La pagode Sule, malgré les échoppes assez laides qui la ceinturent, est un repère dans le centre-ville, et le Maha Bandoola Garden est un lieu de promenade agréable entre la Cour Suprême et la Mairie toute blanche, fraîchement repeinte.
Le marché du soir est superbement coloré, et le grand marché Bogyoké est incontournable pour l’artisanat, les bijoux, l’ambiance.
Dès que l’on s’éloigne un tant soit peu du centre, on est agréablement surpris, plus de taudis mais des immeubles corrects, des restaurants illuminés, des hôtels ( alors qu’en centre-ville c’est la galère pour trouver une chambre!), et si on se dirige vers les quartiers « riches », alors là….. C’est plus que riche, c’est ostentatoire!
En partant pour le Rocher d’Or, nous avons rejoint la gare routière en taxi, tôt le matin; en 1 heure nous avons eu droit à une plongée dans le quotidien des habitants de Yangon (yangonites!) Nous passons devant de belles demeures, un grand lac où les gens font de l’exercice ( des panneaux publicitaires proclament: faire du sport c’est investir!)puis c’est la banlieue où chacun essaye de grimper dans un bus ou un camion, bondés, certains circulent à vélo, d’autres ont choisi la marche à pied, les enfants ensommeillés se rendent a l’école en trishaws, des vélos à 3 roues pourvus d un siège double sur le côté.
Les femmes et les enfants ont sur les joues un emplâtre de tanaka(c’est la sève d un arbre , excellente protection contre les UV), femmes et hommes portent le longyi, longue jupe drapée, le must pour ces dames,, c’est le mini cabas en plastique de couleur vive.
Il y a également les inévitables moines avec leur bol à offrandes, drapés dans leur robe d’un brun rouge.

KYAIK HTI YO
Nous voulons faire la grimpette a pied demain matin , mais nous avons envie de nous degourdir les jambes.
Nous sautons finalement dans un camion pret a partir, perdu!
C est un autre qui demarre et on attend une petite demie heure.
Heutreusement il y a un couple de londoniens-ecossais sympas et on fait la causette!
La montee est rude, le denivele impressionnant, nous nous felicitons interieurement d avoir change nos plans(il y a, parait-il, 6h de montee !)
Quand le camion s arrete, il reste 1 h a faire a pied.
Le fameux Rocher d Or, n est pas tres impressionnant, c est une grosse roche arrondie, surmontee d un stupa et que les fideles ont recouverte de fines feuilles d or. Alain n est pas tres enthousiaste!
Moi, j ai bien aime l atmosphere du lieu, un melange de profane et de sacre, les familles montent avec le pique-nique, certains vont y passer la nuit, il y a des loueurs de couvertures.
En redescendant, on croise un groupe important de thailandais sur des sortes de litieres portees par4 robustes gaillards.

Le jour commence a baisser et nous sommes accompagnes par les litanies lancinantes des hauts-parleurs diffusant des mantras.
Le meilleur de l excursion c est sans conteste la descente en camion:En toile de fond le coucher de soleil rougeoyant, un Scenic Railway grandeur nature, a fond la caisse dans la descente, on serre les fesses , entasses comme des sardines!!!

MAWLAMYINE
Mawlamyine est une grosse ville endormie sur les bords de la rivière Thanlwin
En route, le paysage etait magnifique, des collines couvertes d une vegetation dense, chaque eminence couronnee d un stupa( de plusieurs s il y a de la place !), tous les100ms un temple, une pagode, un monastere, un pagodon, Alain en a une indigestion!
Il fait une chaleur torride( mais seche), nous trouvons une GH sans trop de peine (il n y en a pas des masses… mais pas trop de touristes non plus!)
Samedi11/02
Ce matin nous sommes alles acheter nos billets de train pour lundi soir, en tuk-tuk, il a fallu terminer la montee a pied!
Nous avons ete recus comme des chefs d etat, a la gare!
Elle est immense, ce serait un jalon d une futre ligne « transasiatique » qui irait de Turquie a Singapour….Au train(sic)ou vont les choses, la gare sera en ruine avant!
Puis nous avons parcouru la « Colline aux Pagodes », c etait superbe, de la-haut on a une vue magnifique sur la ville, la prison, le « Shopping Center »…
un des meilleurs moments de la journee, c est la promenade au crepuscule le long du Strand, la longue avenue qui borde la riviere.
l air est plus doux, il y a de petits etals de brochettes, des tables et des chaises, les gens nous abordent gentiment, on se fait des concours de couchers de soleil!
Dimanche12/02
Nous voila en route pour les grottes de Khayon, a bord d un pick-up bonde, on est comme des maquereaux dans une boite de sardines, j ai compte jusqu a 25 personnes avec le chauffeur( il y a du turn-over, parfois on arrive a respirer), on s arrete soudain au milieu de nulle part, pour chanfger de vehicule, quand on voit arriver son frere jumeau, on jette l eponge(pleine de sueur!)
Nous faisons demi-tour sur la route et, malgre le soleil ecrasant, nous repartons a pied, histoire de remettre nos os en place!
Une dizaine de minutes plus loin, un obligeant monsieur propse de nous deposer en ville gracieusement…on profitede l aubaine avec empressement!
Dejeuner au chinois et un petit tour au marche pittoresque avant de rentrer faire la sieste.
il y a ds posters et des t-shirts a l effigie de Aung San Suu Kyi et de son pere, inimaginable, il y a 4 ans!
En passant devant la Mosquee, un type vend du yaourt, j en ai cherche partout desesperement…Allah est Grand!
Ce soir, le coucher de soleil c est depuis la « Colline des Pagodes », on grimpe par de petites rues grouillantes de vie, accueillis par des « hello » auxquels nous repondons « mingala ba »
Il y a la-haut quelques touristes dont un couple d Angers.
LE TRAIN
Le lundi soir, nous nous rendons à la gare en tuk- tuk
Le départ est pour 20h, le train est là, plongé dans le noir. On s’installe, le temps de farfouiller pour trouver ma frontale… La lumière s’allume !
On démarre tout doucement à 19h59…..
Tout à coup plusieurs soubresauts violents, on se croirait dans un avion avec des turbulences !
Ça va durer comme ça pendant tout le parcours: 9h30 !
Parfois, quand le train prend de la vitesse, tandis qu’il soubresaute…. Il tangue également !
Les ventilos ne fonctionnent pas, les fenêtres restent ouvertes, ça rafraîchit l’atmosphère, il y a un tas d’insectes qui volètent affolés, parfois ils se télescopent avec notre nez (il faut faire gaffe quand on baille !)
En face de nous, sur la gauche il y a un chef-moine, gras, âgé, une tête de dogue, juste en face de lui, un imam barbu. On dirait qu’ils veulent faire assaut de ferveur religieuse, du coup
Ils vont laisser leur fenêtre ouverte toute la nuit, résultat…. nous, on a caillé !
Le vacarme de ferraille grinçante est infernal, et quand, malgré tout, on ferme un oeil, il y a 2 ou 3 marchands ambulants qui traversent le wagon en vantant leur marchandise à haute voix !

LE BUS DE NUIT
On a gelé toute la nuit, on se serait cru dans un camion frigorifique !
Les birmans qui voyageaient avec nous avaient tous leur couverture.
Le bus à fait un stop pour le dîner dans un boui-boui où les serveurs avaient tous moins de 10 ans, ça nous avait déjà choqués lors de notre premier voyage. Nous sommes arrivés à Chaung Tha Beach à 3h30 du matin, le bus s’est arrêté devant chaque hôtel pour déposer les clients, notre modeste guest house ( heureusement que nous avions réservé par téléphone!), était plongée dans le noir, le chauffeur du bus à lancé 3 coups de klaxon et 2 jeunes femmes sont arrivées pour nous conduire à notre bungalow!

LES BIRMANS
On ne vantera jamais assez les qualités des birmans.l
Ces gens-là sont extraordinaires!
Partout où nous sommes allés nous avons été accueillis avec des sourires, quelques mots d’anglais, des « bonjour » parfois.
Le petit gars sympa qui nous a vendu les tickets de bus nous a accompagnés jusqu’au bus et à attendu presque 1 heure avec nous, je lui ai offert un café…. Qu’il s’est arrangé pour payer !
On ne nous a rien fait payer, pour notre 1ère nuit à Chaung Tha Beach, bien que nous soyons arrivés à 3h30 du matin.
Et tout est à l’avenant, c’est un peuple vraiment aimable, j’espère que l’ afflux de touristes, à l’avenir, ne détruira pas chez eux cette qualité.
Les femmes ont cette beauté rare, absente de sophistication, pour tout maquillage, le tanaka, et pour tout ornement leur longue chevelure noire.
Les mecs ne sont pas mal non plus, en général bien bâtis, sveltes et élancés(il n’y a pas encore de Mc Do!)

LA PLAGE
Ou
« Les vacances de Monsieur U.Loh »
Chaung Tha Beach est une longue plage bordée de cocotiers et de »Resorts » où se pressent les birmans depuis qu’ils ont découvert les joies des vacances au bord de la mer.
les Resorts sont presque vides, mais il y a plein de petites guest houses, plus ou moins accueillantes.
Les jeunes femmes du village arpentent la plage, un bouquet de brochettes de crevettes à la main, une cuvette pleine de clams sur la tête, des pêcheurs trimballent des poissons énormes vers les hôtels, il y a les vendeurs de cerfs-volants, de noix de coco, de tableaux de langoustes- souvenirs, les gamins coiffés de 6 ou 7 chapeaux de feuilles de palmier, et à côté, tous ces gens en vacances qui passent la journée dans l’eau couchés sur leur bouée car la plupart ne savent pas nager!
En fin d’après-midi, c’est foot, plus tard la musique s’installe, on fait des feux sur la plage, des feux d’artifice également !
Ici, les gens se baignent tout habillés, on voit parfois quelques shorts fleuris, importés à la hâte et portant l’inscription  » Pattaya Thailand »!
Le spectacle est partout, mais le village de pêcheurs où les gens vivent dans des masures sur pilotis, sans même l’eau courante,
c’est notre coup de cœur !
Il y a tout un réseau de passerelles, plein de mômes partout, les gens nous font signe, au début on se sentait un peu voyeurs, mais ils sont contents et nous tendent les gamins pour faire des photos !
Vers le nord il y a de grandes plages désertes, la mer remue un peu mais il y a un petit vent agréable, l’eau est glaciale……
Ça vous ferait marrer si c’était vrai, hein ?
Nous déjeunons d’une noix de coco sur la plage et le soir c’est poisson grillé ou bien d’énormes crevettes.
Au bout de 4 jours qui ont passé trop vite, le bus nous reprend à notre Guest House, il s’arrête un peu plus loin, le « steward » nous balance un petit discours en birman…et nous comprenons vite qu’on nous demande une « contribution  » pour le nouveau monastère en construction !!

Le retour est superbe, je me régale du paysage, la vie dans les rizières, les petits villages, malgré un film chinois passionnant ( d’autant qu’il est sous-titré en birman et en japonais!)

Conclusion

Le Myanmar évolue très vite en ce moment, mais l’analyse d’un jeune expat. avec qui nous avons voyagé, c’est que l’embargo profite aux plus riches et que la population, elle, s’appauvrit.
L' »ouverture »serait de la poudre aux yeux, l’essor du tourisme enrichit les hôtels de luxe (qui ont doublé les prix en 2 ans!) dont le but est d’écraser les Guest Houses plus modestes.
La situation, pour les voyageurs, ne devrait donc pas, non plus, s’améliorer!
Souhaitons que le régime s’assouplisse…mais on peut en douter quand on voit les kms de casernes, écoles de l’armée, hôpitaux militaires aux abords des villes.
Le pays manque d’infrastructures, la bureaucratie est absurde, mais on peut compter sur une jeunesse dynamique et informée, ouverte sur l’extérieur.
Et surtout, il faut espérer que les birmans garderont cette beauté d’âme qui en fait un peuple à part, cher à mon cœur .

20120226-181538.jpg

20120226-193340.jpg

20120226-193349.jpg

20120226-193402.jpg

20120226-193415.jpg

20120226-193437.jpg

20120226-193450.jpg

20120226-193505.jpg

20120226-193520.jpg

20120226-193536.jpg

20120226-193550.jpg

20120226-193600.jpg

20120226-193616.jpg

20120226-193627.jpg

20120226-193642.jpg

20120226-193655.jpg

20120226-193710.jpg

20120226-193721.jpg

20120226-193737.jpg

20120226-193752.jpg

20120226-193807.jpg

20120226-193856.jpg

20120226-193921.jpg

20120226-193937.jpg

20120226-193954.jpg

20120226-194006.jpg

20120226-194027.jpg

20120226-194038.jpg

20120226-194057.jpg

20120226-194209.jpg

20120226-194246.jpg

20120226-194300.jpg

20120226-194318.jpg

20120226-194338.jpg

20120226-194357.jpg

20120226-194412.jpg

20120226-194431.jpg

20120226-194458.jpg

20120226-194516.jpg

20120226-194539.jpg

20120226-194602.jpg

20120226-194618.jpg

20120226-194659.jpg

20120226-194733.jpg

20120226-194837.jpg

20120226-194855.jpg

20120226-194912.jpg

20120226-194937.jpg

20120226-194954.jpg

20120226-195019.jpg

20120226-195033.jpg

20120226-195049.jpg

20120226-195109.jpg

20120226-195124.jpg

20120226-195204.jpg

20120226-195221.jpg

20120226-195244.jpg

20120226-195309.jpg

20120226-195353.jpg

20120226-195419.jpg

20120226-195435.jpg

20120226-195501.jpg

20120226-195549.jpg

20120226-195613.jpg

20120226-195639.jpg

20120226-195655.jpg

20120226-195723.jpg

20120226-195744.jpg

20120226-195803.jpg

20120226-195839.jpg

20120226-195912.jpg

20120226-195931.jpg

20120226-200003.jpg

20120226-200041.jpg

20120226-200130.jpg

20120226-200211.jpg

20120226-200254.jpg

20120226-200314.jpg

20120226-200347.jpg

20120226-200418.jpg

20120226-200557.jpg

20120226-200631.jpg

20120226-200723.jpg

20120226-200755.jpg

20120226-200857.jpg

20120226-200928.jpg

20120226-200947.jpg

20120226-201012.jpg

20120226-201037.jpg

20120226-201053.jpg

20120226-201121.jpg

20120226-201139.jpg

20120226-201153.jpg

2 réflexions au sujet de « MYANMAR »

  1. super cela fait du bien car ici, à Angers, il fait un temps de m… et les habitants de notre si beau pays ont des têtes!!!!! Surtout ne rentrez pas… Bisous et PROFITEZ, PROFITEZ………. Arlette et Roland rentrés depuis si si longtempsssssssssssssssssss

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s