No 4 DATONG

Sous un soleil radieux nous quittons Beijing pour Datong, en train.
Comme partout c’est la grosse bagarre, les gens sont chargés de ballots, et ça bouscule à qui mieux mieux!
On s’en tire sans côte cassée….. moindre mal!
Datong est à +1000m, c’est pas la grosse chaleur, la météo annonce +13• au meilleur de la journée !
Le train de jour c’est assez folklorique, rien à voir avec l’ambiance aseptisée du TGV, ça m’a plutôt rappelé les voyages de Paris à Nantes avec ma « Mémée », chacun apporte son casse-croûte, il y a un distributeur d’eau bouillante, on peut faire une soupe ou un thé.
Il y a des types qui gueulent dans leur téléphone. 6heures, c’est long!
Nous arrivons à la nuit tombante et nous achetons notre billet pour le prochain voyage.
Armés de l’adresse de notre hôtel, nous prenons un taxi.
Vous qui suivez les infos, savez-vous s’il y a eu la guerre à Datong ?
Parce que ce que nous traversons, de nuit, est effrayant:
Immeubles éventrés, magasins vides, routes défoncées, on dirait Beyrouth ou Damas !
Après des embouteillages monstres où chacun lutte pied à pied pour ne pas laisser passer l’autre, nous arrivons à un havre de paix, après une muraille énorme,( je dirais 7m en hauteur et 8m en largeur), nous sommes dans une rue piétonne, reconstituée à l’ancienne, c’est bien léché, tout neuf, notre hôtel est au bout de la rue( il faut traverser une boutique de fringues pour enfants et monter au 1er étage ), la chambre est correcte, la mode c’est la paroi des wc et de la salle de bain en verre opaque….. Pas très intime !
Ce que nous découvrons au matin n’est pas plus encourageant !
Il semble que la municipalité de Datong ait décidé d’employer les grands moyens pour que la ville ressemble aux autres villes touristiques des alentours ( c a d dans un rayon de 1000 km!), donc on rase carrément tout le centre ville, on reconstruit l’ancienne muraille et on recrée une ancienne ville chinoise intra-muros. Derrière les remparts, par contre on s’en donne à coeur joie pour monter des tours et des tours !
Ça devrait être pas trop mal dans quelques années, pour le moment, c’est le chantier…. On se demande ce qu’on fait là !
Nous prenons le bus et nous retrouvons à la gare où un type nous prend immédiatement en charge pour nous proposer son excursion. Nous sommes venus pour ça !
Nous nous trouvons avec un autre couple de français ( chouette on va pouvoir causer !)et trois chinois.
Le matin nous allons au temple suspendu, à 75 km. Du parking on ne voit pas grand chose, il y a un monde fou et la visite est très chère, on boycotte !
Puis la guide nous ramène en ville, nous avalons quelques raviolis-vapeur délicieux et repartons vers les grottes de Yungang. C’est moins loin et là franchement on n’est pas déçus !
Après un parcours d’approche de 1km, (grandiose, bien sûr, il y a même un temple rescapé de la guerre du centre ville et transporté là), nous trouvons des grottes dont les parois sont sculptées de magnifiques Bouddhas, la naissance de Bouddha, Bouddha bébé, le mariage de Bouddha etc…., il y en a comme ça des milliers.Nous avons même droit à un spectacle avec l’Empereur, l’Impératrice et la Cour !
Nous ne « bouddhons » pas notre plaisir, d’ autant qu’il fait très beau, bien plus chaud que ce qui était annoncé. Avant de quitter nos nouveaux potes nous retournons grignoter quelques raviolis-vapeur.
Puis nous reprenons le bus No 15, pour rentrer dans notre ghetto ( sauf que ce matin on n’a même pas repéré le nom de l’arrêt, grâce à la muraille on se retrouve !)
Demain c’est repos, nous prenons le train de nuit pour la ville de Xi’an et les  » guerriers de terre cuite ».
Dernière minute:
Ce matin nous nous sommes baladés dans la  » nouvelle vieille ville », c’est bien plus grand que ce qu’on imaginait, puis nous sommes montés sur les remparts: les travaux sont entre titanesques et pharaoniques!

20121219-071316.jpg
Le Monastère Suspendu

20121219-071332.jpg
L’entrée des grottes de Yungang

20121219-071352.jpg

20121219-071405.jpg
Collection de Bouddhas

20121219-071422.jpg

20121219-071435.jpg

20121219-071448.jpg

20121219-071503.jpg

20121219-071518.jpg

20121219-071537.jpg

20121219-071558.jpg

20121219-071614.jpg

20121219-071628.jpg

20121219-071642.jpg

20121219-071659.jpg

20121219-071711.jpg

20121219-071726.jpg

20121219-071740.jpg

20121219-071759.jpg

20121219-071815.jpg

20121219-071831.jpg

20121219-071848.jpg
L’Empereur et sa suite

20121219-071905.jpg
Le nouveau Datong

20121219-071918.jpg
….Et l’ancien

20121219-071947.jpg
Une rue reconstituée

20121219-072000.jpg

20121219-072017.jpg

20121219-072032.jpg
Au milieu du neuf, un peu d’ancien

20121219-072048.jpg
La muraille

20121219-072104.jpg
Les travaux

20121219-072121.jpg
Tout neuf

20121219-072137.jpg
La Muraille

20121219-072150.jpg
Photo de « guerre »

Une réflexion au sujet de « No 4 DATONG »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s