No 10 GUILIN-YANGSHUO

Nous ne restons pas à Guilin, nous prenons de suite un bus pour Yangshuo ( cette fois c’est bien le bon bus!), 1h30 plus tard nous sommes à destination.
La ville n’est pas énorme et notre hôtel est tout près de la gare des bus, le réceptionniste se démène pour nous trouver une chambre avec un bon signal wifi (pas si évident !).
La situation de Yangshuo est très particulière, elle est entourée de pitons rocheux couverts d’une végétation très dense, ça ressemble à la Baie d’Along…. En moins bien !
C’est très, très touristique et pour la première fois en Chine nous sommes harcelés dès la descente du bus !
Il y a du monde et on est en basse saison, comme partout nous constatons que, après les chinois ( en masse), les touristes français sont les plus nombreux.
D’ailleurs nous avons été abordés par un jeune guide qui parlait parfaitement le français.
Il y a une rue piétonne, envahie de boutiques de « chinoiseries » et tout un tas de « supermarkets » qui vendent tous la même chose, des confiseries locales, de l’alcool et des cigarettes!
Je dois traîner Alain pour faire la fameuse balade en bamboo-boat ( des tuyaux de PVC assemblés entre eux!), le long de la rivière Li.
On commence par négocier ferme , on en profite pour faire un tour au marché, plutôt folklo, et finalement on embarque, avec un marinier très mignon!
Alain commence à râler : il fait froid( c’est vrai, le vent de la course et la rivière …. Ça caille !), on a déjà vu mieux( c’est encore vrai, nous ne sommes pas du genre blasé, mais il y a autant de bateaux sur la rivière Li que de jonques sur la Baie d’Along), bref, nous sommes un peu déçus, d’autant que le soleil, très timide au départ…. Est carrément parti se cacher !
Un couple de français rencontrés à Jianshui avait trouvé l’endroit merveilleux…. Comme quoi c’est vraiment subjectif, à chacun son voyage !
Nous rentrons en bus à Yangshuo, achetons quelques petits pains-vapeur fourrés et rentrons nous réchauffer à l’hôtel.
Quand nous sortons pour dîner les pitons rocheux sont éclairés depuis la base par de puissants projecteurs, le pagodon du sommet est enguirlandé comme un sapin de Noël, et l’enseigne de MacDo se voit à 3km!
Nous achetons de la brioche pour le petit déj. et de délicieux kakis sèchés, puis nous dinons au resto hui, près de l’hôtel, le  » pastaiolo » confectionne les nouilles de riz à la demande.
Est-ce une impression, l’air nous semble plus doux.
Nous nous dirigeons, comme aimantés, vers la rue piétonne, la foule est dense, tous les magasins sont ouverts, mais il y a aussi plein de bars qui rivalisent de décos originales.
Les jupes des demoiselles ont subitement diminué de 15 cm.
Le must, c’est le bonnet en forme de tête d’animal, on croise des renards, des tigres, des pandas, bien sûr !
Ensuite vient la barrette magique , qui permet de faire un chignon parfait en un tournemain (à condition d’avoir fait un stage de 3 mois !), puis l’écharpe tube, qui fait gilet, jupe, cache-coeur etc…
L’ambiance est bon enfant, c’est plutôt sympa, on traîne un bon moment… On va louper le début du film à la télé !
Samedi, le pied d’Alain va mieux, nous partons en rando dans la campagne.
Ici tout le monde loue des vélos, obstinément nous allons à pied !
Mon Guide du Routard est récent, et pourtant ça a déjà changé, les » charmants petits villages » se sont étoffés de grandes maisons confortables ( neuves, certaines n’ont pas encore de fenêtres), il nous faut marcher longtemps avant de trouver des rizières et des champs. Nous nous perdons ( à peine!), nous montrons notre carte et on nous fait signe toujours plus loin !
Finalement 2 options s’offrent à nous:
-Nous continuons et trouvons le bac pour traverser la rivière
-Nous faisons demi-tour… Et ça fait un bout de chemin!
On prend l’option 1 et nous arrivons finalement à la rivière après avoir contourné un énorme piton rocheux (aparté pour Viviane et Maryse: les pitons rocheux ne sont pas des serpents venimeux!)
Nous crions pour faire traverser le bac, il se décide au bout de 10 mn. Il transporte 4 clients qui lui donnent chacun 1yuan, il m’en demande 20 !
Nous repartons d’un pas décidé, il nous rappelle, ça marche pour 5!
( je suis bien contente, j’en avait plein les pattes !)
Nous traversons le village de Fuli, il y a des vendeuses de chinoiseries près du quai, un vieux bonhomme qui pose pour des photos avec 2 cormorans ( la pêche au cormoran est une des attractions touristiques) et plus loin des fabriques d’éventails ( on peut y fabriquer soi-même son éventail), le marché ( tristounet, le grand marché c’est demain) et nous arrivons à la route principale où nous prenons un minibus pour Yangshuo.
Quelques bouchées-vapeur plus tard nous prenons un repos bien mérité.
Le soir nous re-tentons le bain de foule ( hier ça nous a amusés!).
Nous testons la spécialité locale: le poisson à la bière, on nous apporte un réchaud, sur lequel est posé un wok contenant nos poissons qui continuent de cuire devant nous.
C’est délicieux……
Vous avez déjà mangé un poisson entier avec des écailles et plein d’arêtes …. Avec des baguettes ?
Le serveur a pitié de nous et nous apporte des fourchettes!
Les terrasses des restos sont pleines, les gens dînent dehors par tous les temps.
Comme nous n’avons pas fait d’étirements…. Nous nous offrons une petite bière ( y a pas de raison, le poisson en a bien, lui !)
Puis nous repartons dans la  » fièvre du samedi soir », un aller-retour pour digérer dans la rue piétonne !
Dimanche matin…. Nous étirons la matinée au maximum, déjeunons de dim-sun, puis nous prenons le bus pour Guilin, il se met à tomber des cordes ( et même des chats et des chiens…pour Valeska!).
Nous avons tout l’après-midi, le train est à 21h18!
Après avoir déposé nos sacs à la consigne de la gare nous remontons l’avenue principale, quand il pleut trop nous visitons un « Departement Store », et nous tombons par chance sur un MacDo !
On peut critiquer cette manie de développer un concept identique partout dans le monde, mais ça a quelque chose de rassurant pour le voyageur !
Nous nous installons bien au sec, sortons le jeu de rami… Nous voici dans notre bulle !
Nous allons nous décider à repartir quand un jeune homme à la table à côté engage la conversation, il enseigne le français à l’Université pour 1an et a manifestement envie de rencontrer des compatriotes !
On papote un long moment, on lui donne même des tuyaux sur le voyage (il travaille, lui !!), on se quitte enchantés .
Le temps a passé, il fait déjà nuit, nous repartons dans la tourmente .Finalement on jette l’éponge, Alain a un soulier qui prend l’eau, on saute dans un bus
( ici les destinations sont aussi en anglais).
Nous retrouvons le cocon douillet de la salle d’attente des  » soft sleepers « , envahie bientôt par un groupe de 30 français en voyage organisé : toute la Chine en 15 jours, ils en ont vu plus que nous…. Et on se moquait des japonais !
Je m’en voudrais de critiquer leur choix, mais ils n’ont rien vu de la façon de vivre des gens. D’un autre côté, pour être honnête, nous n’avons pas eu énormément d’échanges avec des chinois !
Nous ne sommes pas devenus « spécialistes de la Chine », il faudrait des années, mais nous avons appris( un peu!) comment ça fonctionne… Et nous préparons déjà notre prochain voyage.
Je parle désormais le « changlais », ou l’anglais « chin »plifié.
Au resto je dis:
Chicken, noodles ….Et ça marche!
Demain matin nous serons à Canton, pardon Guangzhou !

20121220-171526.jpg
La rivière Li, embarcadère

20121220-171611.jpg
Éclairage nocturne

20121220-171655.jpg
Champignons sauvages

20121220-171709.jpg
Du lard …. à s’en casser les dents

20121220-171728.jpg
Sieste réparatrice

20121220-171758.jpg
La rivière Li

20121220-171811.jpg
La rivière Li

20121220-171830.jpg
La rivière Li

20121220-171843.jpg
La rivière Li

20121220-171906.jpg
Passage de chèvres

20121220-171951.jpg
Rivière Li

20121220-172010.jpg
Dans la campagne

20121220-172025.jpg
Une charrette de cacahuètes

20121220-172042.jpg

20121220-172059.jpg
Les bottes de paille de riz en ordre de bataille

20121220-172113.jpg
Une tombe

20121220-172137.jpg
Bric à bracelet sur la rivière Li

20121220-172156.jpg
Fabrique d’éventails

20121220-172215.jpg
Fabrique d’éventails

20121220-172231.jpg
Dans le village de Fuli

20121220-172246.jpg
Dans le village de Fuli

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s