TAMAN NEGARA

Alain a commencé à râler, moi j’étais là pour crapahuter dans la jungle , dormir dans une grotte et en haut d’une tour d’observation .
Quand on a commencé à se renseigner, il a dit « tu y vas toute seule »!
On a rencontré un jeune couple , très déçus, ils ont dormi dans la grotte avec une trentaine de personnes, arrosés des déjections des chauves souris, quand à la tour d’observation , elle a été endommagée par une tempête et leur rando a été écourtée d’1 journée!
J’ai vite renoncé, d’autant que nous avions trouvé une jolie Guesthouse , avec « douche chaude et froide, clim’, wifi et même le petit déj. »
Sur ces entrefaites nous avons fait la connaissance de Jean-Pierre et Françoise et nous nous sommes découvert des amis communs !
Le lendemain matin nous sommes allés pour l’ouverture au Canopy walkway, un circuit perché à 40m à la cime des arbres.
Il faut d’abord traverser la rivière en canot, puis suivre un chemin très( trop) bien aménagé sur 1,5km.
Au bout d1/4 d’heure nous avions vu : 1 lézard, 2 écureuils, quelques moustiques, 1 papillon noir et blanc et un groupe de japonais armés d’appareils photo hypersophistiqués qui pourchassaient un oiseau rouge et noir, le bilan était loin d’être négatif!
Le « Canopy le plus long du monde » (sic!) est amputé de la moitié pour rénovation ( ceci dit, pour moi, la moitié ça suffisait !)
J’avais les jambes en coton et j’ai cru que je n’arriverais pas à traverser le premier tronçon!
Finalement, c’était bien, nous avons retrouvé les copains de la veille et on a fait une longue balade dans la jungle et on a terminé par un bain dans la rivière.
Le soir on était crevés, c’était rude après un mois à se la couler douce!
Le lendemain nous sommes retournés nous balader dans la jungle( vu que c’est l’activité principale, ici!), nous avons marché jusqu’à un poste d’observation ( un « bumbun »c’est un peu comme un refuge de montagne), nous sommes restés longtemps et n’avons pas observé grand chose, JP a proposé qu’on revienne y passer la nuit, mais Alain aime trop son lit douillet !
Au retour nous somme tombés sur un gros volatile qui picorait tranquillement le long du chemin, c’est un « crested fireback »( m’a indiqué un spécialiste!) , on dirait qu’il sort du Carnaval de Venise.
Nous sommes passés nous baigner à la rivière, trop bon !
Près du poste des Rangers il y avait des cochons sauvages et un couple de tapirs dans le jardin du Mutiara Resort !

TAMAN NEGARA

20130329-073055.jpg
Alain a commencé à râler, moi j’étais là pour crapahuter dans la jungle , dormir dans une grotte et en haut d’une tour d’observation .
Quand on a commencé à se renseigner, il a dit « tu y vas toute seule »!
On a rencontré un jeune couple , très déçus, ils ont dormi dans la grotte avec une trentaine de personnes, arrosés des déjections des chauves souris, quand à la tour d’observation , elle a été endommagée par une tempête et leur rando a été écourtée d’1 journée!
J’ai vite renoncé, d’autant que nous avions trouvé une jolie Guesthouse , avec « douche chaude et froide, clim’, wifi et même le petit déj. »

20130329-073152.jpg

Sur ces entrefaites nous avons fait la connaissance de Jean-Pierre et Françoise et nous nous sommes découvert des amis communs !
Le lendemain matin nous sommes allés pour l’ouverture au Canopy walkway, un circuit perché à 40m à la cime des arbres.
Il faut d’abord traverser la rivière en canot, puis suivre un chemin très( trop) bien aménagé sur 1,5km.
Au bout d1/4 d’heure nous avions vu : 1 lézard, 2 écureuils, quelques moustiques, 1 papillon noir et blanc et un groupe de japonais armés d’appareils photo hypersophistiqués qui pourchassaient un oiseau rouge et noir, le bilan était loin d’être négatif!

20130329-073238.jpg
D’autant qu’on avait déjà vu un tigre en sortant de la Guesthouse

20130329-073301.jpg
Le « Canopy le plus long du monde » (sic!) est amputé de la moitié pour rénovation ( ceci dit, pour moi, la moitié ça suffisait !)

20130329-073751.jpg
J’avais les jambes en coton et j’ai cru que je n’arriverais pas à traverser le premier tronçon!
Finalement, c’était bien, nous avons retrouvé les copains de la veille et on a fait une longue balade dans la jungle et on a terminé par un bain dans la rivière.

20130329-073853.jpg
Des feuilles bleues
Le soir on était crevés, c’était rude après un mois à se la couler douce!
Le lendemain nous sommes retournés nous balader dans la jungle( vu que c’est l’activité principale, ici!), nous avons marché jusqu’à un poste d’observation ( un « bumbun »c’est un peu comme un refuge de montagne), nous sommes restés longtemps et n’avons pas observé grand chose, JP a proposé qu’on revienne y passer la nuit, mais Alain aime trop son lit douillet !

20130329-074218.jpg
Tarzan et Jane!

20130329-074234.jpg

20130330-090815.jpg

La canopée vue du dessous

20130330-091041.jpg
Celui-là était un petit peu mort, tant mieux pour nous!

Au retour nous somme tombés sur un gros volatile qui picorait tranquillement le long du chemin, c’est un « crested fireback »( m’a indiqué un spécialiste!) , on dirait qu’il sort du Carnaval de Venise.

20130330-091411.jpg

Nous sommes passés nous baigner à la rivière, trop bon !

20130330-091806.jpg

Près du poste des Rangers il y avait des cochons sauvages et un couple de tapirs dans le jardin du Mutiara Resort !

20130330-092036.jpg

20130330-092100.jpg

Pour rentrer sur Kuala Lumpur nous avons pris un bus local ( folklo et sympa ) puis, à Jerantut un gros car de tourisme très confortable.
A l’arrêt du bus, j’ai photographié cette enseigne en français, émouvant, non?

20130330-092711.jpg

PENANG

PENANG
J’étais tellement chamboulée de quitter Bulon qu’on a failli louper le minivan pour Hat Yai !
On s’est pointés tranquillement à 12h10, le départ était à 11h30!
Heureusement la propriétaire de l’agence nous emmenés en voiture à Langhu, où on a rattrapé le van!
Nous sommes arrivés à Penang à la nuit tombée ( il y a 1h de plus en Malaisie)
Ça faisait 1 mois que je me contemplais seulement dans les yeux d’Alain( heureusement ils sont restés indulgents!), une restauration s’imposait !
Nous sommes d’abord allés, pour Alain, chez le coiffeur indien, comme il avait un bon coup de ciseaux….. j’ai tenté ma chance!
Devant la couleur de mes cheveux ( blanc-blond-jaune !), il m’a proposé un roux flamboyant….j’ai décliné poliment ( on a fait la couleur à l’hôtel), puis le bonhomme s’est un peu lâché sur la tondeuse, mais , comme disait Papa: »les cheveux, c’est pas comme les yeux…ça repousse! »
La ville de Georgetown continue de rénover ses quartiers anciens, il y a des bijoux de petits hôtels, c’est très agréable de déambuler au hasard dans les rues étroites.
On s’est gavés de « rôtis canais »et de samossas, hier soir on venait juste de prendre un petit en-cas dans la rue, quand l’orage a éclaté. On s’est abrités et ça s’est calmé, nous avons marché pour rejoindre notre quartier, les fleurs de frangipanier tombées sur le sol brûlant exhalaient une odeur enivrante.
À peine étions-nous arrivés au resto ( indien…pour la suite!), il s’est mis à tomber des cordes, l’orage était sur nous, éclairs, tonnerre, un vrai déluge!
Nous étions aux premières loges pour siroter le lassi à la mangue!
Ce matin nous sommes à nouveau dans un minivan, nous allons aux Cameron Highlands, pour rejoindre le Taman Negara demain.
Nous n’avons pas beaucoup cherché, à Tanah Rata ( la « capitale » des Cameron Highlands) nous sommes retournés au même hôtel qu’il y a 3 ans.
Sauf que là, c’était le 1er week-end des vacances scolaires et on a eu droit à la foire une bonne partie de la nuit, karaoké et compagnie!
le lendemain matin nous avions un vieux minivan inconfortable, jusqu’à Jerantut , de là on a attendu 3 heures pour prendre une longue pirogue et nous sommes arrivés à Kuala Tahan , notre destination …à 17h10!

20130330-093040.jpg
mur peint

20130330-093101.jpg
Le vieux village sur pilotis des émigrants chinois

KO BULON. SUITE

Nous avons décidé de poursuivre encore quelques jours notre stage intensif de farniente

L’ endroit où nous sommes s’ appelle Jungle Hut, nous n’avons pas la vue sur la mer, nous sommes dans les arbres, il y a des tas d’oiseaux. Tuen, la jeune gérante adore les chats, il y en a toujours deux ou trois qui paressent sur notre terrasse!
L ‘ambiance est excellente, il y a pas mal de français, les journées passent à toute vitesse.

Alain a calculé que nous avons 1km à faire pour rejoindre la plage, donc nous faisons quand même environ 6km à pied chaque jour!
Mais le trajet est un enchantement.
La mer est belle et chaude, un peu moins cependant que l ‘ année dernière. …C’est pas plus mal! !!
Nous n ‘ avons pas réussi à voir le très gros varan, nous nous levons trop tard!
On sent que c’est la fin de saison, Tuen passe ses après-midi à jouer aux cartes avec sa cousine et le copain de celle-ci, elle peut bien se détendre un peu car franchement quand c’est plein, elle assure.
Tous les soirs nous mangeons du barracuda, au gingembre, à l’ ail et au poivre, à l’ aigre-douce, en tempura….. et on recommence!

Alain joue tous les soirs à la pétanque avec Philippe contre des thaïs( ils jouent très bien) mais cette année ils montrent une certaine désaffection, il y en a même un qui les a plantés au milieu d’une partie. …pour aller jouer au foot!
Ce matin nous avons repris le speedboat, le coeur serré, j’ ai eu autant de mal à partir que j’en avais, adolescente, à quitter l ‘ île d ‘ Yeu à la fin des grandes vacances

20130321-154839.jpg.
le barracuda on le mangera!

20130321-154905.jpg.
un grand monstre

20130321-154941.jpg
un petit monstre

20130321-155010.jpg
Panka Bay, au coucher du soleil

20130321-155033.jpg
les « amandiers »flamboient

20130321-155057.jpg
Alain devant notre bungalow

20130321-155122.jpg
Le ciel, le soleil, la mer………..

20130321-155145.jpg
sur le chemin de la plage

20130321-155218.jpg
Coconut Bar, le haut lieu. des nuits de Bulon!

20130321-155204.jpg

20130321-160051.jpg
Calao

20130321-161404.jpg
Alex devant son poisson au gingembre

20130321-161414.jpg
j’avais envie de louer ce bungalow….mais il était déjà pris !

20130321-162205.jpg
C’ est mon anniversaire, il n’y a pas de magasins sur Bulon, alors Alain s’ est débrouillé pour me couvrir quand même de bijoux

KO BULON

On n’était pas à Ko Bulon depuis plus de 3 jours que le temps s’est brutalement détraqué. Sans doute la conjonction de la pleine lune et des grandes marées, une bénédiction pour les habitants de l’île qui voyaient avec inquiétude leurs
réserves d’ eau s’ épuiser.
On n’ a pas bougé de la journée,  Alain a fait du feu dans la cheminée, on s’est glissés sous la couette et on a regardé par la fenêtre la neige tomber à gros flocons.On entendait parfois le grognement d’un grizzly,  j’ ai fait une délicieuse tarte aux myrtilles. …Je ne vous raconte pas ce qu on a fait sur la peau d ‘ ours, devant la cheminée!
…..Pardonnez-moi, j’étais en plein délire! Ce doit être à cause de l’oeuvre d’ art qui orne la paroi de notre bungalow de bambou, un magnifique chalet sous la neige!!!
Finalement ça s’ est levé dans la matinée et nous sommes allés nous baigner.
Puis nous sommes descendus chez Pin et Muda pour déjeuner et là, surprise, Pin nous déclare » aujourd’hui je fais une Party, servez-vous, c’est gratuit! !! »
On ne se l’ est pas fait dire deux fois!
Il y avait du green curry, du riz, du poisson, de la salade et des fruits.

Il a plu pendant 3 jours, pas un petit crachin breton, non, le vrai déluge tropical, la douche d ‘ eau tiède permanente, heureusement on a trouvé un couple de nantais et on a fait un stage de belote!
Hier ça s’ est soudain remis au beau.
Le matin, vers 5/6h, le muezzin nous réveille de sa belle voix grave ( pas un truc enregistré) puis les oiseaux prennent le relais, ensuite il y a une accalmie …on en profite pour se rendormir.
Ce matin nous essayerons encore de voir Amadeus, le vieux varan énorme, jusqu’ ici nous avons fait chou blanc.
Nous avons également déménagé, notre bungalow était très cosy, mais un peu petit.
Nous sommes maintenant dans un  » Algeco amélioré », nous y avons ajouté notre touche perso, une ficelle tendue le long du mur du fond pour suspendre nos vêtements ( si on les laisse dans les sacs….ils puent avec l’ humidité), des ficelles dans la salle de bain pour nos trousses de toilette et les serviettes.
Nos partenaires de belote sont repartis ce matin. .mais le soleil est revenu, pour un bout de temps apparemment!
Après « plus ample informé », il semblerait que nous ayons ramassé la queue de la
image
image

tempête tropicale que les chinois nous ont envoyée, faudrait leur dire de ne pas exporter n’importe quoi!
Tout çà nous a fait faire des progrès au Scrabble, on trouve des mots superbes….qui mériteraient d ‘ être dans le dictionnaire!
Nos voisins sont partis ce matin, les chatons qui squattaient sur leur terrasse sont venus prendre le petit déj chez nous!
image
Puis ils ont adopté la pelle comme mère de substitution
image