PENANG

PENANG
J’étais tellement chamboulée de quitter Bulon qu’on a failli louper le minivan pour Hat Yai !
On s’est pointés tranquillement à 12h10, le départ était à 11h30!
Heureusement la propriétaire de l’agence nous emmenés en voiture à Langhu, où on a rattrapé le van!
Nous sommes arrivés à Penang à la nuit tombée ( il y a 1h de plus en Malaisie)
Ça faisait 1 mois que je me contemplais seulement dans les yeux d’Alain( heureusement ils sont restés indulgents!), une restauration s’imposait !
Nous sommes d’abord allés, pour Alain, chez le coiffeur indien, comme il avait un bon coup de ciseaux….. j’ai tenté ma chance!
Devant la couleur de mes cheveux ( blanc-blond-jaune !), il m’a proposé un roux flamboyant….j’ai décliné poliment ( on a fait la couleur à l’hôtel), puis le bonhomme s’est un peu lâché sur la tondeuse, mais , comme disait Papa: »les cheveux, c’est pas comme les yeux…ça repousse! »
La ville de Georgetown continue de rénover ses quartiers anciens, il y a des bijoux de petits hôtels, c’est très agréable de déambuler au hasard dans les rues étroites.
On s’est gavés de « rôtis canais »et de samossas, hier soir on venait juste de prendre un petit en-cas dans la rue, quand l’orage a éclaté. On s’est abrités et ça s’est calmé, nous avons marché pour rejoindre notre quartier, les fleurs de frangipanier tombées sur le sol brûlant exhalaient une odeur enivrante.
À peine étions-nous arrivés au resto ( indien…pour la suite!), il s’est mis à tomber des cordes, l’orage était sur nous, éclairs, tonnerre, un vrai déluge!
Nous étions aux premières loges pour siroter le lassi à la mangue!
Ce matin nous sommes à nouveau dans un minivan, nous allons aux Cameron Highlands, pour rejoindre le Taman Negara demain.
Nous n’avons pas beaucoup cherché, à Tanah Rata ( la « capitale » des Cameron Highlands) nous sommes retournés au même hôtel qu’il y a 3 ans.
Sauf que là, c’était le 1er week-end des vacances scolaires et on a eu droit à la foire une bonne partie de la nuit, karaoké et compagnie!
le lendemain matin nous avions un vieux minivan inconfortable, jusqu’à Jerantut , de là on a attendu 3 heures pour prendre une longue pirogue et nous sommes arrivés à Kuala Tahan , notre destination …à 17h10!

20130330-093040.jpg
mur peint

20130330-093101.jpg
Le vieux village sur pilotis des émigrants chinois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s