MAROC, Fez, Chefchaouen et rando

Dimanche 1er septembre, nous arrivons à Fez à la nuit tombée, vol Ryanair, pas pire qu’un autre. Après un peu de cafouillage nous rejoignons notre riad.
2 jours entiers nous permettent de découvrir la Medina

ImageImageImage

On s’ offre même une pause hammam: le vrai hammam populaire, un espace dédié aux femmes et aux enfants, curieusement, il y a même de petits garçons. 

De solides matrones nous prennent en mains, gommage, massage, ça fait un bien fou! 
On nous lave les cheveux, nous sommes noyées sous des litres d’eau chaude, puis on nous fait comprendre par gestes qu’il faut aussi laver notre « intimité »(heureusement elles nous laissent nous en acquitter nous-même! )

Mercredi matin, nous prenons un grand taxi Mercedes pour nous 5, (nous sommes un peu serrés! ) direction: Chefchaouen
Il y a 2semaines je n’en avais jamais entendu parler, maintenant je rêve d’y retourner! 
C’est un vrai bijou, au coeur de l’ancien Maroc espagnol une ville aux airs andalous, baignant dans la couleur bleue.

Image
Jeudi, les choses sérieuses commencent:
9heures de marche, 1100ms de dénivelé positif, plus de 500ms négatifs, heureusement sur une piste caillouteuse.
Nous marchons déjà depuis un certain temps quand nous arrivons aux premières plantations de kif!

Image

Surprise totale, en fait, en vertu d’une certaine hypocrisie, la culture du kif est autorisée dans la partie espagnole du Maroc peuplée de berbères dont c’est le seul moyen d’ existence. 
Cependant, la vente et le transport …..sont interdits! !!
C’est sans doute pourquoi il y a tant de consommateurs à Chefchaouen.

Image

Balisage…aléatoire!

Image

La piste nous semble interminable, enfin nous sommes à Azilane,chez Abdelkhader, le propriétaire du gîte, apiculteur et…cannabiculteur!
L’accueil est grandiose, à la hauteur de l’effort fourni!

Image

fenêtre sur kif

Jeudi nous partons tard après avoir convenu d’ un itinéraire avec Abdel qui nous délègue son petit-fils Mohammed (15ans) comme guide .

Image

Nous nous éloignons du gîte

Image

Promis, nous n’avons fait que regarder!

2ème étape: Azilane-Akchour, 9 heures de marche, nous nous arrêtons près d’un pont et trempons nos pieds.

Image

 

Image

Le petit nous annonce qu’ il reste « entre 15 et 45 mn »…2h30 plus tard nous arrivons à Akchour! 
3ème étape: Akchour-Taourate…..seulement 7 heures de marche…..infernale! 
Heureusement, nous sommes partis assez tôt, le départ est compliqué, comme il a plu dans la nuit nous souhaitons éviter le chemin de la cascade mais le gamin n’ est pas sûr de lui, nous devons rebrousser chemin après avoir crapahuté dans un chemin tapissé de m….

Image

C’est superbe, il faut seulement éviter de photographier les détritus tout autour !

Va pour la cascade, nous remontons un oued magnifique, malheureusement le spectacle est gâché par les monceaux d’ordures abandonnées par les campeurs ou les visiteurs, c’est répugnant! 

Image

À la cascade il y a du monde et nous ne nous attardons pas, d’autant que c’est là que nous attend la grosse difficulté ( nous avons déjà franchi l’oued sur des pierres plus de 10 fois)
Pour rejoindre Taourate nous devons quasiment escalader la falaise sur un sentier à pic où nous nous raccrochons à la moindre racine, les gravillons roulent sous nos pieds….on n’en mène pas large!

Image

Image

La falaise!
Nous finissons par rejoindre un semblant de sentier où nous pouvons marcher normalement. ….ou presque!
Nous progressons au travers d’un maquis épais de cades, genévriers, houx, ajoncs, chardons…bref, rien que des trucs qui piquent!

Image

Enfin le village!

Image

4ème étape: Taourate-Azilane, 9hrs

Notre hõte, Hassan était très gentil, nous avons pu apprécier l’hospitalité berbère. 
Mohammed nous annonce 4 hrs de marche tout au plus, nous démarrons la fleur au fusil!
Oubliés nos déboires de la veille, nous avons soigné nos ampoules, la troupe est au top!
Après un détour de 2heures (le gamin s’ est trompé de chemin!), nous ne sommes plus si frais, heureusement aujourd’hui nous suivons la piste!

Image

un toit où sèche la récolte de kif

Image

Une rencontre imprévue

Après 9heures de marche nous nous écroulons et décidons de redescendre à Chefchaouen le lendemain… en Landrover !!

Abdelkhader nous a fait mijoter un couscous délicieux, de quoi oublier tous nos soucis, nous avons retrouvé la douce odeur du kif qui baigne tous les alentours, la vie est belle!

Quelques images du Gîte Azilane

Image

Image

Image

Abdelkhader, notre hôte

Nous passons deux belles journées à Chefchaouen, du bleu plein les yeux, le temps de récupérer un peu, pause hammam encore une fois(on a la » peau lisse aux fesses »), puis nous rentrons en taxi directement à l’aéroport. 

Chefchaouen, la belle bleue

Image

 

Image

Image

 

Image

Image

 

En conclusion, Fez est une très belle destination, très facilement accessible depuis Nantes, Chefchaouen c’est le dépaysement total, par contre les randos sont très difficiles.

Nous sommes rentrés avec plein de beaux souvenirs dans la tête. ….et d’autres un peu moins plaisants au ventre!!

— 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s