NARA, OSAKA, KOYA-SAN, HIROSHIMA ET AUTRES !

Mardi matin nous sommes sur le pied de guerre, nous avons fait un grand ménage, nous rendons les clés de la maison et aussitôt nous filons sur Nara

.

Là nous laissons les bagages dans une consigne à pièces ( il y en a partout) et partons à la recherche d’un resto.

Le ventre plein, nous allons visiter le Temple Todai-ji, la plus grande construction en bois du monde!

En chemin une belle pagode

Le Todai-ji

Il y a également un énorme Bouddha

Et quatre terribles gardiens
Dans le parc il y a des centaines de daims qui se laissent caresser, et photographier!

Vous aurez remarqué qu’il y a aussi des centaines de gens!

On patauge un peu avec la carte des autobus ( pas claire du tout!)

Finalement on retourne à la gare! (On a apparemment loupé le plus joli temple…mais on commence à saturer!)

Nous nous installons à notre hôtel à Osaka.

Le lendemain on a galéré! On a repris le train pour Kyoto et encore 3/4 d’h.de bus pour aller voir les geishas et les maikos ( apprenties geishas ) défiler dans la rue.

C’était un « tuyau percé « ! En fait c’était un spectacle dans un théâtre et …c’était complet !

Nous sommes rentrés tout dépités à Osaka.

Et là, nous allons visiter le Château d’Osaka: il est superbe, massif, tout en hauteur, entouré de cerisiers en fleur dans un grand parc.

Le château du Shogun Tokugawa

La visite de l’intérieur est archi nulle! Tout est moderne, il y a un ascenseur et un escalier qui tourne autour et le long des murs des vidéos et des diaporamas sur la « fameuse bataille d’Osaka » On s’est fait les 8 étages à pied et, d’en haut, heureusement, la vue est belle !

Quelle délicatesse!

La gare d’Osaka est immense, elle abrite un important centre commercial:voilà ce qu’ils ont fait pour l’ouverture d’ un magasin!

De la gare on aperçoit la grande roue sur le toit d’un immeuble (j’irai pas!)

Avant de rentrer à l’hôtel nous organisons la journée du lendemain au Mont Koya.

Koya-San, l’autre montagne sacrée des japonais. Une bonne heure de train, puis on emprunte le téléphérique, ça grimpe bien raide ! Ensuite on prend un bus jusqu’au cimetière . Superbe le cimetière, certaines tombes sont assez extraordinaires.Parfois c’est une entreprise qui rend hommage à son employé.

Ici, Nissan

Ce petit bonhomme affublé d’un un bavoir rouge protège les jeunes enfants

Tout ça noyé dans une magnifique forêt de cèdres.Nous arrivons au Mausolée de Kodai-ji, le moine à l’origine du premier sanctuaire du Mont Koya. (on ne photographie pas le mausolée )

Il y a beaucoup de rituels dans la religion bouddhiste

Nous déjeunons ( pas terrible). En fait, la cuisine japonaise c’est « nippon….ni mauvais ! (c’ est surtout excellent, en général) Puis nous visitons un très beau temple, où on nous offre le thé.

Une dame en kimono devant le jardin sec

En sortant il fait frisquet et nous décidons de rentrer.

Pour notre dernière journée à Osaka on fait « journée libre », il pleuviote, Alain et moi décidons de faire un tour vers la rue couverte Shinsaibashi, et on poussera peut être vers le port…. En sortant du métro il se met à pleuvoir et une rafale de vent plie mon parapluie en 4!

Cette fameuse rue couverte est une rue de shopping, des vieux magasins ….on n’en a pas vu

Sauf celui-là

Au moins on est au sec, et on a faim ! Il y a des patisseries ( Dalloyau !) , un MacDo, des restaurants chers, rien de follichon. J’avise une pancarte qui annonce : buffet de pizzas, pastas « all you can eat », un restaurant italien avec un nom anglophone « Shelby’s ». Nous sommes des « risque tout », on tente le coup ! ….C’était super bon! Un peu calorique sans doute …. En sortant, on termine la rue, et comme il continue de pleuvoir on s’engouffre dans le premier métro venu.

Nous avions convenu avec Maryse et Francis de sortir à Dotonburi le soir mais finalement nous restons au sec à l’hôtel !

Samedi matin nous prenons le Shinkansen pour Hiroshima. 1h1/2 de train vraiment très confortable.

Quelle allure!

Nous laissons nos bagages dans une consigne à pièces ( il a fallu chercher, tout était plein !) Nous montons dans un bus touristique ( gratuit avec le JR Pass) et allons voir le « dôme de la bombe »( le seul bâtiment resté debout à l’endroit où elle est tombée )

Dommage, le Dôme est en travaux.

le Mémorial, le Cénotaphe….

Jusque là ça va, car c’est dans un joli parc, les gens pique-niquent sous les cerisiers, les enfants jouent.

Çà se gâte quand on visite le Musée, on a beau se dire que c’est du passé etc…on a la boule qui monte dans la gorge

. Du coup j’ai signé la pétition et appris à faire une petite grue en papier.

L’histoire des petites grues en papier est jolie et triste: La petite Sadako irradiée à l’âge de deux ans, a eu la leucémie vers 10 ans.Elle a décidé de ne pas mourir avant d’avoir réalisé mille grues en papier. Elle n’a pas eu le temps de terminer mais ses camarades de classe l’ont fait pour elle

Voilà ce qu’on fait avec les grues en papier

Nous rejoignons notre hôtel. .à Kure (1/2 heure de train, à Hiroshima tout était complet)

Le lendemain nous nous levons tôt pour aller sur l’île de

Miyajima ( un des 3 plus beaux sites du Japon!)

Le temps est gris, nous sommes sur le ferry et l’île flotte dans un brouillard épais!

Le fameux Tori de Miyajima qui semble flotter sur l’eau

Finalement ça se lève juste au bon moment pour la photo ! On se ballade un peu, là aussi il y a des daims partout


Celui-là voulait absolument manger mon plan!

Alain et moi décidons de reprendre le ferry pour retourner manger des sushis à Hiroshima ( répétez 3 fois: » j’ai mangé des sushis à Hiroshima « . De plus en plus vite !)

Nous devons retrouver Maryse et Francis à la gare, ils ont loupé le ferry et failli rater le train, d’un cheveu ( heureusement, Maryse les a longs !)

L’avantage du JR Pass, il coûte cher à l’achat, mais ensuite on ne se préoccupe plus de rien.Plus besoin d’acheter les billets au guichet ( les files d’attente sont interminables). L’inconvénient. .c’est qu’on prend le train pour un oui pour un non!

Donc là, vous suivez?, retour à Osaka, 2 changements et nous voici à Amami pour une nuit dans un vrai « ryokan », le must de l’hôtellerie nipponne.

Notre chambre japonaise

Notre jardin privatif

Il y a un tas de rituels à observer, le personnel est un tantinet trop obséquieux, Alain préférerait avoir sa propre salle de bain plutôt que de devoir partager sa baignoire avec d’autres mecs! Moi j’adore les bains japonais, j’ y passerais des heures!

Le dîner nous est servi dans notre chambre, du coup on se lâche sur le saké,

puis un coup de fil à la réception et deux dames enkimonotées viennent préparer nos futons pour la nuit.

Le matin je retourne au bain, je flotte dans l’eau chaude dans un demi sommeil, j’ai l’impression d’avoir déjà vécu ça…les souvenirs me reviennent, je suis dans le ventre de ma mère!

Il bruine un peu, malgré tout , avant de repartir nous faisons un tour dans le ravissant jardin.

Cette fois nous allons dans les Alpes japonaises

(ça tombe bien la météo annonce une baisse notable des températures! ). Encore quelques changements de train, 1heure en Shinkansen( on ne s’en lasse pas) puis 2h30 dans un train très confortable , avec de larges baies pour admirer le paysage.

Si j’ai le temps je vous enverrai le prochain article depuis Kuala Lumpur, sinon, ce sera depuis la France où nous serons le 15 avril

Une réflexion au sujet de «  NARA, OSAKA, KOYA-SAN, HIROSHIMA ET AUTRES ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s