HANGZHOU, suite, TUNXI,TIANDUCHENG

Samedi nous nous offrons 3h de bus pour aller à  Tunxi ( ou Huangshan, c’est la même  chose, ici les villes  ont souvent plusieurs noms, c’est extrêmement  pratique !)+ une bonne demie heure de galère pour trouver l'( autoproclamée)auberge de jeunesse, avec « vue sur le château »  (sic!!).

La vue c’était sur l’immeuble d’en face, mais c’était  calme et propre, pas un mot d’anglais parlé mais tous adorables!

Nous allons chercher une vraie AJ pour  essayer d’organiser notre rando aux Monts Huangshan ( la Montagne Jaune)

Finalement nous renonçons : les hôtels  au sommet sont pris d’assaut par les groupes de touristes chinois qui, pour la plupart, montent en téléphérique , la réceptionniste  de l’AJ ne peut nous proposer que des lits en dortoir à 30€ par personne!

On veut bien en baver, mais on veut un peu de confort après!

 Tunxi:

C’est une petite ville d’environ 2M d’habitants (!), dont le principal intérêt touristique  réside dans « LA » rue ancienne.

Ce n’est pas du « reconstitué », elle est vraiment ancienne et belle.
image

Elle est également  envahie de touristes chinois qui font des photos et du shopping.
image
Les spécialités locales: une sorte de petit pâté fourré à la viande
image

et les légumes au vinaigre

image

image

On aurait bien rapporté une oeuvre d’art, comme celle-ci

image

Ou une de celles-là, mais ça pèse !

image

Pour les photos, les éclairages c’est pas top, nous reviendrons demain matin à  la  première heure ( les chinois dormiront!)

Que nenni!

À  8h45 nous étions  sur le terrain. ..

image

Eux aussi! 

Bon on a quand même  quelques photos sympas.
image

image
image

image

Ensuite  nous sommes retournés à  Hangzhou: encore 3 h de bus,  +1 heure de bus de ville, + au moins 3/4 d’heure à  tourner en rond autour de notre (nouvel) hôtel !

Nous n’avons pas regretté  le précédent! 

Nous sommes dans un petit passage super tranquille, dans un quartier très  agréable .

Ce matin , nous avons pris le métro… ..jusqu’au terminus, puis le bus 386, presque jusqu’au terminus, pour vous montrer ce qui suit :
image

28 degrés  sous la Tour Eiffel, ce lundi 25 octobre 2015, c’est pas mal,  non?

Nous sommes à  TIANDUCHENG, la folie d’un milliardaire chinois, amoureux de notre belle Capitale!
image

Les immeubles haussmanniens, les statues, les jets d’eau, le château  dans le Parc, c’est magnifique! 
image
image

Malheureusement, il n’a pas eu le succès  escompté, les jets d’eau sont taris, beaucoup d’appartements n’ont pas trouvé preneur, les  locaux commerciaux non plus, et c’est vraiment dommage !

Pour rentrer,  comme nous avons loupé le 386, nous prenons le 321….qui, bien sûr  n’arrive pas au même endroit!

Heureusement, une jeune dame  nous ramène  au métro,  pas trop loin!

Nous descendons à  la station Wulin Square  et,  comme nous avons eu la nostalgie de notre vieille Europe, nous montons dans le « Vaporetto »sur le Grand Canal!

Notre « waterbus » est un vieux truc tout en bois qui se déplace à 1/2 noeud  de l’heure  (pardonnez-moi, amis navigateurs, je n’ai aucune idée  de ce que ça  représente, c’est un exemple !)

Les sièges aussi  sont en bois, et durs à  nos postérieurs! 
image

Le Grand Canal, dont les premiers travaux datent de 770-256 av.JC (sous les Zhou orientaux!) est à  l’origine de la prospérité  des villes  de la région. Ce fut une voie de transport importante, pour acheminer vers le nord (Beijing) tous les produits précieux comme le thé, la soie, etc, ainsi que le riz (la douceur du climat et le repiquage autorisent deux récoltes par an)
Les deux rives sont aménagées en une belle promenade.
image

image

image

Je profite de la lenteur du voyage pour faire une petite sieste!
image

Nous arrivons à  notre terminus, le pont Gongchen.
image
image

image

image

Là  encore il y a une jolie rue au bord du Canal, le pont en dos d’âne  est intéressant,  nous faisons une petite balade avant de prendre un autre waterbus, plus récent  que le précédent , avec de bons sièges  de moleskine rembourrée . ..et qui avance deux fois plus vite (ce qui n’est quand même  pas ..rapide !)

pour notre dernier jour à Hangzhou nous allons au Parc Feillaifeng
Dès l’ entrée il y a une grande falaise et des Bouddhas sculptés dans le roc, c’est le plus intéressant,
image
image

image

En plein travail !
image

ensuite plusieurs temples, dont le Temple Lingyinsi( payant, on n’a pas visité, les autres sont gratuits!)

image
image
image

image

Nous avons cherché à monter en haut de la colline, mais ce n’ est qu’en arrivant à la sortie que nous avons vu le départ du téléphérique… Et le chemin!
Tant pis, ce sera pour la prochaine fois !

HANGZHOU

La gare du Sud de Shanghai est moderne, pratique, les salles d’attente sont réparties sous une immense coupole, on nous appelle 1/2 h avant le départ, notre wagon est tout au bout, il nous faut bien 1/4 d’heure pour embarquer !
image

Hangzhou est une grande ville, la capitale du Zhejiang, 3,8 M d’habitants!

Les principaux endroits touristiques sont autour du joli Lac de l’Ouest. Notre auberge de jeunesse est assez décrépie, mais idéalement située, près du lac.

En fin d’après midi nous nous dirigeons vers la rue Hefang Jie, rue piétonne bordée de commerces et entourée de petites rues plus intéressantes.

image

image
Il y a d’appétissantes gargotes
image
Qui proposent: têtes de canards
image
Piments aux têtes de lapin, mmmm!!!

Ici, les deux spécialités sont : le thé vert et la soie.
image
Magasin de soieries, pompeux
Les chinois sont des consommateurs frénétiques, pas une de ces dames qui ne reparte avec son écharpe en soie ( au minimum, parfois c’est la parure de lit!) Il y a beaucoup de jolies maisons anciennes, la promenade est agréable.
image

Devant la maison de thé

image

Elle en jette, la pagode

Le lendemain matin, nous cherchons la poste et le « Bus Ticketing ». Je n’ai pas bien saisi les explications à l’Office du Tourisme, résultat :ça nous prend 3h et des bricoles.
On avait prévu le tour du lac, on achète un poulet rôti au poivre noir à Carrefour avec une baguette aux céréales et on retourne dévorer tout ça à l’AJ.!
À 15h30 tapantes nous démarrons le tour du lac, 3h 30 plus tard nous n’avons pas terminé! La promenade est très belle, surtout au soleil couchant, il y a seulement un peu trop de monde, et des voiturettes de golf qui klaxonnent à tout bout de champ!
image

image

image

image

image

On se croirait sur la Baie d’Along, avec tous ces bateaux!
image

Sur terre non plus, on n’est pas tout seuls!

Nous arrivons au nord de la Nanshan Road et là , on prend le bus, on est en vacances quand même!
On dîne d’une bricole près de l’AJ et on se couche tôt.
Le lendemain nous avons prévu métro et taxi,

mais nous allons goûter d’abord aux « bouchées vapeur » rue Hefang Jie, là où il y a 10m de queue le soir. À midi il n’y a personne et elles sont délicieuses.
Il y a une expositon d' »artistes folkloriques », nous allons y jeter un oeil, il y a des choses magnifiques, d’autres difficiles à apprécier pour notre goût occidental, c’est très intéressant.

Au dehors, une sorte de foire:
image

Aujourd’hui, on rase gratis

On pousse jusqu’à la vieille pharmacie,
image
image

au bout de la rue on aperçoit la Tour du Tambour,
image

on emprunte un escalier couvert de végétation pour y monter

image

..et nous voici dans un parc immense!
image

Il y a un peu partout des maisons de thé,
image

image

Les chinois sont des joueurs invétérés

image

image

Des temples
L’ ambiance est apaisante
image

image

Taï Chi

image

Nous arrivons à la pagode qu’on aperçoit le soir toute illuminée .Elle ne casse pas trois pattes à un canard ( laqué! ), mais nous grimpons quand même jusqu’au 6 ème étage pour la vue…complètement bouchée car aujourd’hui il fait un peu gris !

image

image

Il y a de grands arbres et des ginkos qui commencent à arborer leur beau feuillage jaune d’automne

image

image

Nous nous enfonçons toujours plus loin dans le parc, jusqu’à ce qu’on décide de faire demi tour ( on aurait pu marcher des heures encore)
image

Heureusement que c’est interdit aux voitures !

À la nuit tombée nous retournons (en bus) , vers la rive nord , où nous nous sommes arrêtés hier soir, histoire de terminer notre tour
image

Bateau à tête de dragon

image

des animaux plus pacifiques

SHANGHAI

Arrivés samedi à la nuit tombée à Shanghai, nous sommes assez déçus car notre hôtel est plus éloigné du « Bund » que nous ne pensions.
Après une bonne nuit de sommeil, nouvelle évaluation de la situation:
Nous sommes dans un quartier en mutation, quelques palissades gâchent un peu le paysage,
image

Un pauvre nounours abandonné !

mais il y a, juste à côté de l’hôtel, d’anciens docks où se sont installés des bars, des restaurants et des hôtels très chics.
image
Les « Cools Docks »

Devant passent des autobus qui nous amènent aux endroits stratégiques, finalement c’est plutôt bien !
Nous voilà repartis dans des treks urbains à n’en plus finir!
Vieux quartiers chinois ( Alain me fait justement remarquer qu’ici, tous les quartiers sont chinois !)…Mais celui-là l’est plus que d’autres, et, à la vitesse où ils bétonnent, il n’en restera plus bientôt qu’un semblant de vieux quartier bien aseptisé.
image

Alain en profite pour se faire couper les cheveux
image
Au pied des buildings, poussent des courges… et des soutien-gorges!

image

Mini jardin sur le toit
image

C’est pas mignon? Je crois même que ça se mange !

image

Nouveau »vieux quartier chinois », des nonnettes en goguette!
image

image

Dans l’ancienne Concession Française

Balade le long du Bund le soir, c’est toujours aussi magique !
image

image
image

À gauche, les tours de Pudong, à droite les immeubles anciens du Bund

Hier soir nous avons cherché l’Opéra sur la Place du Peuple, nous avons tourné en rond, sans réussir à le trouver!

image
Pile-poil, la lune au dessus du building

Nous sommes rentrés par la Nanjin Lu, des couples dansaient le tango, l’ambiance était super !
image
Les chinois ont beaucoup apprécié

Ce matin nous sommes allés à la gare du sud acheter nos billets de train pour demain, nous avons repris le métro jusqu’à la Place du Peuple…où nous avons enfin trouvé l’Opéra!!
image

image

Et même le Musée d’urbanisme de la ville de Shanghai
Rassurés de constater que tout était bien en place, nous avons calé notre estomac.
Depuis le Hunan, nous étions un peu fâchés avec la cuisine chinoise!
Mais à Shanghai, je vous rassure, on mange très bien !
Encore un petit tour de métro pour aller chatouiller les tours de Pudong de l’autre côté du fleuve.

image

Vu du Bund, le soir, on a l’impression d’une immense forêt de tours, mais lorsqu’on se promène sur la Century Avenue, c’est complètement différent :
Une très large avenue bordée d’une belle allée piétonne paysagée et arborée, des kiosques au calme pour faire la sieste, et, dans les rues adjacentes beaucoup de petits commerces et des gargotes.

image

image

Nous avons descendu une bonne partie de l’avenue ( pas tout, elle fait 5km!), tourné dans la Dongchang Lu et continué jusqu’à la rivière Huangpu où nous avons attrapé le ferry pour aborder à une centaine de mètres de notre hôtel.
image

Pour notre dernier soir, nous sommes allés traîner du côté de Xintiandi, un quartier hyper branché.
Après avoir dépassé quelques Porsches, et une drôle de Mercedes couleur argent( pas gris métallisé, vraiment argent!, elle en avait l’odeur également), nous sommes tombés sur la soirée de clôture de la « Semaine de la Mode de Shanghai », c’était blindé de VIP.

image

Juste à côté, il y avait le « Siège du 1er Congrès du Parti Communiste Chinois « , devant lequel les gens se font photographier !

image

Dans toutes les rues une collection de boutiques de mode d’ une créativité incroyable et des restaurants très créatifs également ( surtout en ce qui concerne les prix sur la carte!), finalement nous avons fait « sushis ».

HONGKONG

« Le monde est un livre dont celui qui ne voyage pas ne lit que la première page »

Et nous voici à  Honk Kong pour la troisième fois.
Puisque cette année  notre voyage est assez « nature » je vais vous faire découvrir un HK en vert et bleu.
image

Petit matin bleu

En arrivant nous nous sommes procuré la brochure  de l’office de tourisme « hiking and cycling in Hong Kong »
Hier nous partons au « far east »: 2h 30 de transport, 3h de rando, 2h30 pour rentrer!
Rien que le voyage, c’était  chouette ( surtout le retour car nous étions  bien assis à  l’étage  du bus et nous avons pu profiter de la vue….et même piquer du nez de temps en temps !)
Nous avons choisi un morceau du  Maclehose trail, un circuit de 100km!
image

Le plus difficile fut de rejoindre le point de départ, ensuite c’est parfaitement balisé,  les chemins sont  bien entretenus.
image

Ça monte et ça  descend….mais depuis 2 semaines nous ne faisons que ça! 
image

image

Nous avons  de magnifiques vues sur l’eau…..au fait quelle eau?ATTENTION JEU-CONCOURS
Une carte postale  aux deux premiers qui me disent quelle eau baigne la côte  est de Hong Kong

image

image

Pour notre deuxième  jour, la météo  nous annonce 28 degrés, nous allons sur l’île  de »Cheung Chau »
Nous descendons à  pied la Nathan Road, toujours envahie des mêmes  vendeurs indo-pakistanais, qui, devant les bijouteries de luxe, nous proposent, sans complexe, de fausses Rolex.
Nous traversons le bras de mer qui sépare  Kowloon de l’île de Hong Kong (en ferry…pas à la nage!) Et un petit  sprint pour attraper  le ferry lent de 10h15….qui coûte  la somme exorbitante de 2HK $ (0,2265€)
Le ferry rapide doit coûter  au moins le double !!
L’île de Cheung Chau est à  10km de la côte,  dans le bateau il y a plein de mômes en voyage scolaire
Le voyage dure bien 3/4 d’heure ( eh oui, quand on n’a pas les moyens de payer le ferry rapide !!)

image

Le port est très  animé avec ses jolis bateaux colorés. Il n’y a pas de voitures sur l’île  (à  part l’ambulance) mais autant de bicyclettes qu’à  Amsterdam! 
Il y a quelques  chemins de randonnées mais l’ambiance très « vacances « et la température nous incitent plutôt  au farniente. 
Nous changeons de côte en quelques minutes et nous voici à  la  plage.

image

La plage est noire de monde!
Il y a un vestiaire, des douches, des toilettes, nous sautons dans nos maillots et plouf!
L’eau est à  la  température  idéale :
pas froide, mais pas trop chaude ( après  c’est de la soupe !), c’est un vrai bonheur de nager et j’en profite longuement.

image

Un peu plus tard nous déjeunons sur le port,  le village  est un peu de bric et de broc, pas vraiment joli,  ça  sent partout le poisson  séché! 

image

image

image

image
Et ça on dirait un « tigre de mer! »

Nous reprenons le ferry lent, j’ai dormi pendant 3/4 d’heure, j’aurais voulu que ça  dure 4h!
Ce matin :une autre rando, un peu moins loin cette fois.
Nous allons sur l’Île de Lantau, une grande île montagneuse .1/2 heure de métro, un peu de cafouillage pour trouver le démarrage  et c’est parti.

image
Le linge sèche au pied des immeubles, entre deux boulevards.

Nous traversons tout d’abord une épaisse  jungle…urbaine!

image

avant de trouver un chemin bien balisé, le chant  des oiseaux nous accompagne…ainsi que le bruit des avions qui décollent  de l’aéroport. ..juste en face!

image

image

Nous traversons de vieux villages, certains sont encore habités,

image

image

il y a de nombreuses exploitations agricoles ( manguiers), nous longeons souvent la côte
image

image
Une autoroute, une voie ferrée ?

il y a peu de dénivelés  (80m maxi), comme toujours le chemin est  remarquablement  aménagé .

image

image
Je ne le crois pas, encore des escaliers !

On aurait pu faire le Ngong Ping 360 Rescue Trail…..ça ne nous a pas tentés !!!
image

C’est celui qui grimpe le long du tracé de la télécabine

Nous arrivons en vue de Po Chue Tam, le temple est en réfection, puis c’est Tai O, le long de la rivière, le but de notre promenade de 16km.
Pour notre précédente visite nous avions pris le télécabine qui survole l’île. (..c’était  bien aussi! ) jusqu’au Bouddha  géant  de Ngong Ping, puis un bus pour Tai O.
image

image

image

J’ai bien aimé  l’arrivée  par la rivière. 

image

image

image

Après  s’être  envoyé  une petite bière  ( thérapeutique! ), on prend le bus No 11 qui  traverse toute l’île  ce qui me permet de faire une 
petite sieste!
Aujourd’hui c’est notre dernier jour à  Hong Kong, on va se calmer un peu:
Nous avons commencé par la grasse matinée (jusqu’à 8h30 !)
En sortant nous avons découvert un beau marché, tout près de l’hôtel
image

image

image

Les légumes en saumure et le tofu dans tous ses états
image

Les petites culottes voisinent avec les légumes

Puis nous avions un document à imprimer: pas facile car il n’y a plus de cybercafes…. Tout le monde a sa propre tablette!
On a trouvé un petit bonhomme qui faisait des photocopies
Ensuite coiffeur pour Madame
Et nous sommes retournés au marché où nous avons acheté un demi canard laqué que nous avons dégusté à notre hôtel après être passés par la poste!
Tout ça nous a épuisés, on a dû faire la sieste
L’après-midi on a pris le métro pour aller voir loin un truc qui n’ en valait pas la peine !!!
Et ce soir nous allons terminer par le « Ladie’s Market », histoire de traîner encore un peu.
Demain matin nous prenons l’avion pour Shanghai, où nous allons entamer notre deuxième mois.

ZHANGJIAJIE

Ce matin nous reprenons le bus. Un gros bus bien confortable.
C’est un peu le cafouillage avant le départ, un type grassouillet en t-shirt mauve s’empare du micro et commence à aboyer. Seconde vérification des billets, finalement il descend avant qu’on ne démarre .
Un assistant en costume le remplace, il nous fait un petit speech d’une voix posée.
Après l’arrêt -pipi/pause déjeuner il nous fait une description très détaillée du parc de Zangjiajie, ça a l’air super ( bien que je n’aie pas tout compris!)
Puis, distribution d »échantillons de viande en saumure (plutôt bon )et …vente.
Plus nous approchons plus le paysage devient sauvage.
2h30 plus tard nous sommes à Zangjiajie-Ville..
Il nous faut encore prendre un minibus brinquebalant pour nous faire secouer comme pour un casting Orangina, on en prend pour 1h30 !
Devinez quoi: Alain râle! Le bus Orangina, ça ne l’a pas fait marrer!
Quand on arrive au village, il y a au moins 2km pour rejoindre l’hôtel!
2 anges gardiens femelles ( il paraît que les anges n’ont pas de sexe, mais ces deux là avaient de longs cheveux!), donc, nous prennent en main.
Sur la route elles hèlent (quel zèle! ) une voiture…..un frère, un cousin, un ami?
Bref, nous voici véhiculés jusqu’à l’hôtel, ça calme un peu Alain et ce qui finit de le réconforter c’est la rencontre avec ce jeune français qui nous fait un cours de VPN ( on était vraiment coincés sans Internet!).
Le lendemain matin, il pleut des cordes, vers 11h ça se calme un peu, on enfile les ponchos et on y va!
Nous sommes là pour randonner et admirer les paysages qu’on voit sur toutes les photos de Chine: des tours, des pics naturels émergeant d’une mer de nuages. Il n’y a rien d’autre à faire!
Nous allons nous acquitter du droit d’entrée : plein tarif 228 yuans, heureusement nous avons droit au tarif réduit 160 yuans pour 4 jours. C’est cher, mais quand on voit les infrastructures énormes, c’est largement justifié : Des minibus gratuits parcourent la plupart des sites, il y a plusieurs télécabines et un funiculaire (payants)
Nous rejoignons le départ du télécabine . Vu le temps qu’il fait, nous préférons monter à pied, voici ce que nous avons pu admirer de la montagne!

image
image

Là, c’est quand ça se découvrait… un peu!

On a monté un paquet de marches (2500, 3000!) On a fait un tour dans la montagne ( 900m de dénivelé ).
image

Nous avons dû grimper à travers ce goulet
image

Puis escalader cet escalier en fer

image
Pour arriver sur cette île au milieu des nuages

Nous avons fait une petite pause déjeuner, et voici ce qu’ on nous a proposé……devant notre état de décomposition avancé !

image

On a rigolé avec les gens
image

Hier, il faisait très beau, on a pris le télécabine pour monter ( impressionnant! ), on a visité la montagne, en bus, à pied, encore en bus …et on a redescendu les mêmes marches.

image

image

image

La foule se presse pour faire la photo

image

Hier nous sommes passés là.
image

Nous sommes allés jusqu’à la pagode
image

Il y avait des « HA »( H très aspiré) Des salamandres géantes de Chine, une espèce protégée…. Mais je crois bien qu’ils les mangent !

image

Un guérisseur /diseur de bonne aventure
image

Depuis le toit de la pagode le paysage est magnifique
Mais, qu’apercois-je soudain?

image

image
Nous nous dirigeons vers « Le plus grand pont naturel…au monde ! »
image

Envahi par les ex-votos et les cadenas
image

image

C’est impressionnant
image

Celui-ci c’est : »Peacock », le Paon

Nous sommes redescendus dans une sombre forêt d’araucarias aux troncs élancés, éclaircie par endroits de feuillus, dont le célèbre « Pterostyrax psilophyllus » et la belle « Cunninghamia Lanceolata »…
( je vous « chine », c’était inscrit sur les troncs !)
Dédicace spéciale pour mon amie Marie-France de Saint Ouen sur Morin !
De loin en loin une tache rose, bleue ou mauve égayait le paysage ( un poncho en plastique abandonné! )

Ce matin, il faisait encore beau, on a pris d’abord un bus, puis une passerelle de bois (avec des marches!) , un autre bus et un autre télécabine ( encore plus impressionnant! ),

image

image

image

image

Nos deux « fashion’s victims »étaient terrorisées par ce petit singe

image

image

Le paysage commence à prendre des couleurs d’automne </strong
on a fait le tour de la montagne….et on est redescendus à pied, le descriptif dit 3800 marches, j’en ai compté 3792, mais je peux me tromper!
image

Décidément je suis d’humeur primesautière, aujourd’hui!
Puis on a pris un bus pour rentrer….J’oubliais, on a remonté les 800m de la passerelle de bois!
On en avait un peu marre de tous ces rochers! C’est magnifique mais ça se répète à l’infini, voilà que je fais ma blasée!

Mais on a bien rigolé en regardant les chinoises faire des « selfies »
image

Elles sont folles de leur image:
Hier, dans le bus, la femme devant nous regardait ses photos, il n’y avait qu’elle sur toutes …avec un peu de paysage, et le comble, c’est qu’elle a tout rogné. ..pour qu’on ne voie que son visage!
Demain soir nous prenons le train, nous passerons à Hong Kong lundi, notre 1er mois se termine.

FENGHUANG

Nous sommes à Fenghuang qui signifie Phénix en chinois.
C’est une ville superbe, les deux rives de la rivière sont magnifiquement conservées. Sans doute un peu trop mises en valeur par un éclairage violent, et envahies de jour et surtout à la tombée de la nuit, par une foule bigarrée et braillarde de touristes chinois en goguette!
Nous avons de la chance, c’est la « Golden Week », LA semaine de vacances d’ 1 milliard de chinois! (On en a bien récupéré une centaine de mille!)
De jour, la ville prend un air romantique, ce n’est pas mal non plus!
image

Ça fait même un peu Venise!
image

image

Mais on en a vite fait le tour, et cette foule commence à nous lasser!
Parlons un peu de la gastronomie :
Autant les cuisine du Sichuan et du Yunnan sont réputées à juste titre, autant ici, dans le Hunan, la nourriture est très grasse, tout baigne dans l’huile, ça sent partout le graillon et parfois une odeur assez répugnante!
En plus ….ils mangent n’importe quoi!
Alain m’a empêché de faire toutes les photos mais devant les restaurants, dans des viviers ou dans des cages on peut trouver:
Des serpents
De gros rats (genre ragondin)
Des crapauds énormes
image

Des tranches d’essaims de frelons (on dirait qu’ils mangent les larves, beurk!!)
image

Il y a aussi ces grosses patates qui cuisent un peu partout sur du charbon de bois, en fait c’est du poulet, mariné, épicé, emballé dans du papier ( je crois ), et recouvert d’une gangue de terre argileuse.
C’est peut être pas mal!
image

image

Des petits crabes frits
image

Et des piments aux escargots!

Heureusement, le marché regorge de fruits savoureux, c’est le pays des kiwis, ils sont très gros et délicieux, il y a de beaux raisins, des pommes, de gros pamplemousses et un tas de fruits exotiques.
image

Les gens mangent aussi tout cru un genre de gros navet qu’ils se font éplucher.

Des portefaix circulent en vendant des rayons de miel et du porc fumé, les petites mémés de l’ethnie Miao essayent de caser leurs couronnes de fleurs.
image
image

image

Les femmes se font photographier en costume traditionnel et les mômes repartent avec une mini guitare en bois bleu ou rose!
image

Les chasseurs….de yuans
Nous nous efforçons , avec un certain succès jusqu’à présent, d’échapper au racket de la taxe touristique : 120 yuans pour avoir le privilège de se faire bousculer et marcher sur les pieds le long des quais!
Quand on nous demande de payer…on fait les andouilles, on répond en français, ça les décourage et ils nous laissent partir!
Notre dernier jour s’est passé sous la pluie, ça nous a rappelé Jiuzhaigou !
Le matin , on a sorti les ponchos, on a marché jusqu’à la poste, on a réussi à sortir de là indemnes, pas d’oeil crevé par un parapluie. …un exploit!
Dégoûtés on a déjeuné au KFC ( on n’a pas trouvé de MacDo!)
Je n’ai même pas eu envie de faire la promenade romantique sur la rivière!
Et on a passé l’après midi dans notre chambre…au sec!
Le soir on est ressortis, il pleuvait encore, ça déprime beaucoup Alain, je fais ce que je peux pour lui remonter le moral…..mais je n’irai pas jusqu’à le laisser gagner exprès à la crapette!
Les chinois, imperturbables, continuent de défiler….. et selfie sous le parapluie, et traversée de la rivière sur une passerelle brinquebalante ( ça, ça leur plaît , c’est le frisson! ),
image

et balade en barque ( et en poncho!).
Vu ce que ça leur coûte ( pas moyen pour eux de couper aux 120 yuans), plus l’hôtel et le transport et les restos et les bars le soir et les souvenirs !
Ils ont intérêt d’en profiter un max.

CHINE:YUNNAN-HUNAN

De DALI à KUNMING
Nous traversons le Yunnan, un belle région montagneuse, agricole et fertile . Les récoltes de riz sont presque terminées, les bottes de paille sont sagement alignées dans les champs, au « garde à vous », le maïs et le tabac suivront bientôt.
Après 6 heures de route nous arrivons à Kunming…dans une gare de bus inconnue où personne ne parle anglais !
Impossible de savoir où nous sommes, c’est flippant!
Finalement un policier nous indique le bus 80, un jeune homme (encore un ange gardien, mais celui là, on aurait pu s’en passer!)qui parle un peu anglais nous fait descendre 4 arrêts trop tôt (!!!) et nous accompagne jusqu’au métro .Une station et nous voilà tout près de l’hôtel .
En fait l’hôtel se trouve en plein milieu du chantier du métro, qu ‘il nous faut contourner pour trouver l’entrée! !!!
La galère! ! En plus les ouvriers travaillent toute la nuit !
Bien sûr, à la réception, personne ne parle anglais, nous devons nous lever très tôt le lendemain pour nous rendre à l’aéroport.
Nous nous renseignons dans le métro mais les premières rames démarrent à 7h…c’est trop tard pour nous !
Le métro de Kunming est tout neuf, 3 lignes sont en service, à notre dernier passage il y a 3 ans il y avait 6 lignes en travaux…Simultanément! !
À la station Dongfeng Square il y a un ascenseur pour les handicapés. …seulement il va de la station aux quais, auparavant il faut descendre un escalier d’une cinquantaine de marches !
Décidément, nous n’aimons toujours pas Kunming!
Nous dînons vite fait et rentrons, je trouve des infos sur Internet, demain matin nous ferons un mix, taxi et bus.

Le lendemain matin était notre jour de chance:
Nous attrappons un bus à la volée jusqu’à la gare, puis nous cherchons le No 2.
Ça semble compliqué, mais un policier nous dit: » Prenez donc le 919C, il se rend directement à l’aéroport et en plus il coûte moins cher et il est sur le depart »
Enfin, c’est ce que j’ai compris, je progresse en chinois !!!
Moins d’1heure plus tard nous sommes à l’aéroport : 1/2h pour enregistrer, 20mn pour faire la queue aux toilettes, 40mn pour les contrôles de sécurité, ça nous laisse à peine le temps d’une petite sieste avant l’embarquement, on a eu raison de se méfier!

De KUNMING à TONGREN …puis FENGHUANG

Quand nous arrivons à l’aéroport de Tongren…..c’est la douche froide:
Hier soir j’ai noté qu’il y avait des bus pour Fenghuang, et là, rien que des taxis à 150 yuans.
Je retourne dans l’aérogare et je dégote un gars qui parle anglais : les bus passent 500m après la sortie de l’aéroport!
Un ange passe, (encore!),et me dit: « suivez-moi, je vais là bas!  »
Nous faisons donc nos 500 m avec nos sacs sur le dos ( heureusement qu’ils ne sont pas lourds!), le chauffeur de taxi qui espérait nous emmener, nous suit, il se dit que quand on aura bien séché sur place …il pourra nous cueillir!
Nous voici tous les 4 au bord de la route, la négociation s’engage, on fait copains, on prend des photos, plusieurs bus passent, pleins à craquer, je conclus l’affaire en sortant des cartes postales de la Tour Eiffel!
image

Le bonhomme accepte pour 100 yuans, jusqu’à la gare routière.
Notre ange nous quitte alors, je croyais qu’il allait aussi à Fenghuang !
En chemin nous passons devant un morceau de la Grande Muraille.
Désolée, la photo ne veut pas passer!
Arrivés à Fenghuang le chauffeur essaye de renégocier, on reste fermes, il nous dépose à l’entrée de la ville……Va falloir se coltiner au moins 3km!
On est vraiment crevés, Alain commence à râler : C’est quoi cette ville, elle est même pas dans le Guide du Routard, ça va être nul etc….
On ne sait pas où on a atterri, mais quand on montre l’adresse, les gens ont l’air de connaître!
Soudain, un autre ange gardien se pointe, accompagné de sa soeur et de sa petite amie !
Ils vont nous accompagner jusqu’à l’hôtel, on les invite à prendre un pot, ils refusent, on sacrifie au rituel des photos et on se quitte.

image
OK, je ne suis pas là reine des selfies!

On les retrouve un peu plus loin, ils nous font signe de les suivre: finalement ils veulent bien boire quelque chose, on commande des capuccinos ( hors de prix!), un groupe de jeunes français arrive ( des étudiants pour 2 années à Beijing ), on cause un peu, pendant ce temps là, Xie Ying ( ange gardien numéro. ..5ou 6?), s’éclipse. ..et va payer les consommations!
Ensuite nous rentrons à l’hôtel et nous nous écroulons…On a dormi jusqu’à 19h30!
La faim commence à se faire sentir, nous nous dirigeons naturellement vers la rivière, en suivant la foule et là : Scotché le Alain!
Je vous laisse regarder les photos.
image

image
image
image

CHINE:YUNNAN, DALI suite…

Aujourd’hui 1er octobre, c’est la Fête Nationale chinoise.
Nous allons visiter le site des 3 Pagodes et du temple Chongsheng Si
Notre hôte nous emmène en voiture, il propose même de venir nous rechercher!
C’est la 1ère fois que nous avons droit à un prospectus en français ( du pur « Google traduction ») que nous prenons sur une étagère intitulée : « propagande
Graduite ».
image

Le coup du passeport fonctionne et nous ne payons que 62 yuans au lieu des 121 pour le plein tarif!
C’est beau d’être vieux!!
image

L’arbre aux coeurs
Bien sûr, on n’est pas tout seuls, mais le site est immense, les 3 Pagodes du IXe et Xe s. se dressent devant nous, superbes, la plus grande a 16 étages et plus de 69 m de hauteur, elles ont traversé les siècles et sont, paraît -il, inspirées de la « Grande Pagode de l’Oie Sauvage », de X’ian( magnifique!), nous cherchons le meilleur angle pour les avoir toutes les 3 sur la photo!
image
.Loupé, 2 seulement!
image
Trop mignon!
image
On comprend tout de suite pourquoi l’anglais est devenu la langue universelle

La visite se poursuit: une porte tout d’abord, très laide, puis toute une série de temples qui grimpent à
l’assaut de la colline.
image

image

Belle discipline!
Détruits par un incendie à l’époque Qing Ils ont été rebâtis en 2005 .Ça aurait coûté bonbon:4 milliards de yuans
C’est très impressionnant .

Le clou de la visite, c’est la « Salle des Arhats »( prêtres )
2 immenses pavillons latéraux, face à face, en tout 500 statues de taille humaine, en cuivre recouvert d’or!!!
image

image

image

Les personnages ont tous un visage différent, c’est complètement dingue!
Quand nous arrivons au Pavillon de …… l’Avalokitesvara d’Acuoye (ouf!)
nous grimpons les 4 étages jusqu’à la tête de la statue ( recouverte d’or)
image

De là, on a un magnifique panorama, on aperçoit même les Pagodes (en se tordant le cou)
image

Il y a encore 2 petits temples derrière mais fermés à la visite ( ça tombe bien, on en a plein les pattes !)
image

image

Je n’aime pas trop mettre des photos de moi, mais là. ….je suis grande et mince ! ( c’est pas souvent!)
Nous redescendons tranquillement et quand nous approchons de la sortie…..les 3 Pagodes sont là, se reflétant dans un petit lac !!!
image

Il nous aura fallu 3h30 pour monter et redescendre !
Ça nous a un peu ouvert l’appétit, nous rejoignons à pied la Vieille Ville ( on a l’entrainement désormais! ), et nous mangeons un morceau dans une sorte de » food court », où une variété impressionnante de plats sont proposés.
Alain se régale de fruits de mer sautés avec des légumes et moi je choisis un petit panier de riz aux légumes coiffé d’un oeuf de caille au plat!
Toujours à pied, nous rentrons à l’hôtel récupérer un peu avant de retrouver Françoise et Bernard ( rencontrés dans les gorges) à la Porte Sud à18h.
image

Nous faisons toute la rue piétonne puis la Renmin Lu , avant de choisir un resto de pâtes qui nous inspire.
C’était plutôt bien!
En rentrant nous passons par la jolie rue où coule un ruisseau,
image

image

elle est bordée de bars: de chacun sort une musique tonitruante, c’est la « guéguerre des décibels « , une explosion de néons de couleur, nous nous enfuyons, nous laissons nos copains à la Porte Ouest et rejoignons la Porte Sud et notre hôtel!

CHINE:YUNNAN,DALI

4 h sur l’autoroute pour faire Lijiang-Dali, c’était bien.
Le bus nous dépose à un croisement , nous ignorons où nous sommes!
Un gars se propose de nous emmener pour 20 yuans, je lui montre l’adresse en chinois.
Il nous amène dans le quartier de l’hôtel, c’est sûr, c’est pas loin, mais
il ne trouve pas!
Nous descendons, un jeune homme s’approche il parle anglais ( encore un ange gardien! ), il appelle l’hôtel, notre chauffeur s’en va et ce dernier prend le relais jusqu’à ce qu’on vienne nous chercher 10mn plus tard!
Notre hôtel est très chouette,un peu loin de la vieille ville ( en fait pas si loin quand on n’a plus les sacs sur le dos!), grande chambre lumineuse, belle salle de bain.
Le jeune propriétaire est aux petits soins pour nous, il est aidé par ses parents et sa jeune femme, Cho, qui nous mitonne des petits plats vraiment délicieux.
image

C’est « Cho »!

image

La rue parcourue par un ruisseau

image
Près du Musée
image

image

image

L’église catholique, étonnante!

Nous faisons un tour en ville, l’après midi, pour retrouver nos marques(nous sommes déjà venus il y a trois ans), la ville n’a pas changé à part la multiplication des boutiques de djembés
( mode importée de Lijiang)
image

Devant les restaurants

image

La couronne de fleurs est très tendance

Il y a un monde fou, c’est la Golden Week ( la semaine où tous les chinois sont en vacances! )
Nous rentrons dîner à l’hôtel.
image

Les restaurants sont prêts pour le grand rush