CHINE:YUNNAN-HUNAN

De DALI à KUNMING
Nous traversons le Yunnan, un belle région montagneuse, agricole et fertile . Les récoltes de riz sont presque terminées, les bottes de paille sont sagement alignées dans les champs, au « garde à vous », le maïs et le tabac suivront bientôt.
Après 6 heures de route nous arrivons à Kunming…dans une gare de bus inconnue où personne ne parle anglais !
Impossible de savoir où nous sommes, c’est flippant!
Finalement un policier nous indique le bus 80, un jeune homme (encore un ange gardien, mais celui là, on aurait pu s’en passer!)qui parle un peu anglais nous fait descendre 4 arrêts trop tôt (!!!) et nous accompagne jusqu’au métro .Une station et nous voilà tout près de l’hôtel .
En fait l’hôtel se trouve en plein milieu du chantier du métro, qu ‘il nous faut contourner pour trouver l’entrée! !!!
La galère! ! En plus les ouvriers travaillent toute la nuit !
Bien sûr, à la réception, personne ne parle anglais, nous devons nous lever très tôt le lendemain pour nous rendre à l’aéroport.
Nous nous renseignons dans le métro mais les premières rames démarrent à 7h…c’est trop tard pour nous !
Le métro de Kunming est tout neuf, 3 lignes sont en service, à notre dernier passage il y a 3 ans il y avait 6 lignes en travaux…Simultanément! !
À la station Dongfeng Square il y a un ascenseur pour les handicapés. …seulement il va de la station aux quais, auparavant il faut descendre un escalier d’une cinquantaine de marches !
Décidément, nous n’aimons toujours pas Kunming!
Nous dînons vite fait et rentrons, je trouve des infos sur Internet, demain matin nous ferons un mix, taxi et bus.

Le lendemain matin était notre jour de chance:
Nous attrappons un bus à la volée jusqu’à la gare, puis nous cherchons le No 2.
Ça semble compliqué, mais un policier nous dit: » Prenez donc le 919C, il se rend directement à l’aéroport et en plus il coûte moins cher et il est sur le depart »
Enfin, c’est ce que j’ai compris, je progresse en chinois !!!
Moins d’1heure plus tard nous sommes à l’aéroport : 1/2h pour enregistrer, 20mn pour faire la queue aux toilettes, 40mn pour les contrôles de sécurité, ça nous laisse à peine le temps d’une petite sieste avant l’embarquement, on a eu raison de se méfier!

De KUNMING à TONGREN …puis FENGHUANG

Quand nous arrivons à l’aéroport de Tongren…..c’est la douche froide:
Hier soir j’ai noté qu’il y avait des bus pour Fenghuang, et là, rien que des taxis à 150 yuans.
Je retourne dans l’aérogare et je dégote un gars qui parle anglais : les bus passent 500m après la sortie de l’aéroport!
Un ange passe, (encore!),et me dit: « suivez-moi, je vais là bas!  »
Nous faisons donc nos 500 m avec nos sacs sur le dos ( heureusement qu’ils ne sont pas lourds!), le chauffeur de taxi qui espérait nous emmener, nous suit, il se dit que quand on aura bien séché sur place …il pourra nous cueillir!
Nous voici tous les 4 au bord de la route, la négociation s’engage, on fait copains, on prend des photos, plusieurs bus passent, pleins à craquer, je conclus l’affaire en sortant des cartes postales de la Tour Eiffel!
image

Le bonhomme accepte pour 100 yuans, jusqu’à la gare routière.
Notre ange nous quitte alors, je croyais qu’il allait aussi à Fenghuang !
En chemin nous passons devant un morceau de la Grande Muraille.
Désolée, la photo ne veut pas passer!
Arrivés à Fenghuang le chauffeur essaye de renégocier, on reste fermes, il nous dépose à l’entrée de la ville……Va falloir se coltiner au moins 3km!
On est vraiment crevés, Alain commence à râler : C’est quoi cette ville, elle est même pas dans le Guide du Routard, ça va être nul etc….
On ne sait pas où on a atterri, mais quand on montre l’adresse, les gens ont l’air de connaître!
Soudain, un autre ange gardien se pointe, accompagné de sa soeur et de sa petite amie !
Ils vont nous accompagner jusqu’à l’hôtel, on les invite à prendre un pot, ils refusent, on sacrifie au rituel des photos et on se quitte.

image
OK, je ne suis pas là reine des selfies!

On les retrouve un peu plus loin, ils nous font signe de les suivre: finalement ils veulent bien boire quelque chose, on commande des capuccinos ( hors de prix!), un groupe de jeunes français arrive ( des étudiants pour 2 années à Beijing ), on cause un peu, pendant ce temps là, Xie Ying ( ange gardien numéro. ..5ou 6?), s’éclipse. ..et va payer les consommations!
Ensuite nous rentrons à l’hôtel et nous nous écroulons…On a dormi jusqu’à 19h30!
La faim commence à se faire sentir, nous nous dirigeons naturellement vers la rivière, en suivant la foule et là : Scotché le Alain!
Je vous laisse regarder les photos.
image

image
image
image

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s