FENGHUANG

Nous sommes à Fenghuang qui signifie Phénix en chinois.
C’est une ville superbe, les deux rives de la rivière sont magnifiquement conservées. Sans doute un peu trop mises en valeur par un éclairage violent, et envahies de jour et surtout à la tombée de la nuit, par une foule bigarrée et braillarde de touristes chinois en goguette!
Nous avons de la chance, c’est la « Golden Week », LA semaine de vacances d’ 1 milliard de chinois! (On en a bien récupéré une centaine de mille!)
De jour, la ville prend un air romantique, ce n’est pas mal non plus!
image

Ça fait même un peu Venise!
image

image

Mais on en a vite fait le tour, et cette foule commence à nous lasser!
Parlons un peu de la gastronomie :
Autant les cuisine du Sichuan et du Yunnan sont réputées à juste titre, autant ici, dans le Hunan, la nourriture est très grasse, tout baigne dans l’huile, ça sent partout le graillon et parfois une odeur assez répugnante!
En plus ….ils mangent n’importe quoi!
Alain m’a empêché de faire toutes les photos mais devant les restaurants, dans des viviers ou dans des cages on peut trouver:
Des serpents
De gros rats (genre ragondin)
Des crapauds énormes
image

Des tranches d’essaims de frelons (on dirait qu’ils mangent les larves, beurk!!)
image

Il y a aussi ces grosses patates qui cuisent un peu partout sur du charbon de bois, en fait c’est du poulet, mariné, épicé, emballé dans du papier ( je crois ), et recouvert d’une gangue de terre argileuse.
C’est peut être pas mal!
image

image

Des petits crabes frits
image

Et des piments aux escargots!

Heureusement, le marché regorge de fruits savoureux, c’est le pays des kiwis, ils sont très gros et délicieux, il y a de beaux raisins, des pommes, de gros pamplemousses et un tas de fruits exotiques.
image

Les gens mangent aussi tout cru un genre de gros navet qu’ils se font éplucher.

Des portefaix circulent en vendant des rayons de miel et du porc fumé, les petites mémés de l’ethnie Miao essayent de caser leurs couronnes de fleurs.
image
image

image

Les femmes se font photographier en costume traditionnel et les mômes repartent avec une mini guitare en bois bleu ou rose!
image

Les chasseurs….de yuans
Nous nous efforçons , avec un certain succès jusqu’à présent, d’échapper au racket de la taxe touristique : 120 yuans pour avoir le privilège de se faire bousculer et marcher sur les pieds le long des quais!
Quand on nous demande de payer…on fait les andouilles, on répond en français, ça les décourage et ils nous laissent partir!
Notre dernier jour s’est passé sous la pluie, ça nous a rappelé Jiuzhaigou !
Le matin , on a sorti les ponchos, on a marché jusqu’à la poste, on a réussi à sortir de là indemnes, pas d’oeil crevé par un parapluie. …un exploit!
Dégoûtés on a déjeuné au KFC ( on n’a pas trouvé de MacDo!)
Je n’ai même pas eu envie de faire la promenade romantique sur la rivière!
Et on a passé l’après midi dans notre chambre…au sec!
Le soir on est ressortis, il pleuvait encore, ça déprime beaucoup Alain, je fais ce que je peux pour lui remonter le moral…..mais je n’irai pas jusqu’à le laisser gagner exprès à la crapette!
Les chinois, imperturbables, continuent de défiler….. et selfie sous le parapluie, et traversée de la rivière sur une passerelle brinquebalante ( ça, ça leur plaît , c’est le frisson! ),
image

et balade en barque ( et en poncho!).
Vu ce que ça leur coûte ( pas moyen pour eux de couper aux 120 yuans), plus l’hôtel et le transport et les restos et les bars le soir et les souvenirs !
Ils ont intérêt d’en profiter un max.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s