SHANGHAI, DERNIERS JOURS EN CHINE

Nous sommes rentrés  à  Shanghai le lundi en bus VIP,
nous avons traversé  le 2 ème pont le plus long du monde (36km), je n’ai rien vu, j’ai dormi tout le temps!
Pendant ce temps Alain regardait des films, ça  m’a rappelé  que j’ai oublié  de vous raconter un truc marrant: Au début  du voyage, je ne sais plus où, nous avons eu la « Grande  Vadrouille » !
De Funés gesticulant en chinois, ça  valait son pesant de cacahuètes!
Nous avons trouvé  l’hôtel  très  facilement, il est très  bien placé dans un quartier vivant, près  de la rivière, il n  ‘y a pas de tours immenses( pas encore!).
image

image

Ça, c’est le linge qui sèche

image
C’est le coin des grossistes en papeterie, les calendriers sont magnifiques….mais ça pèse vraiment trop lourd !

Dès  le lendemain ,  nous sommes  retournés  au Jardin Yu, toujours aussi merveilleux.
image
Les poissons rouges, façon peinture chinoise

image

image

image

image

D’accord, je me suis un peu lâchée sur les photos

Il y avait du monde, malgré  tout il y a plein d’endroits calmes, des bassins, des portes, des couloirs  et ça  a confirmé  notre impression: Nous le préférons  de beaucoup  au « Jardin de l’Humble Administrateur » de Suzhou.
Nous avons traîné  au Marché  aux Puces Fuyou, finalement nous n’avons pas acheté  le gros Bouddha en bronze !

image

Mercredi, nous avons suivi la rivière  jusqu’au Temple du Bouddha de Jade, ( on avait dit : assez de Bouddhas, mais on en a repris un petit peu!)
Son histoire est intéressante, pendant  la Révolution Culturelle,  le bonze en chef avait fait tapisser les portes de portraits de Mao, les gardes rouges n’ont donc pas osé  entrer pour le saccager !

image

image

Ça rappelle le tympan de nos cathédrales
Il est coincé  entre de grands immeubles , il y a plein de commerces de « bouddh…ieuseries » tout autour,  et on ne peut pas  photographier le fameux Bouddha, mais c’est un temple majeur à  Shanghai.
image

Un Bouddha couché, en marbre

Ensuite nous sommes allés  voir les galeries d’art de la rue Moganshan, dans le même  coin un peu excentré.
Deux bus de lycéens  ont débarqué  en même  temps que nous,  ils prenaient des photos de tout,  les galéristes faisaient un peu la tronche!
Du coup j’ai fait ma photo aussi!
image
Mao, façon Andy Warhol

Ces galeries sont dans un quartier en plein bouleversement,  et il y a  un peu de tout: Des chinoiseries avec des idéogrammes,  du moderne, des collages, des trucs loufoques  et d’autres qui font réfléchir,  bref, une visite sympa.
image

Et là,  j’ouvre une parenthèse  sur la difficulté  d’être  un piéton  à  Shanghai. Le piéton  est un moins que rien un « sans caste », il n’a pas de voiture donc pas de puissance économique.  Quand il y a des trottoirs, ils sont occupés  par des deux-roues, ou du bric à  brac.
Au moment de traverser la rue, il risque sa vie: Les voitures grillent les feux rouges, en klaxonnant, les conducteurs considèrent  qu’ils peuvent tourner à  droite même  au feu rouge.
Du coup, traverser quand le petit bonhomme en vert nous l’autorise relève  de l’exploit, d’autant qu’il ne reste pas vert longtemps.
Ça  m’énerve  au plus haut point!
Mercredi, je me suis plantée  devant une voiture qui tournait au feu rouge, elle s’est arrêtée  ( une chance!),  je suis restée   quelques secondes pour laisser  le temps de passer à  mes congénères,  j’étais  in-vin-cible !
Je n’étais  plus qu’à  50 cm du trottoir….quand est arrivé  un type en scooter électrique qui est passé  entre le trottoir et moi !!!
J’ai eu chaud !
Parce que les deux-roues, eux, sont d’une caste intermédiaire : Non seulement  ils grillent les feux, et ils empêchent les piétons  de traverser, mais  jamais,  à  la  différence  du Vietnam ou du Cambodge où  ils vous contournent, ici, jamais ils ne laissent le passage: Systématiquement ils passent devant nous.

Et nous en avons fait des kilomètres à  pied à  Shanghai!
Notre hôtel  étant  près  de tout,  nous allons à  pied plutôt  que de prendre le métro  pour deux stations…à  la fin de la journée ça  se ressent !
Hier, jeudi, il a plu.
Ça  faisait trois jours que la météo  annonçait  la pluie et que nous avions un soleil radieux.
Comme j’ai refusé  d’enfiler ma tenue de canard ( vert fluo) pour traverser Shanghai, nous nous sommes équipés  de deux parapluies à « deux francs six sous  » dont la mission est de tenir le coup jusqu’à  samedi .
Nous commençons  par le « marché  aux grillons » dans la vieille  ville. C’est très  rigolo, les grillons se vendent parfois très  cher, il y en a de très  gros et des minuscules, les spécialistes  les examinent pendant un temps infini, ils sont dans des tubes en verre ou en plastique,  il faut les nourrir et leur donner de l »eau un par un !
image

Tout ça  au milieu des stridulations de ces petites bêtes!
Il y a aussi des tortues, des hamsters et des cochons d’Inde et des grenouilles  qu’on croirait en plastique.
image

Ensuite nous rejoignons le quartier  de l’ancienne Concession Française, un endroit que nous aimons beaucoup  car il a conservé  un côté un peu désuet, des maisons particulières, des  commerces.
image

Nous buvons un cappucino au « Family Mart », juste en face du café  Claude  Monet et du café   Napoléon!
image

Le « vrai » café  ici coûte  le prix d’un repas, nous restons au « soluble »!

image
Cette oeuvre de Richard Texier (un français) s’appelle « l’Esprit du Temps »

Je cherche l’ancienne maison de Sun Yat Sen, en vain , nous avons dû  passer  à  côté!
Nous prenons le métro  pour nous rendre dans un autre quartier à  « Red Town », une ancienne friche industrielle où  se sont installées  d’autres  galeries  et surtout  le « Shanghai Sculpture Space ».
On a adoré  !
image

image
image

image

image

image

image

Déjà  vendredi, aujourd’hui c’est Musée.
image
Il ressemble à une grosse marmite

Superbe, et envahi de gamins qui se photographient devant les vitrines ( on voit qu’ils ont bien observé  leurs mères! ), on ressort la tête  comme une citrouille!
image

image

Dommage que nous ayons changé les meubles récemment !
image
Un oreiller: là, Alain m’a dit: « je comprend mieux pourquoi les lits sont si durs ! »
image

image
Il y a une magnifique collection de porcelaines
Il y a même une salle montrant les techniques utilisées par les ateliers familiaux pendant plusieurs siècles avant qu’elle n’arrive en Europe

Ça me donne l’idée d’un jeu-concours:
Il y a deux cartes postales à gagner:
Comment s’appelle l’espion qui ramena en Europe le secret de fabrication de la porcelaine ?

image

Une belle hache incrustée de turquoises
image

Cet objet en bronze date du XI ème siècle avant JC

image

Les « zhong » de Su, marquis de Jin

Il a fait un temps magnifique toute la journée

Le soir, on retourne faire une dernière promenade sur le Bund.
image
Le Monument aux Héros de la Révolution
image

Il y a un monde fou!

Samedi nous traînons dans notre chambre la matinée  entière, la journée va être  longue, notre vol est à  1h20 du matin.
Nous allons déjeuner  dans le quartier de Nanjin Road puis notre curiosité  nous pousse jusqu’à  la Zhapu  lu,  ancienne rue des fumeries d’opium et des tripots! Elle est condamnée à  brève  échéance,  dommage, les balcons dorés  avaient de la gueule!

image

D’un coup de métro nous filons au Musée  des Arts de la Chine.

image

Ce très  beau bâtiment  est l’ancien Pavillon de la Chine lors de l’exposition universelle 2010

La sortie du métro  indique bien le musée, mais nous en faisons tout le tour avant de trouver l’entrée! ( il y a bien un panneau indiquant « Entrance », mais on ne peut le voir qu’en rentrant dans le métro. .pas en sortant !)
Le Musée  est gratuit mais j’apprécie  qu’on nous donne un ticket, je les conserve en souvenir!
Un ascenseur nous propulse directement au dernier niveau: Nous sommes  un peu déçus,  il n’y a pas de continuité  dans l’exposition, c’est un vrai bric à  brac, des oeuvres très  académiques  voisinent avec la propagande révolutionnaire et les inévitables calligraphies.
image

image
Souvenir du Musée !
image

Soudain  nous nous trouvons  dans plusieurs  salles d’une exposition sur l’art spirituel en Inde, au demeurant très  intéressante, étonnamment  il y a des représentations du Christ et de la Vierge Marie.

image

image

image

Il est presque 5h, heure de la fermeture, nous prenons un « descenseur »  et nous découvrons un tas de salles immenses qu’il nous faudrait deux heures pour voir toutes !
Comme il n’y a aucune documentation en anglais, pas même  un plan, nous ne le savions même pas !!
Il y a aussi, paraît -il une vidéo  murale sur la Chine Médiévale. …on ne l’a pas  trouvée!
Bref, un bilan assez  mitigé!
Nous allons dîner  tôt dans le quartier de Xintiandi puis nous passons à  l’hôtel   chercher nos sacs et nous prenons le métro  pour l’aéroport.
image

image
Nous passons devant L’Opéra tout illuminé, il y a une représentation ce soir

C’est la fin de notre voyage en Chine, nous avons adoré, malgré quelques couacs et quelques  galères  et ce soir nous quittons Shanghai à  regret.

ZHUJIAJIAN

Nous étions un peu las de visiter des villes anciennes, elles finissent par se ressembler!
Donc nous avons changé le programme et cherché un endroit tranquille au bord de la mer pas trop loin de Shanghai.
Avec Internet qui rame, ce n’était pas une mince affaire, j’ai lancé une discussion sur un forum et on m’a conseillé Xiamen ( à 3 h d’avion!) et une autre ville plus au nord. Finalement j’ai trouvé :Ningbo
Ningbo, ville portuaire de 7,8M d’habitants, ça ne va pas le faire!

Mais en continuant de creuser, près de Ningbo il y a un archipel de plus de 1000 îles, appelé Zhoushan ( c’est aussi le nom de l’île principale) Une de ces îles est « Putuo-shan »(Mont Putuo), c’est un des hauts lieux du bouddhisme chinois et ça attire énormément de touristes.
Et nous voici à Zhujiajian ( à vos souhaits!) un « village »d’environ 30 000 habitants, (à l’échelle de la Chine) dans l’ile homonyme de Zhujiajian, amarrée à l’île de Zhoushan par un pont de 800m.
image

Le pont
Vous dire que ça ressemble à une île bretonne, ce serait un (gros ) mensonge!
Nous avons réservé quelques nuits dans une guesthouse, chez une petite famille sympa.
La chambre est spacieuse, bien meublée, le lit est dur comme du bois….mais on s’y fait, il faut seulement penser à se poser doucement !
Le premier soir nous partons découvrir notre lieu de villégiature.
Ici, dans l’est de la Chine il fait nuit très tôt vers 17h30 car c’est le même fuseau horaire dans tout le pays ( à Kunming, dans le Yunnan la nuit tombe plus tard..mais je n’aime pas Kunming !)
Zhujiajian c’est une large avenue et une poignée de rues adjacentes. Quand on arrive de « chez nous « , le côté gauche est très éclairé, le côté droit est plus sombre.
image

La déco annonce la couleur
À gauche des aquariums au kilomètre et les restos qui vont avec: Coquillages, homards, crevettes, limules, poulpes et poissons de toute sorte, et , en terrasse, des groupes de chinois qui se tapent la cloche avec délectation !
À droite il y a plein de petits hôtels ( et quelques gros ), les réceptionnistes ont déjà installé leur couette sur le canapé!
image

Nous trouvons un petit snack où je peux me gaver de légumes.
Le lendemain, nous nous préparons à aller randonner, il se met à pleuvoir suffisamment fort pour nous décourager!
Nous prenons le bus No 1 ( le 2 y va aussi) et nous allons à. ..Auchan ( Ho-zhan disent les chinois!)
image

Nous achetons du pain aux céréales et de la confiture de figues Bonne Maman ( ça va faire deux mois que nous sommes partis !), de quoi dîner pour ce soir, nous trouvons un petit resto et nous regardons la pluie tomber!
En cette saison , la température est très douce, mais il pleut souvent ! Le climat est très tempéré, on récolte les clémentines, les kakis et les kiwis.
image

Entre deux averses nous reprenons le bus et rapportons nos emplettes.
Nous nous arrêtons en ville pour acheter de l’eau, les réceptionnistes sont dans leurs couettes et récupèrent d’une nuit de travail acharné (!), de l’autre côté de la rue les restos sont désertés.
Seuls les limules sont en en activité
image

Tandis que le poulpe se rince l’oeil.
image

Un peu plus tard ça se calme un peu, nous enfilons nos tenues de canards et continuons notre découverte du coin ( coin-coin!)

Surprenant pour une petite ville, des installations sportives impressionnantes ( les chinois ont le goût de la démesure ).

image

image

Nous grimpons au sommet de la colline, un programme de villas très luxueuses est déjà bien avancé, de là on aperçoit un port et un panneau indique le « Yacht Club », à 800m, mais nous redescendons car la nuit tombe.

Le lendemain, après notre excursion matinale à Auchan, sous la flotte, nous nous depêchons de rentrer car le ciel s’est soudainement dégagé et il fait un temps splendide !
Nous partons vers le « Yacht Club  » et la plage de galets noirs, la plage est désertée en cette saison, mais une jeune dame en uniforme prétend nous faire payer l’entrée 30 yuans! Seulement pour la photo!
image

On renonce à la plage, d’ailleurs la baignade est interdite, et on trouve un chemin ( l’accès au yacht club est fermé bien sûr! ) pour retrouver la petite route.
Nous faisons une longue promenade sur cette route peu fréquentée, le paysage est superbe, on aperçoit un tas d’îles et d’îlots dans le lointain,
image

sur les flancs de la montagne il y a des plantations de thé,
image

de là la plage et le port ont un certain charme ( c’est pas Portofino non plus !),

image

au retour nous avons même droit à une vingtaine de militaires qui s’entraînent à la course, torse nu!
Ah, le prestige de l’ uniforme….surtout quand il n’y en a que la moitié !

Aujourd’hui le soleil nous réveille, nous partons directement à pied à la plage du sud…poétiquement appelée : South Beach!
Notre logeur est effaré, il y a au moins 7km !
Ça ne ressemble en rien à ce que nous avons chez nous, mais c’est très chouette.
Il a fallu payer l’entrée ( on n’a pas râlé, c’était seulement 20 yuans, et on a eu moitié prix!).
En saison c’est 75 yuans!
image
L ‘entrée de la plage!
image

N’oubliez pas d’acheter un petit souvenir!

En contrepartie, la plage est impeccable, il y a des vestiaires et des douches, des restos et une magnifique exposition de sculptures de sable.
image

image

Le festival a eu lieu le 28/09, les sculptures sont bien conservées, ils doivent mettre un additif qui forme une croûte.
image

image

image

image

image

Quelques oeuvres, il y en a des tas
image

image

Une pyramide de sable permet de voir l’ensemble du site
Il y a plein de gamins armés de pelles et de seaux, accompagnés des maîtresses et de plusieurs mamans qui s’émerveillent devant les « oeuvres » de leur progéniture!
image

Nous avons droit à deux petites chansons. .en anglais .
image

image

Nous quittons la plage où il fait très chaud, pour le sous-bois ombragé .
Les scuptures des années passées ( c’est la 17 ème édition ), y sont exposées,
le Prince Charmant n’a pas résisté aux outrages du temps,
image

les 7 nains s’en sortent plutôt bien !
image

image

Ce Prince Charmant est en embuscade

Nous avons apporté des sandwiches et des fruits.
Puis nous repartons pour 7km en sens inverse.
Le café et la sieste sont bienvenus!
Nous sortons avant la nuit, près du centre sportif il y a un petit bonhomme à qui nous avons acheté hier de délicieux petits pains plats, farcis à la viande et aux champignons.
Le sourire qui nous accueille!
image

Sa voisine, qui fait des crêpes, se rapproche, peut-être un peu envieuse, nous repartons avec 4 petits pains pour 8 yuans !
Avant d’aller dîner, nous achetons des clémentines, les meilleures que j’aie jamais mangé!
Directement cueillies de l’arbre, elles n’ont pas voyagé et sont récoltées à maturité.

Samedi, nous profitons du beau temps pour aller photographier la fresque de Guanyn sur la falaise.
En fait il y a tout le site à visiter, et ça commence par une volée de marches….Nous, quand il y a des escaliers, …on ne peut pas résister !
image

image

Depuis le sommet de la falaise, on aperçoit la statue du Bouddha sur l’île de Putuo

image

image

image

Une petite méditation en ressortant

Nous rattrapons le bus No 1, nous allons à Auchan acheter de la baguette !
Sur le front de mer il y a une large promenade aménagée où de grands arbres ont été plantés, un jardin paysagé et un énorme Palais des Sports, (ou des Congrès).

image

image

image

image

Le soir il y a un bel orage, j’aurais aimé photographier les éclairs. ..mais ils sont plus rapides que moi !

Aujourd’hui c’est dimanche, on va faire relâche, nous rentrons demain à Shanghai pour une dernière (petite) semaine.
En fait de relâche, nous avons marché jusqu’au port, c’est là qu’il a commencé à pleuvoir, nous avons marché sous la flotte ( en costumes de canard, on peut dire qu’ils auront servi !), le port était intéressant
image
Déco vintage avec du bois de récup

image

image

La calé sèche de réparation
Nous sommes repartis par la petite route, j’ai fait une jolie photo, que j’ai modestement intitulée
image

Les Nymphéas !

image

Les touristes, pas découragés, vont faire un tour en bateau
Nous n’avons pas trouvé notre vendeur de pains plats( la pluie a dû le décourager), nous sommes allés déjeuner au snack, ce soir, Kal, notre hôte nous prépare un repas de poisson

image

La petite famille

image

Et les chiots, ils sont neuf( et neufs!)

SUZHOU

Nous sommes à Suzhou en début d’après midi et, pour une fois, nous ne galérons même pas pour trouver notre hôtel!
Samedi matin nous prenons le bus pour nous rendre au « Jardin de l’Humble Administrateur », malgré le weekend l’affluence nous semble raisonnable et nous démarrons la visite.
image

Le jardin est plutôt décevant, alors que nous avions adoré le « Jardin Yu » à Shanghai lors de notre précédent séjour, celui-ci nous laisse froids.
Il fait pourtant partie des 9 jardins inscrits au Patrimoine de l’humanité.
J’ai quand même beaucoup aimé le jardin de bonzaïs.
image

image

Nous repartons à pied par la rue Pingjiang, un quartier ancien préservé de Suzhou. Là, c’était vraiment chouette, pas un décor, un vrai quartier, les gens flânent en famille, le long d’un joli canal, il faisait très beau.
image
image

image

ils se régalent tous avec ces calamars frits en brochette

Suzhou est une grande ville très animée, la vie grouille dans les quartiers populaires, elle est très différente de Hangzhou ( plus « chic »), cependant elle est très plaisante.
Les deux villes ne peuvent se comparer, elles ont chacune leurs atouts et sont plutôt complémentaires.
Dimanche matin, il pleuviote, nous commençons par le Musée.
C’est un bâtiment magnifique, oeuvre de Mr Pei, l’architecte de la pyramide du Louvre.
image

L’exposition est intéressante bien qu’une partie soit actuellement à Chongqing.
image

image

image

En sortant on traverse l’ancien musée, il y a des arbres très anciens, une scène d’opéra.

image

image

Pour continuer notre journée culturelle, nous prenons le métro jusqu’au lac Jinji et le Suzhou Science & Cultural Arts Center: une oeuvre de l’architecte français Paul Andreu qui, vue du ciel, ressemblerait( selon le Guide du Routard! ) à  » une moule ouverte à l’intérieur de laquelle se trouve (rait) une perle ».
image

En fait c’est plutôt une coquille vide !
Peu d’affluence, une expo sur Dali ( le peintre, pas la ville chinoise), une école de ballet, et des cinémas en 3D.
image
On dirait un gros « Botero »
image

C’est « La Porte de l’Orient », je trouve que ça ressemble à un pantalon !

Un peu déçus, nous rentrons nous reposer à l’hôtel.
En fin d’après midi nous allons dîner dans le quartier de Shilu et là nous tombons sur une rue ancienne ( encore!), la Chan Tang gie, bien sûr il y a des magasins, mais c’est assez magique avec toutes ces lanternes.
image
image

image

Super Barbie

Lundi matin, nous passons par la gare pour acheter nos billets puis nous prenons le bus No 1pour la Colline du Tigre, il nous fait traverser toute la ville ( pour 1yuan!).
Un beau jardin et une promenade agréable, une pagode penchée, rien d’extraordinaire.
image
J’ai un peu exagéré, mais sinon, on ne se rend pas compte!elle penche vraiment!

Nous rentrons à pied le long du Canal, si je ne me suis pas trompée ça doit nous ramener à la belle rue d’hier soir.
Bingo! Ça commence par des masures en très mauvais état, certaines sont déjà murées, ça sent la spéculation immobilière! D’autant que l’endroit est joli.
image

image

Au fur et à mesure que nous avançons le quartier prend de l’intérêt,
image

image

La rencontre du sacré et du profane!
nous arrivons au marché très animé,
image
image

image

Ça, c’est un « panier de crabes »

nous achetons une petite boite en porcelaine avec une scène érotique à l’intérieur (elle ira bien avec le cendrier de grand père !) et nous retrouvons notre rue .
image
C’est bien, de jour comme de nuit
image

image

Au bout de la rue il y a un jardin public
image
Il’y avait un prothésiste dentaire, il ne m’a pas laissé photographier les dentiers d’occasion !

L ‘après midi on traîne, j’aurais bien visité le « Jardin de la Retraite du Couple », mais on a comme un coup de fatigue ! On rentre préparer nos sacs pour demain.

WUZHEN

Wuzhen,c’est la « trombe »d’eau qui fait déborder le vase!
C’est de notre faute, on a complètement zappé de regarder la météo! 
Il faisait si beau ces derniers jours qu’on ne s’est pas méfiés!
Hier, ça allait, mais nous sommes arrivés dans l’après midi et il y a 2 sites à visiter, le billet est assez cher, valable 1seule journée. … et il n’y a même pas de reduc’ pour les « jeunes vieux »(faut attendre 70 ans!)Donc nous avons attendu !
image
On a pris la chambre «honeymoon», trop kitsch!
Ce matin, courageusement nous enfilons nos panoplies de canards, et nous voici à la découverte du « site de l’Est »
Même si on commence à saturer un peu des villes anciennes, force nous est de le reconnaître, c’est superbe!

image
image

image

On se promène dans le passé, le long d’une vieille rue ( même les habitants sont d’époque! ), on visite quelques musées (quand il n’y a pas trop la foule)
image

Le Musée des lits anciens

des maisons de riches commerçants
image
image

image

Petit théâtre d’ombres »chinoises »
image

Le coiffeur

image
image

image

Les tissus «indigo» sèchent sur de hautes perches
image

Quelques chinoises sous plastique

image

image

Les cuisiniers avant le rush

image

Le petit théâtre sur la place
image

Toujours sous la pluie nous sortons du site, et rentrons digérer nos « bouchées vapeur » à l’hôtel. 
Dans l’après midi nous nous lançons à la découverte du « site de l’Ouest »
Il est beaucoup plus étendu mais décevant, trop léché, un vrai décor de cinéma ( plusieurs films y ont d’ailleurs été tournés ), la pluie n’a pas découragé les nombreux visiteurs, et un selfie par ci, et un selfie par là, un selfie sous le parapluie ( c’était pas la peine de venir jusqu’ici! ), nous abrégeons la visite et ressortons au moment même où le site s’illumine!
Tant pis pour la balade romantique, nous, nous allons dîner!

image

image

image
image
image
image

Visite de la « maison rouge »
image

Le palanquin

image

image

image
image
image

Et là, vous nous reconnaissez?
image

La cour est plus sobre!

image

image

image

image

Le « canard « en vert au premier plan…c’est Alain!

image

image

Quand je vous disais les parapluies…..