SHANGHAI, DERNIERS JOURS EN CHINE

Nous sommes rentrés  à  Shanghai le lundi en bus VIP,
nous avons traversé  le 2 ème pont le plus long du monde (36km), je n’ai rien vu, j’ai dormi tout le temps!
Pendant ce temps Alain regardait des films, ça  m’a rappelé  que j’ai oublié  de vous raconter un truc marrant: Au début  du voyage, je ne sais plus où, nous avons eu la « Grande  Vadrouille » !
De Funés gesticulant en chinois, ça  valait son pesant de cacahuètes!
Nous avons trouvé  l’hôtel  très  facilement, il est très  bien placé dans un quartier vivant, près  de la rivière, il n  ‘y a pas de tours immenses( pas encore!).
image

image

Ça, c’est le linge qui sèche

image
C’est le coin des grossistes en papeterie, les calendriers sont magnifiques….mais ça pèse vraiment trop lourd !

Dès  le lendemain ,  nous sommes  retournés  au Jardin Yu, toujours aussi merveilleux.
image
Les poissons rouges, façon peinture chinoise

image

image

image

image

D’accord, je me suis un peu lâchée sur les photos

Il y avait du monde, malgré  tout il y a plein d’endroits calmes, des bassins, des portes, des couloirs  et ça  a confirmé  notre impression: Nous le préférons  de beaucoup  au « Jardin de l’Humble Administrateur » de Suzhou.
Nous avons traîné  au Marché  aux Puces Fuyou, finalement nous n’avons pas acheté  le gros Bouddha en bronze !

image

Mercredi, nous avons suivi la rivière  jusqu’au Temple du Bouddha de Jade, ( on avait dit : assez de Bouddhas, mais on en a repris un petit peu!)
Son histoire est intéressante, pendant  la Révolution Culturelle,  le bonze en chef avait fait tapisser les portes de portraits de Mao, les gardes rouges n’ont donc pas osé  entrer pour le saccager !

image

image

Ça rappelle le tympan de nos cathédrales
Il est coincé  entre de grands immeubles , il y a plein de commerces de « bouddh…ieuseries » tout autour,  et on ne peut pas  photographier le fameux Bouddha, mais c’est un temple majeur à  Shanghai.
image

Un Bouddha couché, en marbre

Ensuite nous sommes allés  voir les galeries d’art de la rue Moganshan, dans le même  coin un peu excentré.
Deux bus de lycéens  ont débarqué  en même  temps que nous,  ils prenaient des photos de tout,  les galéristes faisaient un peu la tronche!
Du coup j’ai fait ma photo aussi!
image
Mao, façon Andy Warhol

Ces galeries sont dans un quartier en plein bouleversement,  et il y a  un peu de tout: Des chinoiseries avec des idéogrammes,  du moderne, des collages, des trucs loufoques  et d’autres qui font réfléchir,  bref, une visite sympa.
image

Et là,  j’ouvre une parenthèse  sur la difficulté  d’être  un piéton  à  Shanghai. Le piéton  est un moins que rien un « sans caste », il n’a pas de voiture donc pas de puissance économique.  Quand il y a des trottoirs, ils sont occupés  par des deux-roues, ou du bric à  brac.
Au moment de traverser la rue, il risque sa vie: Les voitures grillent les feux rouges, en klaxonnant, les conducteurs considèrent  qu’ils peuvent tourner à  droite même  au feu rouge.
Du coup, traverser quand le petit bonhomme en vert nous l’autorise relève  de l’exploit, d’autant qu’il ne reste pas vert longtemps.
Ça  m’énerve  au plus haut point!
Mercredi, je me suis plantée  devant une voiture qui tournait au feu rouge, elle s’est arrêtée  ( une chance!),  je suis restée   quelques secondes pour laisser  le temps de passer à  mes congénères,  j’étais  in-vin-cible !
Je n’étais  plus qu’à  50 cm du trottoir….quand est arrivé  un type en scooter électrique qui est passé  entre le trottoir et moi !!!
J’ai eu chaud !
Parce que les deux-roues, eux, sont d’une caste intermédiaire : Non seulement  ils grillent les feux, et ils empêchent les piétons  de traverser, mais  jamais,  à  la  différence  du Vietnam ou du Cambodge où  ils vous contournent, ici, jamais ils ne laissent le passage: Systématiquement ils passent devant nous.

Et nous en avons fait des kilomètres à  pied à  Shanghai!
Notre hôtel  étant  près  de tout,  nous allons à  pied plutôt  que de prendre le métro  pour deux stations…à  la fin de la journée ça  se ressent !
Hier, jeudi, il a plu.
Ça  faisait trois jours que la météo  annonçait  la pluie et que nous avions un soleil radieux.
Comme j’ai refusé  d’enfiler ma tenue de canard ( vert fluo) pour traverser Shanghai, nous nous sommes équipés  de deux parapluies à « deux francs six sous  » dont la mission est de tenir le coup jusqu’à  samedi .
Nous commençons  par le « marché  aux grillons » dans la vieille  ville. C’est très  rigolo, les grillons se vendent parfois très  cher, il y en a de très  gros et des minuscules, les spécialistes  les examinent pendant un temps infini, ils sont dans des tubes en verre ou en plastique,  il faut les nourrir et leur donner de l »eau un par un !
image

Tout ça  au milieu des stridulations de ces petites bêtes!
Il y a aussi des tortues, des hamsters et des cochons d’Inde et des grenouilles  qu’on croirait en plastique.
image

Ensuite nous rejoignons le quartier  de l’ancienne Concession Française, un endroit que nous aimons beaucoup  car il a conservé  un côté un peu désuet, des maisons particulières, des  commerces.
image

Nous buvons un cappucino au « Family Mart », juste en face du café  Claude  Monet et du café   Napoléon!
image

Le « vrai » café  ici coûte  le prix d’un repas, nous restons au « soluble »!

image
Cette oeuvre de Richard Texier (un français) s’appelle « l’Esprit du Temps »

Je cherche l’ancienne maison de Sun Yat Sen, en vain , nous avons dû  passer  à  côté!
Nous prenons le métro  pour nous rendre dans un autre quartier à  « Red Town », une ancienne friche industrielle où  se sont installées  d’autres  galeries  et surtout  le « Shanghai Sculpture Space ».
On a adoré  !
image

image
image

image

image

image

image

Déjà  vendredi, aujourd’hui c’est Musée.
image
Il ressemble à une grosse marmite

Superbe, et envahi de gamins qui se photographient devant les vitrines ( on voit qu’ils ont bien observé  leurs mères! ), on ressort la tête  comme une citrouille!
image

image

Dommage que nous ayons changé les meubles récemment !
image
Un oreiller: là, Alain m’a dit: « je comprend mieux pourquoi les lits sont si durs ! »
image

image
Il y a une magnifique collection de porcelaines
Il y a même une salle montrant les techniques utilisées par les ateliers familiaux pendant plusieurs siècles avant qu’elle n’arrive en Europe

Ça me donne l’idée d’un jeu-concours:
Il y a deux cartes postales à gagner:
Comment s’appelle l’espion qui ramena en Europe le secret de fabrication de la porcelaine ?

image

Une belle hache incrustée de turquoises
image

Cet objet en bronze date du XI ème siècle avant JC

image

Les « zhong » de Su, marquis de Jin

Il a fait un temps magnifique toute la journée

Le soir, on retourne faire une dernière promenade sur le Bund.
image
Le Monument aux Héros de la Révolution
image

Il y a un monde fou!

Samedi nous traînons dans notre chambre la matinée  entière, la journée va être  longue, notre vol est à  1h20 du matin.
Nous allons déjeuner  dans le quartier de Nanjin Road puis notre curiosité  nous pousse jusqu’à  la Zhapu  lu,  ancienne rue des fumeries d’opium et des tripots! Elle est condamnée à  brève  échéance,  dommage, les balcons dorés  avaient de la gueule!

image

D’un coup de métro nous filons au Musée  des Arts de la Chine.

image

Ce très  beau bâtiment  est l’ancien Pavillon de la Chine lors de l’exposition universelle 2010

La sortie du métro  indique bien le musée, mais nous en faisons tout le tour avant de trouver l’entrée! ( il y a bien un panneau indiquant « Entrance », mais on ne peut le voir qu’en rentrant dans le métro. .pas en sortant !)
Le Musée  est gratuit mais j’apprécie  qu’on nous donne un ticket, je les conserve en souvenir!
Un ascenseur nous propulse directement au dernier niveau: Nous sommes  un peu déçus,  il n’y a pas de continuité  dans l’exposition, c’est un vrai bric à  brac, des oeuvres très  académiques  voisinent avec la propagande révolutionnaire et les inévitables calligraphies.
image

image
Souvenir du Musée !
image

Soudain  nous nous trouvons  dans plusieurs  salles d’une exposition sur l’art spirituel en Inde, au demeurant très  intéressante, étonnamment  il y a des représentations du Christ et de la Vierge Marie.

image

image

image

Il est presque 5h, heure de la fermeture, nous prenons un « descenseur »  et nous découvrons un tas de salles immenses qu’il nous faudrait deux heures pour voir toutes !
Comme il n’y a aucune documentation en anglais, pas même  un plan, nous ne le savions même pas !!
Il y a aussi, paraît -il une vidéo  murale sur la Chine Médiévale. …on ne l’a pas  trouvée!
Bref, un bilan assez  mitigé!
Nous allons dîner  tôt dans le quartier de Xintiandi puis nous passons à  l’hôtel   chercher nos sacs et nous prenons le métro  pour l’aéroport.
image

image
Nous passons devant L’Opéra tout illuminé, il y a une représentation ce soir

C’est la fin de notre voyage en Chine, nous avons adoré, malgré quelques couacs et quelques  galères  et ce soir nous quittons Shanghai à  regret.

Une réflexion au sujet de « SHANGHAI, DERNIERS JOURS EN CHINE »

  1. Merci les copains pour ces voyages! Nous préparons nos sacs pour un prochain départ (le 8 décembre en direction des Marquises, Bora-Bora pour noel puis quelques jours à Tahiti avant de passer en Nouvelle-Zélalnde et de le vislter en van. Retour prévu fin janvier .BIG BISOUS
    SI NOUS ROUTES NE SE CROISENT PAS RENDEZ-VOUS A ANTIBES!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s