L’ ARIZONA DE A… À Z

​Nous voici sur la freeway No40, Alain à le dos cassé, la route est interminable.

Les pionniers qui traversaient le pays en convoi de chariots devaient drôlement s’enquiquiner, finalement, heureusement qu’il y avait des indiens pour les distraire!

Des trains longs comme un jour sans pain parcourent la plaine ( nous avons compté: 3 locos, 127wagons plus deux locos à l’arrière !) 

De temps en temps nous croisons un petit bout de la «fameuse » Route 66.

Ça c’est un concept qui marche !

Ambiance« Bagdad Café »

Arrivée à Kingman: la ville joue à fond la carte de la nostalgie.

Notre motel a des chambres à thème, c’est sympa.

On a choisi Marilyn, John Wayne était pris

De Kingman à Seligman c’est le plus long tronçon de  la Route 66 praticable, notre«motelier»en est très fier, mais nous on s’en fiche, on prend la freeway

Arrêt café à Seligman, c’est blindé de bikers en cuir et Harley!

Williams, même topo

La loco qui emmène les touristes au Grand Canyon

nous on s’arrête à Flagstaff, notre étape avant le Grand Canyon.

Notre motel est moche, Alain commence à râler…finalement c’est là que nous passerons notre première bonne nuit!

Comme il est tôt nous décidons  de faire un tour à Wupatki et au Sunset Crater

Nous achetons le Pass à 80 US$ (pour la voiture), notre Sésame  pour les visites des Parcs Nationaux.

Wupatki m’a beaucoup plu, c’est une construction qui a abrité jusqu’à 100 personnes (des indiens Sinaguas) entre 1100 et 1250 après JC, elle a été abandonnée ensuite, on ignore pourquoi.

Sunset Crater nous a moins intéressés, il y a un sentier qui traverse des champs de lave, bof!

Nous faisons les courses à Flagstaff en prévision de nos deux nuits de camping au Grand Canyon .

Le lendemain matin, nous nous arrêtons à l’agence Budget car un de nos pneus se dégonfle

Le gérant nous remplace illico notre Jeep par une Subaru toute neuve, c’est le bonheur!

Il y a un immense coffre(fermé)  qui contient tout notre bazar, le dos d’Alain et le mien crient «Merci!»

C’est l’esprit bien plus serein que nous partons au  Grand Canyon South,  nous arrivons pile poil à midi, heure du check-in.

Le camping fait un peu usine,  mais il est dans le Parc.

Il y a même des hôtes inattendus

Nous installons la tente, pique-niquons et nous voilà partis pour les 11kms du South  Rim, rien de bien compliqué,  le sentier suit la « rive », la plupart pourtant se contentent de descendre à chaque arrêt pour prendre des photos. 

Le Grand Canyon du Colorado, quelle immensité !

« The » coucher de soleil !

 Nous sommes au bout à  Hermit Rest un peu avant  le coucher de soleil, finalement on prend la navette, il est plus photogénique de Mojave,  paraît – il !

Départ tranquille le matin pour le  Grand Canyon North,  quelques centaines de mètres à vol d’oiseau…..4h de route !

Un vrai bonheur cette route bordée d’ une très belle forêt de conifères entremêlés de bouleaux au feuillage mordoré. 

 Les »Vermillon cliffs »


J’ai beaucoup aimé le « North Rim »,  sauvage et tranquille, le camping,  super, petit dej.avec les écureuils! 

Écureuil à queue blanche, endémique de la région 

Mule deer

Alain a préféré le «  South Rim »,  moins froid!

5 degrés le matin à 5h…..je me tâte !

Ce détour était pour voir le lever de soleil à Bright Angel Point,  Alain s’étant carrément désolidarisé, il faudrait que je prenne la voiture pour les 3kms jusqu’à l’hôtel,  puis parcourir encore 800m à pied (à la frontale!)

Bright Angel Point on l’a vu hier, c’est très beau et vertigineux, ça ira comme ça !

Nous levons le camp tranquillement,  notre prochaine étape c’est Page et le Lake Powell.

vue sur le lac

Alors là,à , Page,   jai été bien inspirée d’aller visiter Lower Antelope Canyon       l’après- midi même !

La descente dans le Canyon

Jen ai plus de 50 comme ça !

Je ne sais même plus dans quel sens je les ai prises !

Coucher de soleil sur le Lake Powell

Le lendemain, dans cette région désertique où il pleut 5 fois par an, il a commencé à pleuvoir dès 8 h du matin ! Chanceux !

Et la nuit notre vieille tente, que nous avions pourtant bien réimperméabilisée, s’est transformée….  en aquarium!

Pour moi, c’est pas trop grave, je suis du signe des Poissons, Alain, lui, a modérément apprécié !

Le Colorado, près du barrage de Glen Canyon

Comme la météo annonçait encore des orages pour le surlendemain, nous avons annulé le camping à Monument  Valley  et réservé un motel pour deux nuits.

Nois avons profité d’une belle journée pour visiter Monument Valley,  

la piste en voiture n’apporte pas grand chose, j’aurais préféré faire la balade à cheval avec un guide Navajo, mais Alain est aussi à l’aise à cheval que sur un vélo !

 c’est à Monument Valley que nous quittons l’Arizona.

3 réflexions au sujet de « L’ ARIZONA DE A… À Z »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s