LAS VEGAS ET RETOUR À SAN FRANCISCO

Nous arrivons à Las Vegas dans l’ après midi, pas vraiment emballés!

Faut dire qu’après 8 nuits de camping, ça fait un sacré choc!
Tous ces gens qui déambulent le long du Strip (et nous avec!),ça fait un peu Ploucville!

Il y a de faux Elvis, de faux Mikael Jackson, une fausse(vraiment très!)Marilyn, une bonne soeur en cornette…les fesses à l’air! 

Et tout un tas de jolies jeunes filles, à peine vêtues de quelques plumes!

Le plus agréable à regarder(pour ma part, en ce qui concerne Alain..je ne me prononce pas!),ce sont les  Casinos,  une débauche de lumière et de luxe inimaginables.

Le premier soir on a réussi à traîner jusqu’à 11h30, un record!

Le lendemain on a fait piscine, Outlet et le soir nous avons assisté au spectacle du Cirque du Soleil: KA 

C’était vraiment formidable, l’ inventivité, les performances acrobatiques, l’ingéniosité des décors, la beauté des costumes,tout m’a fascinée.

En sortant du spectacle, nous étions tellement ravis que nous avons traîné jusqu’à minuit!

Le dernier soir, nous avons retrouvé un ami d’Alain( ils sont restés plus de 40 ans sans se voir !), il y avait peu de probabilités qu’on tombe sur lui…mais nous avons eu de la chance !

Il a un Nightclub et également un Beachclub ,  au dernier étage du Cromwell!

Ils étaient comme deux mômes,  c’était super, 

bien que leurs vies aient pris des directions complètement opposées l’amitié était toujours là.

Et vous savez quoi?

Lui et sa femme nous ont raccompagnés à notre hôtel….en limousine !

C’était mon premier voyage en limousine,  J’étais folle !!!

Le lendemain midi nous avons déjeuné ensemble, au Beachclub, c’était marrant, puis nous avons repris la route au volant de notre Subaru Legacy (du coup, on l’a emmenée au lavage automatique!)

 Le Beach Club… de nuit

«Objets inanimés avez-vous donc une âme?»

Vous vous souvenez de ce poème?

En tout cas on aurait dit que le GPS nous faisait une crise de jalousie!

On a indiqué Pahrump….et on s’est retrouvés, 80km plus loin à Sandy Valley 

Sandy Valley: une centaine de maisons dans une large plaine entourée de montagnes pelées

Quand la dame du GPS a voulu me faire emprunter une piste de terre…on s’est décidés à regarder la carte!

Retour à Las Vegas puis encore 80 km sur la Highway cette fois!

Pahrump jouit du même environnement riant que Sandy Valley mais elle est située à la frontière de la Californie, traversée par une route importante , il y a au moins 12 hôtels et deux fois plus de casinos.

Notre hôtel est une usine, immense , flanqué d’un camp de camping-cars et de caravanes (du gros calibre)

Tous les retraités à petit budget de Californie sont dans la salle du Casino, ils tuent le temps (et eux aussi !)en fumant comme des sapeurs (les gros budgets vont flamber à Las Vegas!)

À Las Vegas ou ici, les machines à sous sont toutes automatisées.

Avant j’aimais bien actionner la poignée et entendre le bruit des pièces qui tombaient.

Tout ça c’est fini, maintenant on effleure une touche et les sommes (éventuellement) gagnées s’affichent.

Du coup nous n’avons même pas eu envie de jouer, ne serait-ce que 10$!

Nous avons une grande chambre confortable et nous ne sommes pas très loin de Death Valley (La Vallée de la Mort !)

Nous allons faire un tour à Death Valley, en plein après midi,  ça cogne!

Au VisitorsCenter, le thermomètre affiche 100degrés tout ronds (Farheneit, heureusement, c’est quand même 40 Celsius !)

Le plus difficile à supporter c’est le vent, très sec, on a dû mal à respirer.

Nous nous arrêtons bien sûr à Zabriskie Point, comme tout le monde !

Monsieur Zabriskie était le directeur de la mine de borax. C’est lui le premier qui se rendit compte de l’importance de préserver ce site.

Puis nous passons au VisitorsCenter  de Furnace Creek  et continuons vers Badwater,( un ancien lac salé,  réverbération intense), sans oublier de photographier le panneau du « terrain de golf du Diable« . Tout ça est très engageant!

Badwater, 86m sous le niveau de la mer 

Le Terrain de Golf du Diable !

Nous faisons le détour par Artist’s Drive pour découvrir des roches de plusieurs couleurs.

Nous rentrons nous rafraîchir à Pahrump!

Le lendemain est une longue journée,  nous devons encore une fois traverser la Death Valley, pour nous rendre dans la plaisante ville de Ridgecrest!

Là vous vous dites:

« elle veut nous faire connaître les coins les plus paumés des USA« 

Ben oui, c’est un peu ça !

Comme la météo annonçait  7 degrés  la nuit aux Mammoth Lakes, là où nous avions prévu de dormir dans un chariot de pionniers, nous avons changé nos plans de toute urgence.

La nuit dans l’aquarium et la nuit dans le réfrigérateur,  c’est bon, pas envie de finir dans le congélateur !

Donc on a pris ce qu’ on a trouvé,  pas trop cher !

Mais avant d’arriver à Ridgecrest, nous sommes passés par les paysages désolés de Death Valley, à Mesquite flat Sand Dunes

Mesquite Flat Sand Dunes

nous avons franchi la montagne et nous sommes sortis  dans la Panamint Valley .

Arrêt café à la station service du Panamint Springs Resort.

Il vaut mieux faire le plein avant, c’est très  cher…mais pour le café ça va !

Les jeunes propriétaires ont réalisé une déco originale, et c’est super agréable de profiter de l’ombre de la terrasse.

Nous redescendons par une vallée tout aussi riante, jusqu’à la bourgade de Trona…qui donne envie de se suicider tout de suite!

Il y a plein de maisons brûlées… C’est parce que les propriétaires n’arrivent pas à les vendre, comme ça ils touchent au moins l’assurance !

Nous passons devant l’usine de transformation du borax ( reportez-vous à Google pour plus d’infos !)et on continue courageusement jusqu’à Ridgecrest.

Le motel est correct, c’est dimanche et le seul endroit animé c’est le McDo!

Devinez quoi….Demain nous dormirons à Tulare!

À Tulare, il y a un Outlet, c’ est comme les Magasins d’Usine en France, on y achète trop cher des articles passés de mode!

On y fait un tour quand même, l’eau de la piscine est trop fraîche !

Le matin nous allons visiter le Séquoia National Park, ça c’était vraiment bien, nous avons apporté notre pique-nique, espérant secrètement être dérangés par un des ours noirs qui peuplent le parc, raté !

Couleurs d’automne

Celui-ci s’appelle « La sentinelle »

Un géant à terre

 La grande vedette, le Général Sherman


Un joli groupe de « bébés » 

Nous passons en voiture dans le tronc d’ un séquoia géant, escaladons le Moro Rock, présentons nos respects au Général Sherman, j’aurais bien voulu voir également le Général Grant…mais Alain déclare : »Ras le bol des séquoias ! »

En haut du Moro Rock, des moines cambodgiens, couleur d’automne.

C’est vrai qu’on a encore pas mal de route avant de rejoindre Fresno, une vraie ville, mais comme nous arrivons à la nuit tombée,  on n’en verra pas grand chose !

Nous avons un superbe hôtel,  assez chic, le genre de truc qui vivote sur sa gloire passée, vraiment bien.

Le matin nous traînons un peu et rentrons sur Oakland.

L’après midi est avancée quand nous nous installons à notre hôtel,  nous nous contentons d’un tour du Lake Meritt ( les bernaches sont toujours là !)

Un écureuil vraiment effronté 

Celui-ci  ressemble à un gros Martin-pêcheur ?

 Ah pardon, ce doit être une photo de l’année dernière !

Le lendemain matin, nous devons rendre la voiture de location à l’aéroport pour 12h30.

Nous décidons de partir tôt pour avoir du temps, à  9h55 nous sommes à  l’entrée du pont à péage…. à 10h30, nous avons passé le péage,  à midi nous rendons la voiture!

J’ai dû me bagarrer avec Alain pour qu’il fasse des photos quand nous étions sur le pont, il refusait absolument de passer le torse en dehors de la voiture, pendant que je ralentissais et que tout le monde klaxonnait derrière !

 On aperçoit le Golden Gate, au fond à gauche !

Sur le pont

Il y avait une sorte de commémoration,  toute la journée des avions militaires ont survolé la ville, parfois 4 en même temps!   Ça faisait un de ces boucan!

Nous repartons sur San Francisco avec le BART et nous nous lançons dans un long trek urbain qui nous amène à Japantown

Près de Civic Center, un rassemblement de « foodtrucks »(camions-restaurants)

Coincée entre deux immeubles, Notre Dame Des Victoires

Japantown

Japantown, la Place de la Paix

Le soir nous retrouvons la soeur d’une amie et son mari, qui nous emmènent dans un restaurant de poissons un peu folklo, nous passons une excellente soirée et nous leur laissons notre matériel de camping.

Pour notre dernière journée, nous avons eu la flemme d’aller à  San Francisco et revenir chercher les sacs à l’ hôtel. Nous décidons de visiter un peu le centre d’Oakland. Il faut dire que San Francisco, c’est tout en montées et descentes, tandis que Oakland, c ‘est  plat!

Notre hôtel jouxte Chinatown, bien plus authentique que celui de San Francisco.

Des fresques

Nous arrivons dans un quartier rénové assez »bobo », il y a un marché de producteurs et plein de restos,  nous déjeunons chez Miss Hollye,  une délicieuse cuisine créole. 

La Tribune d’Oakland
Et pour tuer le temps en attendant l’heure de partir à l’aéroport,  devinez quoi?

Nous faisons un tour du Lake Merritt !!!

Demain matin nous serons à Mexico 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s