GRATEMOILA 

Après une après midi de bus au MEXIQUE, puis rebelote dès le lendemain, nous arrivons enfin au «GRATEMOILA», ça faisait un bout de temps que ça nous démangeait! (elle est facile mais j’assume!)

Nous avons traversé 3 frontières….et nous nous sommes fait racketter 2 fois!

Au MEXIQUE  tout d’abord où nous avons dû envoyer presque 20€ chacun, pour sortir, puis au BELIZE (15US$ /p) où pourtant nous n’avons fait que transiter !

Comme le bus se traînait, nous avons pu admirer le paysage tout à loisir.

Dès la frontière passée, on change d’ambiance: Au YUCATAN la population est très typée «indienne», mayas, quichés etc…

Ici ce sont plutôt des métis, plus ou moins noirs.

Tous les panneaux sont en anglais bien que l’espagnol soit parlé partout.

L’habitat est très caribéen, des maisons surélevées, souvent en bois,  en guise de déco, de vieilles bagnoles finissent de pourrir, parfois c’est un réfrigérateur ou une machine à laver.

Dehors l’atmosphère est lourde, de gros nuages ne rêvent que de pleuvoir,  à l’ intérieur du bus, c’est le contraire, on se croirait en route pour le Pôle Nord!

On pourrait être n’importe où en AMÉRIQUE CENTRALE !

On s’arrête 1/2h à BELIZE CITY…..  pour déjeuner, mais il ne nous reste plus de pesos mexicains, et on n’a pas changé assez de dollars!

Tant pis, aujourd’hui on fait  ramadan

La frontière entre BELIZE et GUATEMALA se passe très facilement et on ne nous demande pas d’argent (Ça tombe bien,…on n’en a plus !)

Nous sommes à FLORÈS vers 19h, il fait nuit noire. Il y a un ATM à l’agence des bus, on se remplit les poches de « quetzales »  (la monnaie guatemaltèque,  désormais je dirai « guate« , comme tout le monde),  le bonhomme voudrait nous vendre tout de suite des billets pour TIKAL. Finalement , nous achetons nos billets à l’hôtel (ils nous parlent en espagnol et ne nous balancent pas des »hey, guys!!! » à tout bout de champ) 

FLORÈS  est une adorable petite ville/île sur le lac PETEN ITZA, notre hôtel Mirador del Lago, est au bord du lac et nous avons un balcon face au soleil levant

FLORÈS,  lever de soleil sur le lac, de notre balcon

À 8h nous sommes dans le minibus pour TIKAL, vers 9h30, nous sommes à pied d’oeuvre. Il est important d’y être assez tôt car il fait très chaud et humide, les agences essayent de vendre des tours au lever du jour (c’est sûrement superbe, mais c’est départ à 4h du matin !)

ATTENTION! traversée d’animaux sauvages!!!   un dindon

Un jaguar, ça se corse !

Un fourmilier 

L’avantage c’est qu’on fait une magnifique randonnée de 2heures dans la jungle,  on voit même des animaux (pas tous ceux que nous promettent les panneaux) et on visite des ruines impressionnantes. 

Un singe atele, ceux qui sont tout en bras et en pattes

Un Pizote

La Plaza Mayor vue d’en haut du temple des masques

Le Temple du Grand Jaguar, où on a retrouvé la chambre funéraire du grand souverain AH CACAO


La  pyramide du Mundo Perdido, un ancien observatoire astronomique

Du haut ( on en a grimpé des marches!) du Temple du Serpent à deux têtes,  64,60 mètres de haut, construit par le fils de Ah Cacao ( une manière de défier son père),  on aperçoit le Temple du Grand Jaguar et le Temple des Masques


Le minutieux travail de restauration 

J’ai beaucoup aimé TIKAL , Alain a préféré UXMAL , au MEXIQUE, plus décoratif. 

On se repose l’après midi et il est déjà tard quand nous décidons de partir à  la découverte de la ville

Le Zocalo et son kiosque, sobrement bleu et blanc

Le Grand Homme de FLORÈS,  à l’abri sous un toit de tôle 

Les maisons sont mignonnes, mais presque tous les toits sont en tôle 

Le lendemain matin,  10h, nous voici de nouveau dans le bus (on serait bien restés 2  jours de plus)

A 19h nous entrons dans GUATEMALA CIUDAD …. à 20h nous avons enfin traversé la ville et nous arrivons au terminal 

La circulation est démente !

Le minibus qui doit nous conduire à ANTIGUA, est en retard, on nous a bien recommandé de ne pas sortir du terminal, nous attendons jusqu’à 21h30, finalement nous serons à ANTIGUA un peu avant 23h,  ça fait une longue journée ! 

La ville est magnifique, entourée de plusieurs volcans, dont l’un,  le Fuego, nous gratifiera d’une petite éruption.

L’imposante masse du volcan Agua

 Il y a beaucoup de familles indiennes en ville

La façade baroque de la Cathédrale 

La célèbre Fontaine aux Sirènes 

Le soir il y a foule sur le Zocalo (c’ est le nom qu’on donne à la place centrale, au  MEXIQUE  et au « GUATE « ) Il y a un lâcher de lanternes, c’est féerique. 

Devant l’Hotel de Ville

Le lendemain, à 6 h tapantes, un minibus vient me chercher pour « l’ascension » d’un autre volcan, le Pacaya.(Alain a préféré rester au lit!).

J’ai un peu peur de me retrouver avec tout un groupe d’anglo-saxons, c’est mon jour de chance, 9 espagnols de tous âges et un jeune couple de français !

Mes potes espagnols

L’éruption du FUEGO


Les trois plus hauts volcans, au fond le Fuego, puis l’Acatenango( le plus haut, 3975 m) et l’Agua

Le cône ouvert du Pacaya

On a fait griller des chamallows sur la lave!

L’excursion ne cassait pas des briques, mais la mayonnaise à bien pris avec les espagnols et j’ai passé une super journée. 

L’ambiance en ville est très festive, on prépare activement la Fête des Morts, le premier novembre, c’est une journée spéciale où les familles se retrouvent pour pique-niquer gaiement sur les tombes!

La rue piétonne  

L’entrepôt des Saints pour les processions

Dimanche, au marché artisanal



Le marché offre un festival de couleurs

On s’est posés pour manger un ceviche, à côté de chez le coiffeur

La belle arche de la rue piétonne 

DÉFILÉ DE MODE:

En VRAC, QUELQUES BELLES RUINES

De la Cathédrale,  plusieurs fois détruite par des tremblements de terrre, il ne reste que la façade,  voici l’ arrière !

Non, celle-ci n’ est pas en ruine !

Le lavoir maya, encore utilisé 

Nous passons 4 nuits à ANTIGUA ….On n’a rien visité !

C’ était trop bien de se balader le nez au vent en profitant du beau temps et de l’atmosphère particulière. 

 

Le 31 octobre on fête aussi HALLOWEEN,  mais pour le 1er novembre, je vous prépare una autre article

Une réflexion au sujet de « GRATEMOILA  »

  1. Toujours la patate les globblotrotteurs ,bien sûr j’espère sur quelques photos!!.c’est serein où c’est craignos?Prenez soin de vous…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s