LE LAC ATITLAN

Dès le lendemain de cette folle journée, nous quittons ANTIGUA, en »chickenbus« , direction  PANAJACHEL  et le Lac ATITLAN.

Une façon originale de montrer son amitié 

Les vendeurs de crème glacée préparent leurs carrioles

Cinq minutes après le départ,  monte à bord un prédicateur. 

Nous avons droit au discours habituel, durant quelques kms, puis il finit par nous donner sa bénédiction et nous souhaiter bonne chance!

C’est encore mieux qu’une médaille de St Christophe!

Du coup nous sommes tout à fait rassurés, les chauffeurs de bus « guates »ont très mauvaise réputation, le notre conduit vite, mais bien.

3 heures plus tard nous sommes à PANAJACHEL,  nous embarquons à bord d’une » lancha« , en 25mn nous sommes à SAN PEDRO LA LAGUNA, notre destination.

Les volcan TOLIMAN et ATITLAN à gauche et le San PEDRO,  à droite

Le Lac ATITLAN  est une pierre précieuse d’une beauté absolue.

Notre hôtel «  Cristalinas » nous offre une vue sur ses eaux tranquilles, et  c’est un enchantement matin et soir

La toilette et la lessive, au bord du lac 


Quand la nuit tombe

Avant l’orage

La région est peuplée d’indiens descendants des mayas, il y a une vingtaine d’ethnies qui se reconnaissent à leur costume

.Autour du lac ce sont principalement des Tz’utujiles(à vos souhaits!), des K’iche’s et des Kaqchikeles

 

Les hommes sont très chics 

Les femmes ont des coiffures très étudiées 

Les gens sont aimables et accueillants.

Le premier jour nous montons jusqu’en haut du village, attirés par la musique nous nous retrouvons ( encore une fois !) au cimetière.  

Nous sommes le 2 novembre, le « Jour des Morts »,  un orchestre typique joue devant l’entrée mais l’ambiance est très différente. 

Un tapis d’herbe jonche le sol le long d’un couloir où sont disposées des niches ( le cimetière est tout en hauteur et il n’y a pas beaucoup de place, derrière il y a quelques tombes),  sur chaque niche, en guise d’épitaphe il y a une photo, quelques mots sur la personne, le moment est au recueillement,  nous passons devant la niche d’un tout jeune enfant, devant une autre des musiciens chantent une prière, je ressors bouleversée. 

Nous passons quatre jours à SAN PEDRO LA LAGUNA , le village n ‘est pas joli, tout de bric et de broc, aucune maison n’est terminée,  mais on s’y sent bien.

Une jolie fresque

Un beau sourire

 Sur le Zocaló,  devant L’église catholique

Il y a une vingtaine d’églises,  adventistes, du 7ème jour, de la prédiction etc…Mais la palme du kitsch revient à l’église baptiste!

Vous êtes prévenus !

Les mayas ont assimilé les autres religions….et continuent de pratiquer leurs rites ancestraux.

Un café d’excellente qualité est cultivé sur les pentes.

Les cacahuètes sèchent dans la rue.

La « fleur de Noël »,  version arbuste.

À suivre…..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s