PHILIPPINES, 2ème partie :LES VISAYAS

Il ne vous aura pas échappé que nos deux premières semaines  à PALAWAN n’ont pas été une réussite 

Nous avons donc reporté tous nos espoirs sur LES VISAYAS

Nous débarquons à CEBU en fin d’après-midi,  le quartier de notre hôtel nous semble plutôt sale, nous n’avons pas envie de ressortir nous nous faisons monter le dîner par le « room service »: une excellente surprise!

Le petit déjeuner est à l’avenant, j’ai droit à deux énormes pancakes (à TAYTAY, c’était des confettis !)

Nous partons explorer la ville, nous déchantons assez rapidement, nous avons respiré tant de gaz d’échappement en une matinée qu’il va nous falloir 15 ans pour nettoyer nos poumons !

Nous nous rendons en premier lieu au Terminal des bus car nous partons demain pour DUMAGUETE, sur l’Île de NEGROS.

Les principaux « sites d’intérêt »  se trouvent dans le coin, on fait tout dans la foulée :

Tourisme religieux, la Basilique du SANTO NIÑO

Toutes ces bougies, ça rappelle beaucoup les temples bouddhistes

La croix  de Magellan (le « découvreur » des Philippines)

La CATHÉDRALE (dommage qu’il y ait un parking juste devant)

Le Fort San Pedro

Puis, toujours en marchant nous passons devant le pompeux « Heritage of CEBU Monument »

et une très ancienne maison de bois,  la « YAP-SANTIAGO ancestral house »

 Ça y est, nous avons fait le tour!   

Nous rentrons à l’hôtel un peu secoués, ce côté  de la ville, « Downtown »,  est très pauvre, nous avons vu littéralement des gens se glisser dans des trous à rats.

L’après midi nous décidons de nous rendre dans les beaux quartiers, »Uptown » histoire d’effacer l’impression pénible de la matinée: Le AYALA CENTER est un Mall  à l’américaine,  flambant neuf, quel contraste !  

Nous rentrons à l’hôtel et nous faisons une autre fois appel au « room service »

Le lendemain après 4  heures de bus confortable, nous arrivons à l’embarcadère du Ferry pour DUMAGUETE… 

C’est pile poil à ce moment là qu’il commence à pleuvoir,une grosse averse, tout devient gris,le ciel, la mer se confondent.

Nous enfilons nos costumes de canards et  traversons la rue pour casser une petite croûte.  Il pleut 2ou 3fois  durant la traversée,  puis ça se calme..apparemment c’est comme ça tous les jours !

DUMAGUETE, la perle de l’île de NEGROS, est une petite ville pas désagréable entourée de montagnes où se cachent des chutes d’ eau rafraîchissantes et des sources chaudes.

Sur la Promenade, cette oeuvre d’art raconte l’arrivée de religieuses à DUMAGUETE (parmi elles, une française) 

La  Tour de l’Horloge, avec la statue du héros national: RIZAL

Derrière,  la Cathédrale 

Un des bâtiments de l’université 

Malheureusement,  difficile de partir en excursion quand il tombe des cordes à la mi-journée (mon canard déteste se mouiller !),  nous nous contenterons de la promenade le long de la mer, où déambulent de vieux monsieurs à cheveux blancs, accompagnés de charmantes jeunees femmes!

Nous retournons sur l’île de CEBU,   à SAN SEBASTIAN (les noms espagnols sont restés,  quelques mots subsistent dans la langue parlée

Nous nous retrouvons dans un hôtel un peu kitsch, nous avions réservé la chambre « HarleyDavidson« , on nous a mis dans la »Love« , tout un programme !

Les proprios se sont lâchés, il y a des coeurs partout…..et pas un crochet pour nos affaires! 

 Au couchet du soleil on aperçoit l’île de NEGROS,  en face, couronnée de nuages

Le lundi, il a fait beau(youpie !!!), nous sommes partis à pied vers la cascade…3kms.En fait c’était 4, et ça montait raide !

La cascade, c’était pas grand chose, mais la promenade était sympa!

Les dindes, pas aimables!

6 sur le scooter, qui dit mieux !

Le lendemain on a recommencé,  avec le chien de l’hôtel,  Jaguar.

Nous sommes de retour à CEBU, demain nous prenons l’avion pour KUALA.

Conclusion:

Il y a des fois où ça ne se passe pas vraiment comme on l’aurait souhaité, ça démarre mal… Et tout s’enchaîne !

Nous avons rencontré un couple d’allemands, ils ont fait un voyage formidable, ils nous précédaient  de quelques jours, ils ont eu la pluie seulement à CEBU !

Il y a de très beaux endroits et les philippins sont adorables et ne cherchent pas systématiquement à nous arnaquer.

Les hôtels sont  trop chers par rapport à leur niveau de prestations et au coût de la vie, les transports sont pratiques, surtout sur l’île de CEBU.

Pour les plongeurs, apparemment c’est le paradis, nous aurions dû  mieux nous renseigner, nous n’étions pas aux meilleurs endroits pour randonner

On fera mieux la prochaine fois !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s