KAIFENG, LUOYANG

KAIFENG Le charme de Kaifeng ne nous a pas sauté aux yeux tout de suite, d’autant qu’à notre arrivée à l’hôtel…..On nous a annoncé que c’était complet!!!! (air connu) coup de fil à Booking.yeahh (ils ne connaissent que nous !!!), Je vous passe les détails, finalement nous avons réussi à nous loger. Comme la résolution du problème avait épuisé toutes nos ressources morales, et aussi mon forfait de téléphone, nous dinons de soupes deshydratées et d’une bière. Le lendemain nous avons rechargé les batteries, mais, alors qu’il faisait 30°et un beau soleil hier, aujourd’hui, il pleut! Kaifeng, c’est très différent de Pingyao où tous les sites sont regroupés dans l’enceinte des remparts, ici il y a des sites à visiter mais ils sont assez éloignés les uns des autres. Quand il pleut c’est mission impossible d’attraper un taxi, pourtant il y en a beaucoup. Donc nous commençons par visiter…. la Gare! (important d’acheter les billets en avance) On prépare la Fête Nationale, le 1 er octobre Nous nous contenterons du Temple du Grand Ministre, nous sommes arrivés pendant la prière des moines, c’était un joli moment. Le parc est magnifique La statue de Guanyn, la déesse aux trois têtes, mille bras et un oeil au bout de chaque bras Nous quittons Kaifeng sans regret, nous nous rendons à  Luoyang. J’ai écrit à l’hôtel pour leur annoncer notre arrivée, le patron m’a répondu en chinois, moi aussi….On est potes ! LUOYANG Depuis Kaifeng il n’a pas cessé de pleuvoir, la température à brutalement chuté et j’ai attrapé un rhume force 5 . Heureusement, pas de mauvaise surprise en arrivant à l’hôtel. Est-ce le hasard ou une délicate attention ? Une petite dame (professeur d’anglais) nous emmène dans une pharmacie…je ne sais pas ce qu’ils m’ont donné (c’est en chinois!), mais je dors comme un bébé et dans la journée…je plane à 5000m! Comme il continue de pleuvoir et que je ne suis pas en forme nous nous contentons du Temple du Cheval Blanc (une bonne 1/2 heure de bus, j’ai pu dormir!)la balade est agréable sans plus. En fin d’après-midi, il a cessé de pleuvoir, nous sortons faire quelques courses et nous découvrons une vraie rue ancienne avec beaucoup de vie et qui mène aux remparts (ce qu’il en reste) Le lendemain, le gros morceau, ce sont les Grottes de Longmen. Elles sont à 13km au sud de la ville, c’est une ville énorme entourée d’une banlieue démesurée, des immeubles neufs ou en construction à perte de vue. Le trajet jusqu’aux grottes dans un bus bondé où tout le monde se marche sur les pieds en rigolant…un grand moment ! En quittant l’hôtel :les employés du resto voisin font la gym Vous allez dire qu’on n’est jamais contents, mais il aurait mieux valu un jour de pluie car les grottes sont sur la rive ouest et avec le soleil, les photos,c’est pas top! Grottes de Longmen Un joli temple sur la colline, en face La colline vue de la rive est Les grottes sont pas mal dégradées, il n’y a quasiment plus de couleurs, mais elles sont intéressantes et jouissent d’une position privilégiée sur la rivière Verdict d’Alain : il préfère Datong Nous sommes en train de devenir des spécialistes de l’art rupestre bouddhique! D’ailleurs je prépare un petit opuscule (de 600pages)que je me ferai une joie d’offrir à chacun de vous !!! Donc pour clore le chapitre Bouddha, je vous propose un petit jeu-concours, les deux premières bonnes réponses gagnent une carte postale : -En quel siècle le bouddhisme est-il arrivé en Chine….et comment ?

Nous retournons faire un tour dans la rue ancienne, Déhanchement en musique, au pied des remparts Le côté gauche, c’est le rempart transformé en habitations Les boutiques du rez de chaussée sont occupées par des artistes calligraphes Mais cette fois nous allons également vers l’est où il y a paraît-il une jolie pagode. Plus nous avançons, plus les maisons sont vétustes, souvent murées. Elle était pourtant bien charpentée ! Alain voudrait rebrousser chemin, mais je tiens à ma pagode! Finalement nous l’apercevons, entourée d’un ensemble d’habitations neuves de style ancien. Le gardien était en train de fermer la grille mais un couple est arrivé,et ils lui ont dit de nous laisser passer . C’ est un grand machin luxueux, à la chinoise, apparemment ça vient tout juste d’ouvrir c’est payant mais les caisses ne sont pas encore terminées! La pagode Notre jolie pagode est noyée là-dedans, il y a une scène avec une chanteuse et des musiciens (une première, je vais essayer de mettre une vidéo!). Essai vidéo !

Notre porte de sortie étant close, nous ne savons pas trop comment retrouver notre chemin, nous prenons un taxi et , dans le taxi, j’ai oublié les cartes postales et les timbres!!! Demain matin, tôt, nous prenons le CRH (TGV chinois) pour Nankin

Une réflexion au sujet de « KAIFENG, LUOYANG »

  1. Je me délecte de notre prochain voyage ,les images et les commentaires mettent une grande lueur dans notre automne néanmoins très agréable..Chaque lieu parait exceptionnel; Biz à vous deux

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s