SHANGHAÏ

Nous avons quitté Shaxi à regret, mais nous ne pouvions plus reculer!
Après une 1ère étape à Dali, Nous avons rejoint Kunming:
Le cauchemar !!!
Nous n’aimons pas beaucoup cette ville et elle nous le rend bien.Nous y enchaînons les galères!!!
Nous prenons le bus à Dali (vieille ville) à 11h du.matin et, les retards s’accumulant, nous arrivons à Kunming à 17h40, dans une gare routière inconnue!
Là, personne ne parle anglais, tout le monde veut nous coller dans un taxi, nous, nous cherchons un bus pour rejoindre Dabanqiao, la banlieue proche de l’aéroport où nous avons réservé(à une quarantaine de km!)
Alain commence à s’énerver, finalement on saute dans le premier bus de ville qui passe et on fait comprendre au chauffeur que nous voulons descendre n’importe où près du métro.
Dans le métro nous sommes sauvés, il y a un arrêt Dabanqiao, juste avant l’aéroport.
La nuit est tombée depuis un bout de temps, la station Dabanqiao est en pleine cambrousse, à peine éclairée, quelques taxis pirates attendent là, et un bus.
Nous nous accrochons aux basques d’un mec avec une valise, il monte dans le bus, nous aussi, Alain montre au chauffeur le nom de notre hôtel, il acquiesce de la tête…sauvés, il est quand même plus de 20h !
Le lendemain matin à 6h30, nous prenons la navette de l’hôtel, en 10 minutes nous sommes à l’aéroport, 20mn après nous avons passé l’enregistrement et les contrôles :Adieu Kunming !!!
Nous arrivons à Shanghaï à la mi-journée, il fait froid et il y a du brouillard.
Nous rejoignons notre hôtel sans problème, il est tout près du métro Dashijie.
Le soleil à fait la grasse matinée mais il se lève dans l’après-midi.

Nous faisons le tour du quartier et le soir nous allons vers Xintiandi manger des sushis..

La vitrine de Victoria’s Secret, la collection a été présentée il y a seulement quelques jours et le show passe en boucle partout !

Le lendemain matin nous profitons du beau soleil pour faire le tour de notre quartier.

En chemin nous faisons réparer la veste d’Alain: 10 yuans (1,3€)

Puis, cap à l’ouest, nous allons vers l’ancienne Concession Française, notre endroit préféré.

J’aurais dû vous passez des photos plus représentatives, mais on devait y retourner.. … et on a eu la flemme !

J’ai dû faire des concessions(françaises !) et nous allons ensuite à Xujiajui, au royaume de l’électronique et des téléphones portables!
On grignote une tartine dans une boulangerie japonaise et hop, nous voici dans le métro direction le «quartier chinois».
Vous allez me dire qu’à Shanghaï tous les quartiers sont chinois!
C’est vrai, mais celui-là l’est plus que les autres: sale, délabré, authentique quoi !


C’est le coeur de la vieille ville et il rétrécit comme peau de chagrin .
On achète quelques bricoles pour la déco de Noël (histoire de remplacer les découpages mexicains) .
Là, je suis carrément épuisée, on a dû faire au moins 50kms à pied, nous rentrons à l’hôtel boire un café dans notre chambre (il nous reste quelques cafés-filtre de Taïwan).
Finalement il nous reste assez de jus pour retourner dîner à Xintiandi !

Hier, nous avons récupéré de la veille!

Nous avons traîné vers People’s Square et East Nanjing road, les coins très touristiques

Le soir nous sommes allés traîner sur le Bund (la promenade le long de la rivière), il y avait un monde fou, mais c’est toujours aussi magique

Le Bund côté ouest

Et côté est

Il y a tellement la foule que les policiers canalisent le flux en utilisant un trottoir pour aller vers le Bund et l’autre pour revenir!

Nanjing Road, de nuit.

Samedi nous avons pris le métro jusqu’à Qibao, à l’ouest, une petite rue ancienne de l’époque des Ming et des Qing.
Un régal!

L’endroit à beaucoup de charme, même si nous n’étions pas tout seuls !

Ce que préfèrent les chinois, c’est «magasiner» et manger.
Ici, il y a plein de boutiques, les mêmes souvenirs (made in China) que partout ailleurs, quelques boutiques de fringues bien ringardes, et plein d’étalages de nourriture.

En s’éloignant de la foule, on arrive à trouver des endroits calmes

Pour notre dernier jour, nous allons au Musée des arts de la Chine

J’ai essayé dans tous les sens, ça ne rentre pas !

C’est l’ancien Pavillon de la Chine de l’Exposition Universelle de Shanghaï

Le premier bâtiment nous laisse perplexes, beaucoup de salles sont fermées, il y a peu d’oeuvres exposées,

mais, quand nous nous dirigeons vers la sortie, nous passons par l’Annexe, et c’est là qu’il y a le plus à voir !

Malheureusement, tout ou presque est en chinois!

À part une belle expo de photo sur l’Ouest Australien.

À la sortie, j’ai pu faire rentrer le Musée dans l’objectif!

C’était notre dernière étape, demain nous prenons l’avion et nous rentrons à la maison.

Joyeuses fêtes et…..

Rendez-vous en janvier!

Comme promis voici une carte de Chine, avec notre périple.

(Pour voir les photos en grand…cliquez dessus)

SHAXI 2

Dans notre nouvel hôtel,nous avons une grande chambre et le matin, dès que le soleil a passé les collines nous sommes inondés de lumière. Très vite la température monte.

Notre chambre au décor marin(on se croirait à l’Île d’Yeu!)
Nous avons connu Ellie, une jeune femme de Shanghaï, ( une personnalité solaire, elle a séduit tout le monde, les 3 jeunes gars de l’hôtel sont à ses pieds !)

Ellie et (Mr!)Bean, le jeune manager

Nous sommes allés marcher ensemble dans la montagne vers les «Three Hidden Lakes» (3 lacs cachés)….si bien cachés qu’on ne les a pas trouvés !! Nous étions complètement paumés, heureusement nous avons atterri à seulement 7km de Shaxi !

Un très ancien cimetière

Un beau chardon

Ellie nous a invités à déguster des dumplings (raviolis-vapeur) qu’elle a elle même confectionnés, ça y est, je sais faire!
Nous sommes allés au supermarket, et j’ai acheté de quoi faire des crêpes…ça leur a bien plu !!!
Le lendemain nous avons marché 13 km le long de la rivière, puis nous sommes rentrés nous doucher (le matin l’eau est froide tant que le soleil n’a pas réchauffé le réservoir!) Ellie a encore préparé des dumplings et nous étions invités. Super soirée ! Il y avait les jeunes de l’hôtel et un autre couple de clients, ils ont voulu ouvrir une bouteille d’alcool, c’était bon, on aurait dit du ratafia, bref, au bout d’1/4 d’heure, j’étais bien gaie et je leur ai chanté «le temps du muguet»,en russe, puis l’opéra chinois, et là ils étaient tous morts de rire! Nous avons trinqué à l’amitié franco-chinoise!
Ellie est rentrée à Shanghaï, mais nous continuons à randonner dans les villages, le temps est radieux, Alain est bronzé comme un retour de Thaïlande et moi, j’ai un coup de soleil sur le bout du nez !

Pour sortir du village il faut franchir le pont qu’utilisaient déjà les caravanes

Un petit oratoire dans la campagne

Un pavillon ancien, avec une scène de théâtre, transformé en hôtel de luxe (superbe…mais pas donné !)

Il était content de se faire tirer le portrait

Les oies ne sont pas ravies de notre présence !

Bel oiseau

Les joueurs de majong

Une belle brochette

Le «chef» du restaurant Hungry Bouddha a sa chambre ici et souvent le matin, il fait du pain aux fruits et aux graines, un régal .
Nous sommes tellement bien que nous avons décidé de rester jusqu’au moment de partir à Shanghaï. Nous aurions pu aller voir un tas d’autres endroits, mais c’est bon de se poser.

Et comme c’etait vendredi, nous sommes passés au marché aux bestiaux:

Celui-là voulait se faire la belle

Allez, je vais finir sur une photo cochonne!

SHAXI

Shaxi est un ancien caravansérail sur la Route des chevaux et du thé, moins célèbre que la Route de la soie, les chevaux arrivaient du Tibet et étaient échangés contre du thé et du sel. Il y avait plusieurs «puits» de sel dans la région. Shaxi est un coup de coeur, une de nos étapes préférées. Ici on peut faire de longues randos dans les collines (on ne s’est pas gênés!), les villages sont beaux, la population accueillante, la nourriture…,n’en parlons pas, je me suis goinfrée de champignons sauvages .Bref, Shaxi nous La ville ancienne est bien conservée, colonisée par les auberges, bien sûr, mais il y a une vraie vie, vous verrez plus loin le marché du vendredi ! Nous y avons pris une semaine de «vacances»,en attendant d’y retrouver nos copains bordelais , Florence et Michel. Il y avait une concentration incroyable de français, nous avons pu pratiquer la langue (Alain s’est rattrapé, l’anglais et le chinois…c’est pas son truc !) Nos vacances en images: Nous sommes restés 2 jours dans une petite auberge très sympa, Horsepen 46, nous y avons fait plein de rencontres, les jeunes femmes de l’auberge sont adorables….ensuite on a recherché un peu plus de confort! La place devant notre auberge La scène de théâtre sur la place La même, de nuit Quelques photos de Shaxi: Dans cette vieille maison que des ouvriers retapent, il reste sur les murs des affiches de propagande Grande promenade dans la campagne alentour Nous sortons par la porte sud Les chevaux attendent patiemment près de la rivière Nous franchissons le pont en «dos de dragon» Rideau de piments Rideau de maïs Les «masures» des paysans Ici les habitants sont , en majorité de l’ethnie bai, les magnifiques maisons, très caractéristiques, sont plus faciles à photographier qu’à Dali, il y a moins de fils électriques ! La pâte de haricots sèche au soleil Après la récolte du riz, il est, remplacé par de l’ail Il n’y a pas de machines agricoles Vendredi,c’était jour de marché Le marché aux bestiaux, à l’extérieur des portes. Les porcelets sont bien dodus, ils doivent les gonfler par la valve dans leur oreille ! Jolies cornes 3 yacks dans un pick-up, bien énervés et pas faciles à portraiturer ! Elle aussi , elle était énervée! Le grand marché, dans tout le village Le miel Des haricots et des champignons sauvages Les chips de haricots qui séchaient au soleil Les piments (redoutables !) Le marchand de vaisselle 2 accessoires indispensables pour le marché: la hotte et le chapeau «Elisabeth II» Le marchand de chapeaux Les nouilles La sauvagine Les femmes en tenue traditionnelle C’est tout pour aujourd’hui, la wifi est mauvaise, il y aura un Shaxi 2 et, qui sait, peut être un 3

DALI

Quand nous sommes arrivés à Dali il faisait plutôt froid et la nuit…plutôt très froid !
Il y avait de la neige sur les sommets. Nous étions dans un B&B, une très belle maison «bai», notre chambre était entourée de baies (!) vitrées.
Nous avons «caillé» toute la nuit!
Le lendemain notre hôtesse nous a mis une couverture chauffante (génial!)
La température s’est rapidement radoucie, surtout dans la journée où nous avions toujours plus de 20°.
C’était le farniente total, à part traîner dans les rues et prendre des photos…On n’a rien fait!
Relax.
Donc, voilà les photos, en vrac, par ordre chronologique !

La spécialité, les gateaux aux pétales de fleurs

Assez de poésie, les morceaux de lard sèchent à l’étage de cette petite gargote!

Une porte

Une autre porte, je ne saurais dire, c’est peut-être la Porte de l’Ouest, j’ ai un peu perdu le Nord !

Du sucre, et du sucre aux fleurs

Au marché

La vitrine du photographe

Les raviolis-vapeur dont nous faisons nos délices

Depuis la muraille

Dimanche dans le Parc..

Poisson…..volant ?

Le Batik de Dali (pas le Datik de Bali !)

Celle-ci, c’est sûr, c’est la Porte de l’Est

Encore une porte!

Nous avons fait la sortie des écoles!

Et déjeuné comme les écolières

Même si je vous ai déjà mis cette photo il y a 5 ans je ne résiste pas à vous présenter la plus jolie église catholique de Chine !

Ce soir là le coucher de soleil était magique.

Mardi, nous sommes allés au bord du Lac Erhai

Pour terminer, une jolie sirène au bord du lac

J’allais oublier:

Dans la famille Cadet, c’est Françoise qui gagne la carte postale, elle a reconnu les jujubes

CHENGDU, KUNMING

Ce n’est pas notre première visite à Chengdu (Capitale du Sichuan),cette fois-ci l’arrivée fut rocambolesque: Le métro arrive désormais jusqu’à l’aéroport, c’est bien pratique, encore faut-il savoir à quelle station descendre ! Je l’avoue, je n’avais pas étudié la question: nous sommes descendus à Chunxi road avant de retourner dans le métro jusqu’à Luomashi. Là, nous étions arrivés…..mais nous ne trouvions pas le chemin, alors on a pris un taxi (ça nous a coûté 1€). Il est 21h30, nous avons réservé un appartement dans un immeuble de 32 étages. J’avais prévenu de notre arrivée tardive, mais je n’ai pas eu de réponse. Aucune indication en anglais dans le hall ! Heureusement nous tombons sur un jeune homme qui téléphone à la réception, c’est au 26ème étage, il nous y accompagne. Finalement c’était pas si mal ! Il n’y avait rien dans la cuisine, mais j’ai un peu râlé et le type m’a rapporté : Des baguettes, un wok, un couteau à dépecer les éléphants, des assiettes et un cuiseur à riz. On s’est fait des oeufs au plat, j’en rêvais! Chengdu, c’était super, le 1er jour il y avait un petit crachin breton et 15°, nous sommes allés jusqu’au temple Wenshu. Bougies votives

Le parc est très beau, même sous la pluie

Le quartier est en plein chambardement, ils font de l’«ancien -neuf», à la chinoise, avec une pointe de modernisme ce n’est pas terminé, mais c’est pas mal .

Là, c’est du vrai vieux

Là aussi

Là, c’est bien imité.

Là aussi

Nous avons acheté de belles figues

Le vendeur était content !

Le lendemain, soleil radieux, 21°, nous démarrons par le Musée, inauguré en 2016, une belle construction moderne qui renvoie la statue du Grand Timonnier sur Tianfu Square au rayon des antiquités. Depuis le 5ème étage du Musée, Tianfu Square, la statue de Mao, toute blanche, est sur la gauche

La présentation est intelligente et originale, tout un étage est consacré aux marionnettes des ombres chinoises. On y a passé 3 heures.

Une jolie reconstitution du Chengdu d’antan Poterie figurant la maquette d’une «villa»

Puis nous sommes retournés voir ce nouveau quartier très luxueux,Tai Koo Li

Deux jeunes mannequins répètent une présentation

Et lui, il nettoie les escaliers mécaniques!

Le temple Daci

autour du Temple Daci et nous sommes rentrés bien fatigués (on a tout fait à pied!) Le lendemain nous avions un vol pour Kunming (on serait bien restés 2ou 3 jours de plus à Chengdu) Nous n’aimons pas beaucoup Kunming ( Capitale du Yunnan), lors de notre premier voyage, il y avait quatre lignes de métro en chantier simultanément! C’était un bazar monstre!!! Depuis, on n’a jamais accroché ! Mais nous y retrouvons un couple rencontré en Thaïlande, c’est agréable de se retrouver entre compatriotes, surtout après 1mois et demie d’«isolement». Kunming est encore en chantier, maintenant ce sont les vieux quartiers qui passent à la pelleteuse.

Petit matin avec vue sur buildings et grues

Une des portes, de ce qui reste du centre ancien

Nous sommes allés à la Gare Centrale pour acheter des billets..fermée, plus rien, une gare récente, débordante d’activité, le quartier est désert et la station de métro s’appelle toujours Railway Station ! La gare a déménagé au nord. Finalement nous avons pris le bus pour Dali. Je vous raconterai Dali la prochaine fois, mais si vous voulez gagner une carte postale, donnez moi le nom de ce petit fruit: (Maryse, tu es hors-jeu!)