TUKTUK ÎLE DE SAMOSIR LAC TOBA

Le bonheur!

Mais pour y arriver il a fallu quitter Medan!

Le portier de l’hôtel nous a accompagnés jusqu’à un bemo (super sympa parce que le réceptionniste voulait nous faire prendre un taxi !)

La gare routière était au moins à 10kms.

Une seule compagnie, un bus pourri, tout brinquebalant, je jette un coup d’oeil aux pneus ils sont récents, le gars nous presse de monter, il y a bien un autre bus mais il part 1h30 plus tard…..

On est partis: À l’intérieur il y a des mecs qui fument, un qui crache, des bébés qui pleurent !

Au bout d’1h on a déjà les fesses en capilotade!

Au bout de 5h nous sommes arrivés à Parapat sur la rive du Lac Toba un immense lac de cratère, le plus haut d’Asie

Au milieu du lac, se trouve l’Île de Samosir

À peine échappés du bus, un gars nous attrape « dépêchons, le ferry part dans 5 mn! »

On a attendu 1h sur des sièges en bois (ici le temps ne compte pas et la souffrance de nos pauvres postérieurs non plus !)

Le ferry est tellement lent que nous avons tout loisir d’admirer le paysage, il dépose chaque passager au ponton de sa guesthouse.

La notre c’est Gokhon guest house.

La vue sur le Lac Toba depuis notre chambre

Nous sommes en Pays Batak, les anciens « chasseurs de tête de Sumatra « , heureusement calmés depuis!

Les maisons Batak ont des similitudes avec les maisons Toraja

Les tombeaux sont superbes

Ce n’est pas la haute saison, c’est tranquille, souvent le soir il pleut.

Nous avons découvert une drogue douce le »smoothie avocat-chocolat »

Sinon il y a les « magic mushrooms » (2 russes qui ont essayé ont passé la nuit à hurler et à se taper la tête contre les murs !)

Par contre, en saison ce doit être l’enfer, toute la journée les jetskis, les bananaboats,les speedboats et tout ce qui peut faire du bruit !

Le village de Tuktuk est étendu et nous parcourons des kms à pied.

Nous sommes allés jusqu’à Ambarita et nous avons poussé jusqu’au village de Siallagan où se trouve le trône de pierre du roi éponyme.

Le village Batak.

À l’intérieur, la cuisine

Le trône de pierre du roi, sa maison, son tombeau et, le clou de la visite: la place des exécutions où on coupait la tête des Carnet prisonniers.

On la plantait ensuite sur une pique et on dégustait les morceaux en famille!

Au bout de la jetée à Ambarita les tailleurs de pierre mettent la dernière main à cette évocation naïve

Nous décidons de suivre un panneau indiquant la direction de Tuktuk

Il y a des fleurs partout

Nous passons devant une sorte de mini musée

Ceux qui se tiennent la tête…c’est qu’on la leur a coupée!

Nous faisons un mini trek pour rentrer, derrière la colline de Tuktuk il y a une plaine rizicole puis une muraille montagneuse.

L’île de Samosir s’est formée d’une bulle magmatique échappée d’un énorme volcan.

Nous sommes arrivés assoiffés à Tuktuk

Toutes ces boissons bien fraîches nous »tendaient les bras », la vendeuse n’a pas été capable de trouver la clé du cadenas !!!

Ce soir là c’ était le soir de la « Super lune bleue de sang » je suis restée dans le jardin, bien décidée à faire la photo

La photo est minable, mais je l’ai bien vue de mes yeux!!!

Nous avons rencontré Pierre et Philippe, deux français, nous sommes très vite devenus inséparables !

Grande balade dans l’arrière pays

Alain était pris au piège des filets dans les rizières

Nous changeons de guesthouse au bout de 4 jours, la 1ère était très bien mais celle-ci est beaucoup mieux.

Nous avons un très beau balcon sur le lac, et un grand arbre qui abrite un tas d’oiseaux.

Un vrai bonheur de paresser sur notre terrasse

Les pêcheurs sont à la tâche dès le lever du soleil.

Comme les garçons sont à presque 4 kms de notre hôtel, nous nous retrouvons pour dîner à mi-chemin chez Rohana

Ce jour là, elle était partie au marché, seule la porte était fermée !

Lui aussi voulait déjeuner !

Nous décidons de partir tous les quatre à Berastagi ( non, ce n’est pas au Pays Basque !), voir les volcans.

Le matin du départ le soleil avait accroché une guirlande lumineuse à notre arbre !

Nous avions un petit pincement au coeur avant de monter dans le bateau

Nous prenons un taxi pour 4 ce qui nous permet de faire des visites en chemin

Nous longeons le Lac, les locaux ont installé des « perchoirs à selfies »(payants !)

Nous visitons à Simalungun le palais du Raja Bolon Purba

Long arrêt à la cascade de Sipiso-piso (nous ne sommes pas allés jusqu’en bas !)

Un dernier regard pour le Lac Toba

La réponse au jeu-concours c’était :

Des clous de girofle

Et c’est Françoise Ayrault qui gagne la carte postale

Une réflexion au sujet de « TUKTUK ÎLE DE SAMOSIR LAC TOBA »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s