PUNTA DE MITA, Nayarit GUADALAJARA, Etat de JALISCO .MEXIQUE

Notre avion n’a que 2 heures de retard!
Le chauffeur nous attend à l’aéroport, il y a une quarantaine de minutes depuis Puerto Vallarta, nous allons à Punta de Mita.
Comme on pouvait l’imaginer, la villa de Victor est hollywoodienne!

La plage est noire de monde !!!!

Notre suite est immense, ça nous change du camping!
Nous passons le dimanche entre la piscine et le jacuzzi, la mer est un peu agitée, il y a eu des orages tous les soirs.
Lundi nous sommes allés déjeuner au joli village de Sayulita. Un village de carte postale, très coloré, la plage est belle .

Victor et Yolanda ont eu une belle petite fille depuis notre dernière visite, elle n’est pas facile à apprivoiser, mais elle aime bien tirer sur mes boucles d’oreilles!

Magnifique coucher de soleil pour notre dernier soir

Dîner romantique devant la piscine

09/10 Mardi, après cet intermède de luxe, nous reprenons notre vie de «backpackers».

Victor doit rentrer à Las Vegas, où il doit recevoir un prix, pour sa contribution à l’animation nocturne depuis 25 ans.
Nous, nous prenons le bus pour Guadalajara,1500 000 habitants, Capitale de l’État de Jalisco.
Le bus est d’une ponctualité suisse.

Il démarre à 10h pile et arrive à 14h pile!
Ensuite on mettra plus d’1h pour rejoindre le Centre Historique.

Notre hôtel est très central, nous sommes sur une jolie terrasse et nous avons accès à la cuisine.

Nous profitons de l’après-midi pour visiter El Instituto Cultural Cabañas

Il servit d’orphelinat durant de nombreuses années

« Dans la chapelle, magnifiques fresques d’Orozco peintes en 1937.

La pièce maîtresse, el Hombre de Fuego, est une véritable prouesse technique: bien que peint sur la surface concave de la coupole, « l’homme de Feu » paraît complètement droit.

Des bancs permettent de se coucher pour mieux admirer les fresques du plafond »

Guide du Routard Mexique

Le soir nous dînons sur notre terrasse, de fruits, d’avocats et de chocolat.

10/10 L’office de tourisme propose un tour guidé du Centro Historico à 10h30 tous les matins (gratuit), mais là, on a trop la flemme et on traîne !

L’après-midi nous faisons un tour, dommage, la belle façade du Palacio de Gobierno est difficile à photographier, des travaux bouchent toute la Plaza de Armas, juste devant.

À l’intérieur, nous retrouvons une peinture murale d’Orozco,( 400m2 !)

qui domine l’escalier central .

Au centre d’une humanité écrasée par les tragédies, les guerres, la religion hypocrite et les idéologies totalitaires, se dresse l’homme pur et incorruptible: Hidalgo,le grand héros initiateur de la révolution mexicaine

Guide du Routard Mexique

Sur notre lancée nous allons jusqu’au Palacio Municipal, où là nous attend une oeuvre de Florès, un élève d’Orozco (un autre joyeux drille !)

Ces deux là s’entendaient pour plomber l’ambiance !!!

Il y a encore le plafond du Teatro Degollado, mais on a notre dose !

La Rotonda de los jalisences ilustres ( les personnalités de l’état de Jalisco)

Ça me rappelle une avenue , à Londres !

Avant d’arriver au Mercado Colona

Nous passons par le Mercado Corona, il est 17h, c’est blindé de gens qui s’empiffrent, Alain prend une assiette de tacos.

Nous poursuivons notre chemin jusqu’au Mercado San Juan de Dios, nous achetons plein de fruits pour le dîner.

11/10 Nous commençons à être un peu fatigués de la ville, trop de bruits, de voitures, d’odeurs.

Nous prenons le bus 647 pour Tlaquepaque, dans la proche banlieue de Guadalajara

C’est une petite ville pleine de charme, la Calle Independencia et quelques rues adjacentes sont piétonnes, il y a beaucoup de galeries d’art, quelques magasins de décoration extrêmement luxueux, nous déjeunons d’un ceviche au marché .

Au marché, le « chivo »attend le chaland !

La Presidencia Municipal

Nuestra Señora de la Soledad

Nous nous offrons une petite pause, les bancs sont accueillants et Alain, pour une fois se laisse tenter par la neige

« Nieves », De guanabana pour moi et de mangue pour Alain, un délice !!

La fabrique de nieves

Plazoleta del arte

Il fait encore très chaud dans la journée, une petite sieste s’impose!

Devant San Agustin, les « amapolas » sont en fleurs, les lacets aussi!

Miguel de Idarra, 1er « alcalde » de Guadalajara

En fin d’après-midi nous sortons, il y a une certaine effervescence dans l’air, et des policiers partout!

C’est à cause de « La Vierge de Zapopan »

La police a délimité un couloir par où passera le cortège qui la conduira de l« Instituto Cultural Cabañas » à la Cathédrale.

Pour le moment, il y a une messe, en plein air, avec plusieurs évêques, un messager du Pape François et une foule immense.

On se retrouve en plein milieu et il nous faut jouer des coudes pour nous échapper !

12/10 C’est un jour férié: nous voulions aller à Tequila, le village où se fabrique la boisson du même nom, il n’y avait plus de places de bus, nous n’avons pas non plus beaucoup insisté !

Nous décidons de retourner à Tlaquepaque, en ville ça va être intenable, la Vierge doit aller en procession de la Cathédrale jusqu’à son église de Zapopan, ça fait plusieurs kms!

En vrac:Images de Tlatepaque

Encore un peu

Agustin Gonzalez, sculpteur sur bois

Bronze de Bustamante

Danseuses

1 Musée de la céramique

Pensées profondes

n°2: Avant de parler, écoutes

Avant d’écrire, réfléchis

Avant de blesser , ressens la douleur

Avant de renoncer, essayes

Avant de mourir….vis

Au retour de Tlaquepaque, nous passons au Musée des Arts Populaires, il est fermé, tout près se trouve le Café André Breton, tenu par un français et sa femme mexicaine: la carte est sympa, des salades, des crêpes, un plat du jour et il y a des mini-concerts, le soir à 22h30.

Nous hésitons, le concert est un peu tard pour nous qui nous couchons avec les poules !

Finalement, le ciel décidera: pendant que nous passons devant La Chata (à 17h il y avait la queue sur 10m!), un orage extrêmement violent éclate, il n’y a que quelques personnes devant nous, nous restons.

Ce n’était pas le meilleur plan!

Alain, hardiment, commande du poulet à la sauce au chocolat (mole)!!!, moi, je me contente de 4 tacos.

Forts de cette expérience nous décidons dorénavant de privilégier des hébergements avec accès à la cuisine ou de nous contenter de ceviches

Fiche pratique :

Bus BUCERIAS-GUADALARAJA 4 h 616 MXN pesos mexicanos ( env 31€)

Compagnie:VALLARTA Plus

Guadalajara: Hostel Hospedarte très bien situé Centro Historico

Chambre double sdb privée

112,60€ 4 nuits

Bon petit dej.compris, il y a aussi des dortoirs et des chambres avec sdb commune, accès à la cuisine, jolie terrasse dans l’annexe

Pour aller à Tlaquepaque prendre le colectivo 647 sur la 16 de septiembre

Pour la Central Nueva de autobuses, nous avons pris le 616 mais il s’arrête avant

Je crois que le 275-B entre dans la gare routière (à vérifier )

À Tlaquepaque on mange d’excellents ceviches de camarones au marché juste à côté de la mairie

Bus de Guadalajara à Uruapán 4h30

Primeraplus: très bien, 419 MXN, acheté sur Internet -10%

Wifi à bord

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s