NAGASAKI, KYUSHU, JAPON

Le trajet en voiture n’en finissait pas, nous avons dû nous bagarrer avec le GPS qui voulait à tout prix nous faire prendre l’autoroute !!!

Les autoroutes sont très chères au Japon, nous avons décidé de ne pas les utiliser ( nous ne sommes pas les seuls!!), la moyenne, 45 km/h!

Nous arrivons à Nagasaki à la nuit tombée, ici impossible de se garer dans la rue, notre hôtel a un parking avec ascenseur à voitures 5400 yens (43€) pour 3 nuits, bing !!!

C’est un bel hôtel, décoré d’azulejos, pour rappeler que les premiers étrangers à s’installer ici étaient portugais

et notre rue s’appelle « Holland street », car leurs successeurs étaient hollandais !

Le lendemain matin nous démarrons nos visites dans le quartier, par le Jardin Glover

Le jardin n’a pas énormément d’intérêt, du moins en cette saison, mais ce monsieur Glover était un écossais qui a participé en 1859 aux premiers développements industriels du Japon. C’était un grand ami des fondateurs de l’usine Mitshubishi, celle qui a valu une bombe atomique à Nagasaki !!

En redescendant nous admirons l’église catholique Oura, la seule église de style néo-gothique du Japon

L’après midi nous partons à la découverte du quartier chinois »Shinchi Chinatown »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sur notre lancée nous traversons une longue galerie marchande, puis une succession de petites rues

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et nous voici devant le fameux »pont à lunettes » meganebashi

Puis nos pas nous emmènent toujours plus loin et nous tombons sur de jolis temples à flanc de colline( il y en a une bonne douzaine, nous en visitons 1 juste pour le plaisir, nous promettant de revenir demain !)

Et comme la nuit va bientôt tomber nous rentrons à l’hôtel.

Le lendemain nous décidons de pousser plus loin nos investigations, nous achetons un pass illimité pour 1 journée de tramway

Notre première visite sera pour le Parc de la Paix, une montée fleurie, une imposante fontaine, et tout au fond une statue hideuse d’un géant bleu ( heureusement qu’il n’est pas vert on l’aurait appelé Hulk)

Tout autour, des statues offertes par l’Allemagne, plusieurs pays de l’est et la Chine

Et une petite construction abritant de petites grues en origamis, en souvenir de la petite écolière de Hiroshima

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous ne sommes pas allés au Musée ni à l’épicentre de la bombe, nous l’avions fait à Hiroshima, mais c’était difficile à supporter.

Pour faire plus léger, voici un aperçu de ce qu’on trouve sur les marchés ou dans les supermarchés :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et celles-ci que je trouve « trop jolies pour être honnêtes »

Puis nous passons voir la cathédrale Urakami détruite par la bombe et reconstruite .

Je vous parlerai plus loin des catholiques du Japon

L’après-midi nous visitons Dejima

C’est mon coup de cœur!

Après la fermeture du pays aux étrangers pour éviter l’expansion du christianisme, en 1636 le Shogun « autorisa » 25 marchands à commercer à condition que les étrangers demeurent sur une île artificielle, devant la ville de Nagasaki. Les marchands payèrent la construction de l’île, le Shogun participa à la construction des bâtiments.

L’île de Dejima a été habitée plus de 200 ans, d’abord par des Portugais, puis par des hollandais. C’était l’unique point de contact entre le Japon et l’Europe

Désormais elle a été absorbée par l’extension de la ville, mais depuis 2000 un travail de reconstruction a été effectué, il y a actuellement 16 bâtiments.

Si l’histoire vous intéresse vous trouverez des développements sur Google.

et un lien vers le site officiel:

http://www1.city.nagasaki.nagasaki.jp/dejima/en

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il nous reste à visiter nos temples!

Le premier: Sofukugi temple date de 1629,il est classé Trésor National

Ce diaporama nécessite JavaScript.

juste à côté se trouve Kiyomizudera temple nous y faisons un petit tour

Nous avons loupé le Kokufugi temple, le plus ancien,(1620) mais nous étions crevés et un vent froid s’était levé.

Nous avions projeté d’aller voir, après le dîner, le Monument aux 26 martyrs chrétiens, d’où on a , paraît-il, une très belle vue sur la ville ( le téléphérique ne nous tentait pas), finalement nous sommes restés au chaud!

Le catholicisme a été introduit au Japon par les portugais et il a rapidement été adopté par de nombreux fidèles.Ce qui ne plaisait ni à l’empereur, ni au shogun.
Selon Wikipédia :

« La politique d’isolement(sakoku) fut instaurée lors de la période Edo, entre 1641 et 1853, par le shogun Iemitsu Tokugawa. Elle commença par l’expulsion des missionnaires chrétiens, puis par la limitation des ports ouverts aux étrangers, l’interdiction d’entrer ou sortir du territoire pour tout Japonais sous peine de mort, l’expulsion de tous les étrangers et la destruction des navires capables de naviguer en haute mer . Le commodore Matthew Perry mit un terme à cette politique en 1853. »

En 1597 , suite au décret d’interdiction du christianisme 20 japonais et 6 étrangers furent crucifiés. Beaucoup de chrétiens ont malgré tout continué de pratiquer leur culte dans des églises clandestines, dans des villages de la région.

Prochain article: OBAMA ONSEN, UNZEN

Cahier pratique:

Si vous souhaitez louer une voiture, il faut prendre en compte:

-le prix des autoroutes

-le prix des parkings en ville

( impossible d’y échapper)

Vous aurez un GPS en anglais, mais les réglages sont en japonais !

Par contre, certains hôtels vous prêtent un smartphone le temps de votre séjour, avec Internet illimité, vous pouvez utiliser Google maps.

Notre hôtel à Nagasaki : hotel Monterey, très bon emplacement, très calme, belles prestations, prêt de téléphone, fil à linge. Personnel un peu trop obséquieux.

3nuits: 18144 yens (144 euros)

Parking 5400 yens (43 euros)

La plupart des sites touristiques peuvent être rejoints en tramway, ils sont confortables et très fréquents, le Pass illimité à 500 yens /jour (4 euros) est avantageux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s