CLARKSDALE, MISSISSIPPI  » the birthplace of the blues »

Un Greyhound, l’emblème des bus du même nom

Nous arrivons mercredi en fin de matinée, pas de problème pour le check-in au « America’s best value ».
C’est un motel basique, sur la route entre Memphis et la Nouvelle Orléans. Tout autour de nous les mêmes « restaurants internationaux » qu’à Memphis, plus des « world famous hot tamales »
Downtown, (le centre ville) est à 1km.Nous faisons un tour de ravitaillement au Wallmart (2kms), en sortant Phyllis nous propose de nous emmener!
En prime elle nous fait faire un petit tour de « sa » ville.
Quand elle était plus jeune, c’était une ville magnifique nous dit-elle.
Ce qu’il en reste laisse un sentiment étrange :

Ce diaporama nécessite JavaScript.


De nombreux magasins fermés, des immeubles en ruine et soudain, un endroit très « cosy » comme le Yazoo Pass,
le Travelers hotel, et surtout le Ground Zero, dont un des propriétaires est l’acteur Morgan Freeman !

Il y a plusieurs festivals par an et de la musique »live » toutes les fins de semaine.Ici les gens ont décidé de se battre pour que leur ville ne meure pas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Nous avons réservé pour le concert du jeudi soir au New Roxy

À peine installés, nous entendons parler français : derrière nous il y a 4 Nantais !!!!
( Ils sont partout!)
Le premier artiste, Little Freddie King, est un petit bonhomme dans un costume de scène hyper ringard!
Il termine toutes ses chansons par un « Thank you so much » avec son accent traînant du Sud, un vrai bonheur!

Cette chanson s’appelle : » Bus Station Blues »! Elle est pour moi !

https://photos.app.goo.gl/TQukpxveAyq7mDBq6

La deuxième partie c’est :
AJ Ghent, du Neo Blues qui déménage, un virtuose de la guitare électrique !

https://photos.app.goo.gl/JwZfRSVcpxvnEsidA

Nous rentrons à pied après cette belle soirée !
Le lendemain, nous passons une partie de l’après-midi au Ground Zero
Il y  a une drôle de blonde qui assure vraiment ! LaLa Craig

https://photos.app.goo.gl/oamhPgQfxiFHGbPN6

Puis nous continuons la tournée des bars,
Et nous rentrons pas trop tard, la tête pleine de musique, nous avons mariné dans le Blues pendant deux jours!

En chemin, trois jeunes femmes noires nous arrêtent, elles sont sur leur véranda en train de se cuiter à la vodka, elles veulent  nous offrir un verre, mais la Budweiser light nous a déjà tourné la tête !!!
Nous déclinons poliment !
Le lendemain matin  nous revoici sur le chemin du terminal des bus, nous rencontrons un obstacle de taille: un train de marchandises sur la voie ferrée ( ici un train c’est au moins 1km de long!), si nous ne pouvons pas passer nous devrons emprunter le souterrain .
Nous passons tous les deux!
Prochain article:

VICKSBURG MS, NATCHEZ MS

Carnet pratique:
Hotel America’s Best Value :
3 nuits 249€
Concert au New Roxy: 34 dollars, pour 2
Bus Memphis -Clarksdale:
63 dollars pour 2

Une réflexion au sujet de « CLARKSDALE, MISSISSIPPI  » the birthplace of the blues » »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s