CLARKSDALE, MISSISSIPPI  » the birthplace of the blues »

Un Greyhound, l’emblème des bus du même nom

Nous arrivons mercredi en fin de matinée, pas de problème pour le check-in au « America’s best value ».
C’est un motel basique, sur la route entre Memphis et la Nouvelle Orléans. Tout autour de nous les mêmes « restaurants internationaux » qu’à Memphis, plus des « world famous hot tamales »
Downtown, (le centre ville) est à 1km.Nous faisons un tour de ravitaillement au Wallmart (2kms), en sortant Phyllis nous propose de nous emmener!
En prime elle nous fait faire un petit tour de « sa » ville.
Quand elle était plus jeune, c’était une ville magnifique nous dit-elle.
Ce qu’il en reste laisse un sentiment étrange :

Ce diaporama nécessite JavaScript.


De nombreux magasins fermés, des immeubles en ruine et soudain, un endroit très « cosy » comme le Yazoo Pass,
le Travelers hotel, et surtout le Ground Zero, dont un des propriétaires est l’acteur Morgan Freeman !

Il y a plusieurs festivals par an et de la musique »live » toutes les fins de semaine.Ici les gens ont décidé de se battre pour que leur ville ne meure pas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Nous avons réservé pour le concert du jeudi soir au New Roxy

À peine installés, nous entendons parler français : derrière nous il y a 4 Nantais !!!!
( Ils sont partout!)
Le premier artiste, Little Freddie King, est un petit bonhomme dans un costume de scène hyper ringard!
Il termine toutes ses chansons par un « Thank you so much » avec son accent traînant du Sud, un vrai bonheur!

Cette chanson s’appelle : » Bus Station Blues »! Elle est pour moi !

https://photos.app.goo.gl/TQukpxveAyq7mDBq6

La deuxième partie c’est :
AJ Ghent, du Neo Blues qui déménage, un virtuose de la guitare électrique !

https://photos.app.goo.gl/JwZfRSVcpxvnEsidA

Nous rentrons à pied après cette belle soirée !
Le lendemain, nous passons une partie de l’après-midi au Ground Zero
Il y  a une drôle de blonde qui assure vraiment ! LaLa Craig

https://photos.app.goo.gl/oamhPgQfxiFHGbPN6

Puis nous continuons la tournée des bars,
Et nous rentrons pas trop tard, la tête pleine de musique, nous avons mariné dans le Blues pendant deux jours!

En chemin, trois jeunes femmes noires nous arrêtent, elles sont sur leur véranda en train de se cuiter à la vodka, elles veulent  nous offrir un verre, mais la Budweiser light nous a déjà tourné la tête !!!
Nous déclinons poliment !
Le lendemain matin  nous revoici sur le chemin du terminal des bus, nous rencontrons un obstacle de taille: un train de marchandises sur la voie ferrée ( ici un train c’est au moins 1km de long!), si nous ne pouvons pas passer nous devrons emprunter le souterrain .
Nous passons tous les deux!
Prochain article:

VICKSBURG MS, NATCHEZ MS

Carnet pratique:
Hotel America’s Best Value :
3 nuits 249€
Concert au New Roxy: 34 dollars, pour 2
Bus Memphis -Clarksdale:
63 dollars pour 2

MEMPHIS, TENNESSEE

Après 4 h de bus Greyhound, Nous voici à Memphis.
Il nous faut encore rejoindre notre hôtel :
Nous attrapons le 64, qui nous laisse quelques kms plus loin dans une gare de bus.
Quand arrive le 36, 20mn plus tard, nous nous précipitons.
Nous n’avons même pas vérifié la direction, nous  sommes partis à l’opposé !
La « chauffeuse »  nous dit de rester dans le bus, de toute façon, c’est elle qui fait le tour!
2h plus tard nous arrivons au Motel 6. C’est fou ce qu’on apprend de ses erreurs!!

Pour nous dégourdir les jambes nous partons à pied jusqu’au  supermarché Kroger, le réceptionniste m’a indiqué la direction, il a dû penser que nous étions en voiture, ça fait seulement 3kms!!!
Heureusement, le 56 passe devant et nous ramène à l’hôtel.
Les bus sont un peu aléatoires, parfois ils sont à l’heure, parfois ils ne passent pas!
Nous sommes assez près du centre ville, il y a même un trolley.
Notre motel est entouré de restaurants de classe internationale: McDonald’s, Burger King, KFC, il y a même un chinois(dont les cheeseburgers ont une renommée mondiale…. c’est lui qui le dit!)
Le lendemain de notre arrivée il a plu des cordes toute la matinée, nous en avons profité pour peaufiner notre programme.
L’après-midi nous prenons le trolley pour faire un tour en ville.Le centre ville est assez sinistre, peu de magasins, des restaurants, de grands hôtels, et pas un chat dans les rues!!
Il y a un peu d’animation dans Beale Street (la rue des « honky tonk »), le gars de l’Office de Tourisme nous a assuré que ce serait mieux demain samedi!
Comme il fait frais, nous attendons 1/2 h le bus 56 et nous allons directement chez Kroger piller le « salad bar ».
La « chauffeuse »nous reconnaît, on n’a pas fini de se voir !!!
Samedi matin, il fait très beau, nous allons nous balader vers Overton Square, un quartier un peu branché.


On  prépare Halloween

Puis nous passons  chez Kroger, maintenant que nous avons les horaires des bus, nous arrivons à gérer les transports!
Samedi après-midi nous attendons le 36 ,qui ne vient pas, nous décidons de prendre le trolley, qui n’arrive pas non plus….finalement nous partons à pied, le trolley nous rattrape à 2 stations de l’arrivée !Effectivement il y a de l’animation dans Beale Street,

nous restons longtemps au

« Blues Hall » , l’orchestre est super.

Voici le lien pour écouter la musique, il suffit de cliquer où copier

https://photos.app.goo.gl/RAZC3CGWAURsuT7r8

La musique de Memphis est une classe au dessus de Nashville, pourtant elle  n’attire pas autant de monde.
Nous rentrons à pied, c’est tout droit ça nous prend seulement 1/2 h et il fait très doux.
Dimanche on se prend pour Mark Twain et on fait une mini croisière sur la Mississippi River, en bateau à aube ( c’est une reproduction, il n’est pas à vapeur…. à voile non plus.)Il y a un type qui raconte un tas d’anecdotes, les gens rient beaucoup……je n’ai rien compris!
J’ai bien essayé de m’accrocher au début….puis j’ai lâché prise!
Donc vous ne connaîtrez pas l’histoire de ces trois ponts:

1 pour le chemin de fer, un pour les voitures, celui du milieu…. pour les suicidaires?
La promenade n’est pas désagréable, surtout parce qu’il faut beau et que nous sommes assis, mais il n’y a strictement rien à voir !Comme il va être bientôt 5h nous décidons d’aller voir les canards à l’Hotel Peabody, nous tombons sur la  » Blue Suede brigade  » (chargée de renseigner les touristes )comme ils n’ont rien de mieux à faire  ils nous accompagnent .Dommage, ils n’ont pas de « blue suede shoes »!

À l’ Hôtel Peabody, il y a un monde fou pour cette attraction internationale!
À 17h tapante, le Maître de cérémonie fait défiler 5 canards, ça dure 20 secondes !!!Je mettrai la vidéo sur facebook, ça prend trop de place

Nous retournons dans Beale Street, nous écoutons un peu de musique et nous rentrons tôt… à pied.
Lundi c’est Columbus Day, mais heureusement les bus circulent normalement !
Nous avions prévu d’aller à Graceland, mais l’idée de dépenser une centaine de dollars pour voir la maison d’Elvis, nous semble soudain incongrue!
Nous allons chez Kroger acheter des salades et l’après-midi nous visitons le Musée des droits civiques, autrement intéressant !
Il est installé dans l’ Hotel Lorraine, là même où a été assassiné le Pasteur Martin Luther King Jr.
Nous traînons ensuite un peu en ville en traquant les peintures murales


Cette ville n’a pas de vie, 650 000 habitants, où sont-ils ?
Comme nous n’avons plus rien à faire, nous rentrons…en bus.
Certains pratiquent le « slow food », d’autres le « slow sex »( si, si, je l’ai lu !) nous, nous pratiquons le « slow travel ».
Il y a même des jours où nous ne faisons rien !
Demain matin nous prenons un bus pour Clarksdale, nous allons assister au »Deep blue Festival »

Je ne crois pas que j’arriverais à louer une voiture avec ce permis !

Carnet pratique:
Motel 6 :362€ – 6nuits

Carte de bus illimité 7 jours
16 US dollars/pers.

Musée des Droits Civiques:
15 US dollars/pers.


Mississippi Riverboat :
20 US dollars/pers.

Dans les bars on écoute la musique et on donne quelques billets aux musiciens ( voir la grosse boîte blanche sur la vidéo!)

NASHVILLE. TN, the MUSIC CITY

Le voyage en bus s’est très bien passé, nous avons fait des rencontres, un jeune togolais, tout heureux de parler français, et un italien un peu bizarre, mais très sympa!
Les bus Greyhound sont assez vieillots mais confortables, ils pourraient rénover leur flotte car ils sont toujours pleins!
À l’arrivée ….ça s’est corsé !
Google nous indiquait de marcher un peu, prendre le 61 puis le 60.
Sauf que sur les arrêts, un message dit que la route a changé depuis le 29/09!!!
Nous étions perplexes, notre Airbnb est quand même à 3 kms( plutôt 4 en fait !).
Un jeune homme nous aborde, il propose de nous emmener, nous acceptons avec soulagement.( Ce n’était pas un serial killer !)
Notre Airbnb est superbe, une grande maison toute neuve, des prestations luxueuses, c’est nickel.

Nous avons une grande chambre avec un balcon, une salle d’eau ,double vasque, douche à l’italienne et un dressing….On se croirait dans une émission de télé !
Il y a une autre locataire ( d’origine portoricaine, elle parle espagnol youpie ! ), et dans la nuit est arrivé un jeune belge qui traverse le pays, tout seul dans un énorme 4×4, en 3 semaines!
Ce n’est pas notre rythme, sinon on aurait pu partir avec lui !!!!

Il a plu des cordes toute la matinée et comme nous avions mal dormi nous sommes restés dans notre nid, j’en ai profité pour avancer dans l’organisation des prochains jours .
L’après midi, nous prenons le bus (c’est le 29, il est tout près de « chez nous »), en moins d’1/4 d’heure nous sommes au centre ville. Nous achetons des « passes » journaliers à 2 dollars ( moitié prix à partir de 65 ans!)
et nous prenons la fiche horaire, on s’organise !


Il a cessé de pleuvoir et nous faisons le tour des bars (honky-tonk) de Broadway.


C’est génial, les musiciens démarrent à partir de
15 h( parfait pour nous qui ne sommes pas des noctambules!)
Nous restons un long moment au Redneck Riviera, la chanteuse est formidable.

Voici le lien pour l’écouter

https://drive.google.com/file/d/12Q6iCL8zZf3_LY2_th04nfPHG1h8EAjU/view?usp=drivesdk

Le lendemain il fait beau, nous retournons sur Broadway, tous les bars ont les fenêtres ouvertes, c’est la cacophonie la plus complète!

Vue de Broadway, la « Batman Tower »

Une « bike party », on fait du sport en picolant!!!

Le soir il y a un match de hockey des « Predators », tous les supporters sont en jaune ( on se croirait à la Beaujoire)!
Nous visitons le « Country Music Museum », surtout pour la Cadillac plaqué or d’Elvis!

Le reste est peu intéressant pour nous, à part quelques rediffusions de vieilles émissions de télévision.

Pour notre dernier soir nous avons décidé de rester plus tard!

La galerie couverte »Arcade », avec la Poste, d’époque.

Un peu plus loin, un « milkshake bar » réputé, nous résistons à la tentation!

Le Tootsies Orchid Lounge , un des bars de la rue, a installé une scène où se produisent les groupes qu’on trouve habituellement à l’intérieur (les bars voisins font un peu la tronche !)

La musique est tellement forte qu’elle nous résonne dans tout le corps, nous cherchons un endroit plus tranquille !

Nous atterrissons au Opry Red

Toutes les tables sont occupées, et ce qu’il y a dans les assiettes n’est pas vraiment appétissant !

Nous avons fait le plein de Country Music, nous rentrons nous coucher, demain nous prenons le bus pour Memphis.

Printers Alley

Carnet pratique

Bus Atlanta-Nashville :66 dollars

Airbnb 4 nuits: 257€

Entrée au Musée de la Country Music :

24,95dollars/pers. (Avec la réduc séniors de 2 dollars)

ON THE ROAD AGAIN! USA, sud est.

C’est reparti, ça ne pouvait pas commencer plus mal !
À Heathrow, notre vol avait du retard, malgré une course effrénée dans les couloirs, à l’embarquement de American Airlines on nous a refusés !
Il restait quand même 1/2 h avant le départ.
AA, c’est fini, on boycotte, ça fait 2 fois.
Finalement on nous a mis sur un vol de British Airways qui partait 1 h. plus tard….et qui est arrivé à la même heure!!
Nous n’avons pas perdu au change, le service et la nourriture sont bien meilleurs.
La cata ce fut à l’arrivée à Miami!
Au moment de retirer de l’argent au distributeur, plus de porte- monnaie, plus de carte de crédit et surtout plus de permis de conduire!
Je soupçonne fortement le type qui était assis à côté de moi. J’ai laissé mon sac sur le siège pour aller aux toilettes, ( oui, je fais des choses comme ça !) Alain y était aussi, en revenant j’ai vérifié rapidement que mon smartphone était encore là, et c’est tout !.
Immédiatement nous avons fait opposition sur mes deux cartes( heureusement qu’Alain a les siennes, je vais vivre à ses crochets !)
Le lendemain déclaration de vol à la police, puis au Consulat de France, et il a fallu s’arracher les cheveux pour faire une demande de permis par Internet ( c’est assez compliqué…surtout pour les « vieux »!)
Alain a même trouvé une application pour faire les photos d’identité numérisées et codées !
Je ne vous raconte pas comment je me suis fait enguirlander !Je fais un peu profil bas…..
Bien sûr , aucun loueur de voiture n’accepte de louer avec le document du Consulat, j’ai téléphoné à plusieurs (j’en ai profité à Miami (presque)tout le monde parle espagnol!)
Donc, adieu le super programme que j’avais préparé cet été, on l’a revu à la baisse et on va goûter aux bus Greyhound et aux trains Amtrak!
Après une journée chaotique à Miami, nous relevons la tête et réservons un bus Greyhound Atlanta- Nashville, et un Airbnb à Nashville .

Miami Beach, l’orage menace !Le soir nous faisons quelques courses pour dîner dans notre studio de Miami Beach, Les plats surgelés sont immondes, on se venge sur la salade de fruits !
Mercredi après midi, nous prenons l’avion pour Atlanta, vol low cost Frontier, minimaliste mais correct.
L’aéroport d’Atlanta est le plus grand du monde!
Il est traversé de bout en bout par un train automatique.
Il y a beaucoup d’animation, c’est plutôt plaisant ( l’aéroport de Miami est sinistre!)
Nous demandons le métro ( MARTA) on nous donne des renseignements contradictoires, finalement on se fait toute la ligne, un peu en train …beaucoup à pied!
Nous prenons chacun un pass illimité de 3 jours à 16 dollars + 2 dollars pour la carte »Breeze »
Nous sommes à 6 stations de notre Airbnb.

Dans le métro…une bonne tête de faux-jeton!
La bonne surprise, la station des cars Greyhound est juste là, dimanche nous n’aurons pas besoin de chercher.
Guidés par Google maps nous trouvons le chemin beaucoup plus long que prévu,(au moins 2kms) j’avais oublié de le mettre en »piéton » oups !!
2 étages encore à grimper et nous trouvons notre chambre avec sdb et même une terrasse ( 1 étage plus haut !).
Les indications étaient parfaites, nous n’avons pas vu notre hôtesse, nous avons été accueillis par 2 clones de Félix le chat, le ménage laisse un peu à désirer !.
Après nous être installés, nous repartons en quête de nourriture ( ça semblait plus simple de chasser le mammouth !)
L’appli Maps.me nous indique une supérette à 500m…. Nous nous retrouvons devant la station de métro !!!
À part des chips et de la bière il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent, Alain prend des nouilles chinoises et moi une soupe Campbell au poulet!
Au retour nous passons devant le restaurant OLG (Old Lady Gang), à l’aller c’était bondé, ça semble plus calme et nous tentons notre chance.

C’est de la cuisine du sud, épicée et savoureuse, l’ambiance est agréable, les serveuses sont à nos petits soins, ça nous réconforte ( nous avons bien besoin de nous faire materner, en ce moment !)
Le quartier où nous sommes est un peu glauque, on croise des gens avec des looks incroyables, des mecs shootés, qui nous font des grands sourires( on se connaît ?).
La population d’Atlanta est en majorité noire et on dirait que les femmes ont pris le pouvoir!
Zéro complexe, elles assument une féminité « rebondie », des coiffures hyper compliquées, des faux-cils de 5cm!

Demain matin, déjà vendredi, nous commençons les visites!

En fait de visites, on a traîné, nous sommes encore un peu sonnés !
Nous sommes allés à « Little Five Points » , un quartier alternatif…qui dormait encore!

Il y a beaucoup de peintures murales, 3 théâtres. Pour retourner au métro, nous avons traversé le quartier de Inman Park aux rues bordées de magnifique demeures .Je suis presque sûre que Scarlett O’Hara habitait dans le coin!

Il a fallu changer le ticket de bus, j’avais réservé pour 12h30 am. pour moi c’était midi et demie, mais non, c’est …..minuit et demie !!!
Ça nous a coûté 20 dollars chacun!
Puis nous avons trouvé un supermarché Wallmart et nous avons acheté des provisions….qu’il va falloir trimballer!!
Difficile de nous rentrer dans le crâne que nous sommes sans voiture!
Samedi c’est bon, nous nous sommes ressaisis, nous avons pris le Streetcar pour visiter le quartier de Auburn

Et le Centre dédié à la mémoire de Martin Luther King.

Les tombeaux de MLK et de son épouse Coretta Scott King

MLK est né à Atlanta et a été assassiné à Memphis le 4 février 1968.C’était le chef de file du mouvement des droits Civiques. En 1964 il fut le plus jeune Prix Nobel de la Paix
Il y a des souvenirs personnels, des photos de lui et de son épouse Coretta, et ses discours en fond sonore.

La maison natale de MLK

Ensuite nous sommes allés au High Museum of Arts, un très bel endroit qui vaut vraiment le déplacement.
Une belle collection de peintres français, du mobilier, des sculptures et une collection d’art africain très fournie.

Devant le Musée il y a une oeuvre de Rodin, « l’ombre » don de la France

Et une autre sculpture, marrante,« l’homme invisible »

Nous sommes retournés »à la maison » bien crevés et nous avons regardé un film sur le téléphone d’Alain.

Notre quartier, Castleberry Hills

Un super resto mexicain

Carnet pratique

Vol Paris Miami ( escale à Londres Heathrow)
696€ pour 2
British Airways et AA
Le vol Paris Atlanta coûtait beaucoup plus cher

Hôtel Bikini Lodge, Miami Beach ( rien que le nom, ça met dans l’ambiance!)
2 nuits 109,50 €
Nous avions un grand studio avec une cuisine plutôt bien équipée
Le petit déjeuner est offert
En gros, du pain et des oeufs ( comme chez Jules César)
Une machine a faire des minis pancakes, de la fausse confiture et du faux beurre!

Vol Miami Atlanta avec Frontier
106,60dollars
Bagage autorisé : petit sac 45x30x20.
Bagage à main normal suppl.
38 dollars
Total:131€

À Atlanta Airbnb dans un quartier en pleine évolution
Avantages: proche du métro, de la gare des bus Greyhound
Inconvénients : l’hôtesse est sympathique, mais néglige complètement l’entretien de sa maison, moquette sale, vaisselle dans l’évier, peu de communication.
Je ne vous donne même pas l’adresse, c’est à éviter !
168,15€
Sans voiture, difficile de faire des courses, très rares magasins en centre ville.
Nous avons trouvé un supermarché Publix, près de la station Ashby.

Prochaine étape : NASHVILLE, Tennessee

FUKUOKA ….FIN

Lundi matin, à 7h40, nous quittons Kagoshima.
Nous traversons une belle contrée, des collines tapissées de forêts, de jolis villages de campagne, un régal pour nos yeux. Comme la vitesse est limitée à 50km/h ( ce que personne ne respecte!), nous avons le temps d’admirer le paysage!
À 13 h nous avons déjà parcouru 200 kms sur 295!!!

Nous avons rejoint le bord de mer et nous sommes à présent sur une plaine côtière très étendue, où sont installés des maraîchers. Beaucoup de serres ( on se croirait en région nantaise!), ici les paysans ont l’air plutôt à l’aise, car les maisons, traditionnelles, sont magnifiques.
Le GPS en profite pour corser un peu les choses et nous dévie sur des routes secondaires, où croiser un autre véhicule devient un peu comme un « quitte ou double » !
Alain serre les fesses et moi, je n’en mène pas large .
Enfin nous voici à Fukuoka, il est 16h

Nous rejoignons notre hôtel en métro, il est plus central que le premier, nous avons fait très attention à la localisation car mercredi notre vol est à 8h du matin .
Mardi, il fait très beau, nous avons le « pass transports » que nous n’avions pas utilisé au début et nous en profitons.
Notre première visite est pour une zone de temples bouddhistes zen : Tochoji Temple

Ici sont enterrés les Kuroda premiers seigneurs de Fukuoka

Shofukuji Temple et les petits temples adjacents.

Le Shofukuji temple date de 1195, il a été construit par le maître zen Yosai, de retour de 4 années passées en Chine. C’est également lui qui a introduit le thé au Japon.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La floraison n’a pas encore atteint sa plénitude, mais ce n’est déjà pas mal

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous en repartons emplis de zenitude et décidons d’aller visiter un autre temple ( de la consommation celui-ci!).

Nous sommes à côté du Supermarché Aeon, et nous en profitons pour faire quelques emplettes pour déjeuner. Vous en connaissez beaucoup, vous, en France, des supermarchés où vous passez à la caisse ….et ensuite vous repassez dans les rayons pour sortir !!!!
Pas un agent de sécurité, pas même le soupçon que vous pourriez en profiter pour ajouter 2ou 3 choses à votre panier !!!
Après une petite sieste bien méritée (la journée d’hier a laissé des traces), nous allons cette fois à Ohori Park. C’est un parc autour d’un lac créé à partir des anciennes douves du château, château dont il ne subsiste que des ruines.

Toute une prairie est aménagé pour « Hanami »
Hanami désigne l’époque des « Sakuras », les fleurs de cerisiers. Elle dure peu de temps, cette année du 23 mars au 1er avril, et traditionnellement, les japonais viennent pique-niquer en famille ou entre amis, sous les cerisiers.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons un peu trop
traîné le « Jardin Japonais » va fermer, nous continuons par l’île centrale, reliée au parc par des ponts et nous repartons vers le métro car je voudrais aller à la Fukuoka Tower.
Elle n’est pas exceptionnellement haute ( 264 m) mais il y a une belle vue sur la ville, et le coucher de soleil sur la mer !

Nous découvrons « Marizon », une île artificielle dédiée aux mariages (chics !)
À 18h30 la tour est illuminée, j’aurais dû prendre la photo de plus loin, mais le bus allait arriver et Alain était pressé de rentrer il commençait à faire frisquet !

Le thème des illuminations change tous les mois ou mois et demie. En ce moment c’est « Sakura« bien sûr !.
Voilà, notre voyage au Japon se termine, si c’était à refaire je crois qu’on ne louerait pas de voiture, les trajets sont beaucoup trop longs si on ne prend pas l’autoroute, et l’autoroute est bien trop chère.
Le mieux, sans doute est de se déplacer en train ou en bus et de louer une voiture ponctuellement.
Les japonais conduisent vite malgré les limitations de vitesse, et parfois dangereusement. Beaucoup ont ces drôles de voitures qui ressemblent à un parallèlipipède rectangle, en noir on dirait un corbillard !

J’ai beaucoup aimé Fukuoka et Nagasaki, j’aurais voulu aller un peu plus en montagne mais les volcans étaient un peu trop actifs, j’ai adoré les onsens, j’y serais bien allée plus souvent mais Alain ne partage pas mon engouement !
Les japonais ont tous été vraiment sympas, toujours prêts à nous aider, c’est un peuple très accueillant, même s’ils sont réservés au premier abord.
Nous avons vu un côté du Japon différent et c’était très intéressant.
Nous passons 4jours à Kuala Lumpur(notre deuxième »chez nous »!) , et nous rentrons au bercail.
Où nous entraîneront nos prochaines aventures?
Je n’en ai pas la moindre idée, mais ne vous inquiétez pas, vous aurez de mes nouvelles !!

Notre avion, décoré comme un « manga »

Cahier pratique
À Fukuoka : hotel Mystay Fukuoka Tenjin
2nuits 97,38€ (12 120 yens)
( Nous avions réservé en premier lieu au Mystay Fukuoka Tenjin Minami, nous avons annulé, il est trop loin du métro)
Le quartier est super, très vivant près de tout.
Fukuoka Tower: tarif
Adulte 800 yens (6,40€)
Plus de 65 ans 500yens (4€)

KAGOSHIMA, KYUSHU, JAPON

Nous nous installons pour 3 nuits à Kagoshima, la ville est étendue, la circulation fatigante!

Samedi, la météo est excellente, nous prenons le ferry pour aller sur l’île Sakurajima,voir le volcan éponyme.

La grimpette pour entrer la voiture dans le ferry est…. délicate !

La météo s’est complètement plantée, la vue est bouchée, on ne voit pas beaucoup plus du volcan que sur la rive à Kagoshima

J’essaye d’obtenir des infos au « Visitor’s Center », mais l’employé est beaucoup trop occupé à faire rentrer de l’argent dans les caisses !

D’ailleurs, dans un coin je trouve des brochures en anglais accompagnées de ce slogan »help yourself » ( aide-toi le ciel t’aidera , traduction libre!)

Nous grimpons en voiture jusqu’à l’observatoire Yunohira

De face

De dos !

Le Sakurajima est formé de deux volcans, Kita-Dake et Minami -Dake, le cratère qui fume est le cratère Showa

Nous allons voir le Tori Kurokami prisonnier dans la lave d’une précédente éruption.

Là, Alain, qui n’est pas du tout fasciné par les volcans, me fait comprendre qu’il en a « ras le bol »!!!!

Comme nous ne sommes pas tentés par une nouvelle montée acrobatique sur le ferry, nous décidons de prendre la route

Une coulée de lave a relié l’île à la terre il y a un pont et on peut rejoindre Kagoshima en passant par Kirishima

La route est longue et fastidieuse mais il y avait des endroits où j’avais envie de retourner.

Le long de la route il y a des plantations de fruitiers, chaque grappe de fruits est emballée précieusement (au prix où ils les vendent, pas étonnant !)

Après enquête ce serait des « biwas » (arbre :néflier du Japon ou bibacier)

Nous nous arrêtons (pour la contrepèterie !) à Obama Heach! sinistre.

Et là, c’est carrément la ZAD de Notre Dame des Landes!!!

Finalement nous arrivons à Kagoshima et, comme nous passons devant le jardin Sengan-en, nous allons le visiter.

Jardin japonais !

Non, ce n’est pas celui-ci, il est beaucoup plus grand!

Le Sengan-en a été créé en 1658 par le 19ème chef du clan Shimadzu: Mitsuhisa. L’influence de la famille Shimadzu a duré plus de 800ans, elle a contribué au développement de l’industrialisation du Japon moderne, le jardin s’étend sur 12ha!!

La porte d’entrée du jardin, en étain, fabriquée dans une des usines familiales. Elle était réservée au Seigneur et à son fils aîné, les autres personnes devaient emprunter une autre porte !

La lanterne du lion qui saute

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au détour d’une allée nous assistons à une scène d’un autre âge, une sorte de pêche au canard, extrêmement codifiée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Puis nous allons enfiler nos costumes avant d’aller prendre le thé chez le dernier des Shimadzu!

Finalement la journée ne s’est pas trop mal terminée !

Dimanche matin

Alors là, c’est grand beau temps!

Nous prenons notre petit déjeuner japonais(on s’habitue vite), nous récupérons la voiture,c’est plus facile de la récupérer que de la faire entrer dans l’ascenseur !

Et nous voilà partis direction Ibusuki

À Ibusuki, je commence par un bain de sable chaud…c’est chaud !!

Je reste une dizaine de minutes, enterrée dans le sable, la tête bien emmaillotée dans ma serviette, ça détend !!

Ensuite je vais profiter de mon dernier Onsen, dommage , derrière les carreaux on n’aperçoit pas la mer!

Un sauna, une trempette dans l’eau glacée et je suis prête pour retrouver Alain qui m’attend dans la voiture ( il ne sait pas ce qui est bon !!!)

Nous décidons de rentrer tôt à Kagoshima, dans l’espoir (vite déçu) d’éviter les embouteillages, nous passons près d’une construction surprenante que nous avions repérée à l’aller

C’est un complexe sportif… futuriste !!

Pendant que Alain va faire des photos, je somnole dans la voiture, je le vois revenir, soulagé et secoué, l’endroit est tellement grand …qu’il s’est perdu !!!

Il nous faut plus d’1heure pour rentrer à Kagoshima, l’idée était de marcher un peu dans un parc où sont disséminées des sculptures, le GPS nous conduit à une allée fleurie (200m de long!) avec une « œuvre » dans son centre!

On jette l’éponge, on retrouve l’hôtel, le cauchemar pour entrer dans le parking, et on part à pied faire nos courses pour dîner !

Demain une longue journée de route nous attend, nous rendons la voiture et il nous restera une journée »shopping » à Fukuoka

Si je ne suis pas trop crevée, je pondrai peut-être un dernier article !

Carnet pratique

Hôtel à Kagoshima :

Tokoyo Inn Kagoshima Chuo-Eki Higashi-Guchi

c’est un hôtel de chaîne, bien situé, le tramway passe devant.

Demander une chambre dans les étages supérieurs ( 8 et +), sinon on a de grande chances d’avoir la vue sur un mur à 1m!

120,29€ 14 970 yens

3 nuits( réservé longtemps à l’avance)

Parking 500yens/jour (4€)

Jardin Sengan-en :

Parking 300yens (2,40€)

Entrée billet combiné jardin +musée 1000 yens (8€)

300 yens de plus pour visiter « The House »!

Ibusuki billet combiné bain de sable puis Onsen: 1080yens (8,70€, un cadeau!)

KIRISHIMA, CHIRAN, KYUSHU, JAPON

Pour nous rendre de Takachiho à Kirishima, nous avons eu un temps magnifique.La route était bordée de magnolias blancs à fleurs en étoile, le flanc des montagnes se parait de couleurs pastels

le lendemain matin ..il pleuvait des cordes.

Nous décidons de prendre quand même la voiture, hier sur la route nous avons aperçu un panneau: « un des plus jolis villages du Japon » (dans le style d’une émission de télévision !). Nous nous renseignons à la réception de l’hôtel, il s’agit de Takaharu, c’est à 40kms (1h40 de route !)

La météo annonce la fin de la pluie pour midi, à 11h56 il arrête de pleuvoir !

Ils ne sont pas très fiables !!

Nous arrivons à Takaharu pleins d’espoir, c’est un gros bourg, à part peut être l’école, aucun bâtiment ne nous semble digne d’intérêt !

Nous interrogeons la caissière et les clients du Family Mart, sans succès, une cliente nous envoie à Ouji-baru Park,c’est un parc d’attractions !!!

Mais il y a un très beau temple shintô perdu dans les arbres à côté !

Et pas loin, une belle azalée

Nous nous arrêtons sur les bords du lac Miike

C’est un beau lac de cratère, sa circonférence est de 4kms, ça nous convient pour nous dégourdir les jambes, pour la rando en montagne la vue est trop bouchée !

Malheureusement nous ne ferons pas plus d’1km, des arbres tombés à terre nous barrent le chemin, les installations autour du lac sont à l’abandon, les dinosaures s’ennuient à mourir !

Face à nous le Takachiho-no-mine, semble nous narguer!

Il nous reste encore à voir le Kirishima Grand Shrine (grand temple de Kirishima)

Le grand Tori de l’entrée, Alain s’est donné du mal pour faire la photo sans panneau de signalisation !

Les temples shintôs de la région ne sont généralement pas peints, mais celui-ci affiche des couleurs éclatantes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ils sont trop mignons

Nous avons été déçus de notre séjour à Kirishima, parce que nous y étions pour la montagne, c’est raté !!!

Il y a en ce moment une intense activité volcanique, il y a un périmètre de sécurité et le seul possible est le Takachiho-no-mine

Tant pis, le lendemain nous quittons Kirishima pour Kagoshima, c’est à côté, 30kms, 1h30 de route !

Sur la route, une fabrique de vinaigre
Mais nous poursuivons car le check-in est à 16h, nous allons à Chiran dans la péninsule de Satsuma

Il y a des plantations de thé

Et, surtout, une rue parallèle à la rue principale où se trouvent d’anciennes résidences de Samouraïs, on ne visite que les jardins mais ils sont superbes

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les maisons sont assez dépouillées

Un peu plus loin un pont très photogénique

Prochain article KAGOSHIMA

Carnet pratique

APA Hotel Kokubu Kirishima

Bien placé, jolie chambre, lit un peu petit!

57,36€ ( 7130 yens)pour 2 nuits, un record!

Parking 300yens/jour

À Chiran il y a un billet groupé pour la visite des jardins 500yens (4€)

TAKACHIHO, KYUSHU, JAPON

Certains d’entre vous m’ont félicitée pour ma documentation

Je dois « rendre à César, ce qui appartient à Cesar »

J’ai préparé ce voyage grâce au blog d’une jeune française, Bénédicte, qui vit à Fukuoka

 » benefukuoka.com », c’est une mine de renseignements!

Pour le reste, je prends de la doc. dans les endroits que je visite et je complète sur Google !

C’est dit !

Comme notre prochaine destination n’est pas très éloignée, j’avais prévu de faire une étape aux gorges de Kikuchi.

La route 57 est en travaux juste à l’endroit où nous devions bifurquer!

Panique à bord, aucun GPS ne nous trouve d’alternative, le GPS de la voiture répète inlassablement : « turn left, turn right !! »

Nous décidons d’aller directement à Takachiho.

Par chance, nous tombons quand même sur un endroit que j’avais repéré, la source de la rivière Shirakawa, celle-là même qui coule à Kumamoto.

L’endroit est calme et plaisant, l’eau est paraît-il excellente ( et recommandée par le Ministre de l’environnement !!)

Nous remplissons nos deux bouteilles!

Et nous trouvons des personnes complaisantes qui acceptent de clore le bec au GPS de la voiture!

(Nous étions au bord de la crise de nerfs !)

Les hôtels de Takachiho sont des ryokans pour la plupart, mais Alain nous a trouvé une petite guesthouse à quelques kms(6), à Iwato.

Nous dormons sur des futons, nous avons une grande chambre très claire.

Nous faisons quelques courses au supermarché du coin

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avez-vous remarqué le prix des clémentines, c’est exorbitant !

Mardi matin, il pleut des girafes et des chameaux, nous traînons un peu puis nous décidons à sortir vers 10h.

Nous allons à pied au sanctuaire AmanoIwato, c’est à deux pas,

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Puis nous suivons un panneau qui nous invite à poursuivre 100m plus loin. Nous trouvons un chemin qui longe la rivière pour arriver à une grotte. Tout autour de nous des petits entassements de cailloux, témoignages des visiteurs, et , à l’intérieur de la grotte un petit sanctuaire

Selon japan travelguide:

« Takachiho est le site d’une des légendes les plus connues de la mythologie japonaise.Dans le récit, Amaterasu, la déesse du soleil shintoïste , est devenue tellement outrée par les farces cruelles de son frère qu’elle s’est cachée dans une grotte, refusant de sortir et privant le monde de sa lumière vitale.

Tous les autres dieux et déesses se sont rassemblés pour l’attirer. Ils essayèrent tout ce à quoi ils pouvaient penser sans succès jusqu’à ce qu’une déesse exécute une danse scandaleuse qui provoqua un éclat de rire chez les autres dieux. Amaterasu quitta la grotte pour voir de quoi était fait tout cet amusement et, ce faisant, elle rendit sa lumière au monde. »

Cette grotte est celle où les dieux se réunirent pour décider d’une stratégie, elle porte le nom de:

AmanoYasukawara

Quand nous sortons de la grotte le soleil fait une timide percée.

Deux figures du Yokagura, un festival nocturne qui a lieu de novembre à février

Et elle tourne !

L’après midi, malgré le temps toujours maussade, nous allons voir les gorges, elles sont vraiment belles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous surplombons, du chemin de randonnée, les touristes chinois qui galèrent dans leurs embarcations !

Au retour, il y a un étang avec des carpes énormes, et des esturgeons, dont celui-ci au nez pointu !

Dans ce restaurant, les nouilles circulent le long du bambou et on les attrape (ou pas!) avec les baguettes

Nous passons ensuite au temple Takachiho Shrine, un beau temple Shintô entouré de grands cèdres

J’ai dû mettre les cèdres sur 3 photos, ils sont tellement grands!

Nous avons fait 3 fois le tour en nous tenant la main (heureusement nous étions seuls!), il paraît que c’est le bonheur conjugal assuré, autant mettre toutes les chances de notre côté !!

Pour terminer cette journée en beauté je m’offre un Onsen pas loin de l’hôtel.

Je trempouille dans l’eau bien chaude, devant mon nez, derrière la vitre j’aperçois des jonquilles, et les montagnes baignées d’une belle lumière de fin d’après midi, le soleil s’est enfin installé !

Il y a même un sauna, mais en sortant, le bain glacé est vraiment très très froid, je m’oblige à rester 2minutes…puis je retourne tremper dans l’eau chaude !

J’allais oublier, une « avant-première » rien que pour vous !

Mercredi matin, nous quittons Takachiho, une longue route nous attend: presque 6h pour …200kms

Prochain article : KIRISHIMA, KYUSHU, JAPON

Cahier pratique

À Takachiho: guesthouse Iwato

2nuits 11000 Yens (88€)

Futons, salle de bain partagée, très propre, café, thé à disposition, micro ondes, réfrigérateur

Aux gorges, parking 500 yens( en bas)

Location de bateau 2000 yens (16€) pour 3 personnes 30mn

Rando gratuite!

Amanoiwato onsen , très bien, 350 yens

KUMAMOTO, MONT ASO, KUROKAWA ONSEN

Samedi matin, nous partons assez tôt (trop tôt !) pour la Makinoto Pass, dans l’espoir de faire une rando dans les Monts Kuju. En effet, l’accès au Mont Aso est fermé, les chemins de randonnée interdits. C’est un volcan en activité et il y a danger à cause des gaz et des fumées toxiques.

Nous profitons en chemin de belles vues sur la chaîne et sur l’immense « caldeira » 25×18 kms

On voit très nettement la neige fraîche sur les pentes(nous avons eu un orage hier soir à Kumamoto)

Sur les pentes des monts Kuju, il y a aussi de la neige, et là, pour Alain c’est « Niet »!!

Nous nous rabattons sur le village de Kurokawa Onsen

C’est un joli village où il n’y a pas moins de 28 ryokans » ( un ryokan est un hôtel traditionnel, souvent très luxueux, on y dort sur des futons et il y a un bain thermal.).

On peut, moyennant un droit d’entrée, profiter des bains, on peut même acheter un pass pour 3 bains et en profiter toute la journée.

Je suis très tentée, mais Alain ne veut toujours pas se baigner et je ne veux pas l’abandonner !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous faisons un tour dans le village puis nous rentrons par une route différente, d’où nous pouvons encore mieux contempler la montagne qui fume!

La dernière photo est un rare exemple d’art « topiaire« !!!

Nous avions embarqué le téléphone prêté par l’hôtel (dans le souci d’économiser nos data)

Mais nous avons décidé d’accorder une seconde chance au GPS de la voiture. À l’aller, il s’est bien comporté….mais au retour !!!!

On s’est retrouvés dans un parking, puis sur une toute petite route à travers champs !

On a arrêté les dégâts et nous avons utilisé Google maps !

Notre hôtel est en fait situé à 200m de la route 57 qui va à Aso!!!

Dimanche nous traînons un peu, mais nous sommes toujours réveillés très tôt.Nous laissons la voiture au parking et nous prenons le tram.

Notre premier arrêt sera pour le jardin Suigenji

Bien que les cerisiers n’aient pas encore leur parure de fleurs (c’est pour bientôt, 1semaine tout au plus),et malgré le gazon tout jaune, le jardin est très beau .

Il reproduit des étapes du « Tokaido », ce chemin qui conduit de l’ancienne Edo (Tokyo) à Kyoto, en 53 étapes et 500kms.On peut y voir un mini Mont Fuji et le Lac Biwa.

Nous arrivons au temple Izumi:

La fontaine de la vitalité

J’aime beaucoup ce lion facétieux

Il y a un mariage, la jeune mariée a l’air d’une poupée, emmaillotée dans un kimono blanc.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous décidons de continuer à pied vers le château, ça ne fait pas si loin.

Le château de Kumamoto était un des 3 plus beaux châteaux du Japon, il a été fortement endommagé par les séismes d’avril 2016. Les travaux de restauration sont colossaux, il y en aura pour des années.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous faisons le tour et débouchons sur une grande esplanade, il y a des tentes avec des stands de nourriture, ça sent le printemps qui arrive et le début de la saison des « hanami »( pique-nique sous les cerisiers en fleurs) .

Il y a une scène et des chaises, sur lesquelles nous nous posons. Tout d’abord un groupe de musicien(ne)s traditionnel- (le)s, une chanteuse dotée d’une voix stridente, ensuite la « cheffe » du groupe fait un discours très apprécié et entonne une chanson de sa belle voix.

Essai de vidéo !

Des danseuses,

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Des samouraïs,

Une dame qui s’exprime d’une voix très douce et qui soudain se met à déclamer d’une voix rauque!

Et le résultat de la tombola, nous nous éclipsons alors, nous n’avons pas acheté de billet !

Nous passons par le quartier Sakuranobaba,

une supposée rue ancienne, il y a foule, un stand propose des informations sur un village de onsens pas très loin de Kumamoto, et offre un bain de pied thermal.

Aussitôt nous nous déchaussons, ça tombe bien, je commençais à avoir mal à la cheville !

Avant de prendre le tram nous traversons par la rue couverte Shimotori , très animée ce dimanche.

Prochain article :

TAKACHIHO

Cahier pratique :

Hôtel à Kumamoto : Kenchomae Green hotel, un hôtel de chaîne, correct, lit un peu petit(on s’est serrés !), au 10ème étage !
Café et thé à discrétion

17 580 yens 139€

Parking 750yens/jour

Kurosawa Onsen, le parking est gratuit mais les ryokans sont plutôt chers !

Le pass pour 3 Onsen (sur les 24 qui participent) est à 1300yens (10,30€), pour 1seul Onsen c’est 500 yens (4€)

Entrée au jardin Suigenji

500yens (4€)

Le billet de tram coûte 170 yens (1,35€), il y a sûrement un pass à la journée, mais nous l’avons trop peu utilisé, le jardin et le château ne sont pas très éloignés l’un de l’autre.

OBAMA ONSEN, UNZEN, KYUSHU, JAPON

Nous quittons Nagasaki, le 14 au matin, comme nous avons raté le sanctuaire Yutoku Inari, à l’aller, je propose à Alain que nous fassions le détour ce matin, les hôtels ne recevant de toute façon pas avant 15h.

Étant donné que nous ne faisons aucune confiance au GPS de la voiture, et que nous nous méfions de maps-me,( et même de Google maps! ), j’ai repéré le trajet sur la carte et le numéro des routes.

Nous avons quand même réussi à louper l’embranchement !

Dégoûtés, nous renonçons, ça nous aurait rajouté au moins 60kms.

Nous arrivons un peu tôt à Obama Onsen (c’est rigolo!)

Ça fume de partout!

Là, c’est la fumée de notre hôtel !

Nous déjeunons, puis nous faisons quelques courses, nous cherchons un distributeur car Alain vient de se souvenir que notre hôtel (un minchuku plutôt), n’accepte pas les cartes de crédit !

Notre minchuku (hôtel traditionnel), possède un bain thermal (onsen) comme tous les établissements d’Obama.

Il est encore assez tôt pour monter jusqu’à Unzen et voir les enfers (Jigoku)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans la cabane on vous propose de faire cuire des oeufs!

Ici aussi il y a eu une trentaine de martyrs chrétiens, pour économiser le matériel, les japonais les ont simplement balancés dans les eaux bouillantes (thermales quand même!)

Au retour je me précipite dans le onsen, nous ne sommes que deux dans le bain réservé aux femmes, j’en profite un bon moment.

Le lendemain matin, je suis de nouveau dans le onsen, ,Alain, lui, n’est pas vraiment fan!

Nous avons réservé le petit déjeuner pour 8h30, et c’est un petit déjeuner traditionnel japonais!

Je ne croyais pas en être capable, mais j’ai tout mangé et j’ai trouvé ça délicieux :

Nous avions du poisson fumé, du tofu, de la soupe miso, du riz, des légumes cuits à la vapeur thermale et un œuf dur à la coquille toute noire !

Tout ça arrosé de thé vert.

Après ce petit déjeuner roboratif, nous montons à la Nita Pass, pour une petite rando, nous parvenons sans difficulté au sommet du Mont Myoken 1333m nous sommes partis de 1100m , quel exploit !!!(certains montent en téléphérique !)

Il fait un temps magnifique, on voit la côte de la presqu’île de Shimabara dans la brume.

Et le joli petit lac Shirakumo

Nous descendons vers Shimabara où nous devons prendre le ferry pour rejoindre Kumamoto

J’avais prévu de visiter un peu avant de prendre le ferry, mais ,en arrivant au port un jeune homme nous dit « ferry, ferry!) Il part à 12h20, il est 12h10!

En moins de 5 mn, nous avions embarqué !

Hier j’avais regardé sur Internet, il y avait toute une procédure pour réserver, il fallait donner la taille de la voiture et tout un tas de détails !

La traversée est très confortable, elle dure environ 50mn, la mer d’ Ariake est d’huile

Je me rappelle sur le ferry que je voulais visiter la rue des maisons de Samouraïs !!!

Nous arrivons trop tôt à Kumamoto, nous en profitons pour faire des courses puis nous cherchons notre hôtel.

C’est là que la galère commence!

Nous nous retrouvons dans des ruelles, 2 fois j’ai dû faire 1/2 tour (au cm près !), Kumamoto est une ville très étendue, beaucoup de maisons basses ( ce qui n’est pas étonnant vu l’activité sismique du coin !)

Bref, au bout de 3/4 d’heure, nous sommes devant l’hôtel !

Nous sommes au 10ème étage

Même pas peur !

Prochain article :

KUMAMOTO, MONT ASO, KUROKAWA ONSEN

Cahier pratique:

Les cartes de crédit étrangères ne sont pas acceptées partout.

Elles le sont dans tous les distributeurs de la Japan Post Bank (JP), et souvent dans les 7eleven (mais pas à Obama!)

Hotel à Obama Onsen : Jiyokya

Très confortable,toilettes et lavabo dans la chambre et Onsen

6660 yens /nuit avec petit déjeuner japonais (53euros)

Ferry pour Kumamoto :

Il y a 2 ferries, le KYUSHUO ( celui que nous avons pris), c’est le plus lent, nous avons payé 3870 yens (voiture + passagers) (31euros)

Le plus rapide ( 30 mn)OCEAN ARROW est aussi plus cher env. 5000 yens( 40euros) et la réservation est très compliquée, hors saison ce n’est pas la peine de réserver.

Hotel Kumamoto:

Kenchomae Green hotel

Hotel de chaîne, classique, thé, café offerts

139,17 euros pour 3nuits

(17576 yens) payés par carte sur hotels.com( pas de frais, paiement en euros)

Parking 750 yens/nuit (6 euros)