CHINE: SICHUAN, CHENGDU, LES PARCS LE DIMANCHE

Nous commençons par People’s Park, mais c’est un peu tôt, nous allons presque en face, au quartier Dragon Town ( un quartier à l’ancienne, bien fait), un petit tour mais on se lasse vite, nous observons une jolie jeune femme qui se fait photographier devant chaque maison, chaque vitrine!
Nous achetons des petites pommes de terre grenaille sautées, roulées dans le piment du Sichuan: Ça déchire!
Je cours acheter un yaourt, après ça va mieux!
Puis nos pas nous mènent au joli parc Bailuatan: Là, une bonne centaine de femmes, dans les 50/55 ans, vêtues de la robe chinoise fendue, coiffées, maquillées, pomponnées.

image

image

image

Ces dames se font photographier en prenant des poses,
image

ou en photo de groupe ( et nous, on n’y échappe pas !)
Alain a beaucoup de succès!

image

Quand je demande la raison de cette réunion, on me répond que c’est seulement pour le plaisir !
Nous nous éloignons un peu de toute cette agitation et faisons une petite pose au bord de la rivière . Nous voudrions retrouver le Marché aux Antiquaires, mais j’ai du mal à lire la carte et nous partons dans la direction opposée! Heureusement nous tombons sur la jeune Emily qui se propose de nous accompagner. Le marché est très agréable, au bord de la rivière et nous faisons la connaissance de 3 belges sympathiques ( pléonasme )que nous avons prévu de retrouver à Shangri-La. Alain propose de rentrer à pied, moi, j’en ai plein les pattes, heureusement l’orage nous départage!

CHINE: SICHUAN, CHENGDU

On traverse Chengdu à pied de long en large, nous retrouvons nos repères, nous avions bien aimé cette ville. (quand je dis de long en large, c’est juste le centre ville car il y a plus de 11M d’habitants !)

image

Samedi matin…on se détend
Hier nous avons cherché en vain une adresse où ( selon le Guide du Routard (sic)),on peut acheter des billets pour l’Opera du Sichuan à prix réduit. Le tuyau était percé et, ce matin nous voici en route pour acheter des billets.
Nous trouvons le théâtre avec un peu de difficulté et on nous annonce qu’il va y avoir une répétition -gratuite-dans 1/2h
On nous installe au 1er rang, on nous abreuve de thé et on nous régale de friandises, comme des hôtes de marque!
L’endroit est très chouette, à côté il y a un bel hôtel, tout est dans le style vraiment ancien.
L’Opéra du Sichuan : Il y a eu 4 « tableaux ».
Le premier : génial, 2 acteurs, 1 homme, 1 femme, très expressifs.

image

Le second: rasoir, deux jeunes demoiselles ont miaulé durant 3/4 d’heure…quand on ne comprend pas les paroles….

image

Pour le troisième, on a hésité mais finalement on a eu raison de rester!
Il y avait deux hommes, dont un habillé en femme et une séance désopilante de séduction à la chinoise
J’ai une petite vidéo, je la mettrai en ligne un jour. …Quand je saurai faire !

image

Au quatrième, on a craqué, on avait sauté le déjeuner, le thé ça ne nourrit pas!
Il n ‘y avait pas de changements de masques ( pas de masques du tout!), il paraît que c’est un must!
En sortant on a grignoté des bouchées vapeur, on a fait le tour du quartier et on a voulu prendre le métro : 20 m de queue à chaque machine pour acheter les billets!
image

Dans le quartier Chunxi Lu, ce panda géant cherche des eucalyptus dans la jungle urbaine
Nous décidons de rentrer à pied, notre hôtel n’est qu’à 2 stations de métro . Nous passons devant le Monastère Daci, il est très beau, certaines parties sont en rénovation, il y règne un calme reposant après l’agitation de la rue.
Requinqués, nous rentrons à l’hôtel.

CHINE, ( banlieue de) CHENGDU, JIUZHAIGOU

Nous sommes arrivés à Chengdu, après un bref passage par Kuala Lumpur.
Notre hôtel est près de l’aéroport, on repart demain matin.
Nous sommes un peu paumés quand un jeune homme providentiel nous offre de nous renseigner, c’est un étudiant, il vit à Paris, il est avec son père et ils nous déposent à l’ hôtel! Ça c’est du bol!
L’hôtel est plus que minable, il ne ressemble en rien à sa description sur Booking! Pour une nuit, ça va le faire!
Nous faisons un tour en ville: C’est une ville de banlieue où les tours ont poussé comme des champignons, aucun charme mais de larges avenues, un grand parc où nous achetons des fruits. C’est dimanche, devant un public plutôt âgé un couple pousse la chansonnette, les jeunes jouent au basket, des couples dansent un rock endiablé (mais à la chinoise, sur un tempo très lent )
image

quelques coiffeurs officient sous les arbres.
image

Le soir nous dînons près de l’hôtel : Des nouilles avec du boeuf baignant dans une sauce assez grasse et d’un rouge violent!
image

Nous essayons vainement d’apaiser le feu de nos papilles avec une bouteille de thé vert!
Quand l’avion qui nous amène à Jiuzhaigou survole la montagne, il y a quelques turbulences…..Mais la vue est si belle que je n’ai (presque) pas peur !