KL, MALAISIE – PKK, THAÏLANDE

Après Georgetown nous avons passé 3 nuits à Kuala Lumpur.

Nous avons rejoint des amis que nous n’avions pas revus depuis 2 ans, comme ils repartaient de Kuala Lumpur, nous en avons profité, ils habitent dans le sud de la France, c’est compliqué d’aller les voir !!!

Le premier soir ,pour ne pas nous endormir en les attendant, nous avons traversé Little India, ( les trottoirs ont été refaits, c’est tout neuf) et nous sommes arrivés à Central Market en passant devant la mosquée Masjid Jamek, Le spectacle était féerique, la mosquée baignait dans une brume bleutée.

Après ces deux jours fatigants car nous avons parlé jusqu’à pas d’heure nous avons pris un vol pour Surat Thani en Thaïlande.
À l’arrivée on nous prend la température, ça met tout de suite dans l’ambiance !!!

Le lendemain nous avons pris le train pour Prachuap Khiri Khan

À notre grande surprise, le train part à l’heure. Le voyage est assez agréable, on nous sert même un déjeuner.
Après Chumphon, ça se gâte, il semble qu’il y a un problème de climatisation. Le train s’arrête plusieurs fois, la dernière il ne repart pas. Tout le monde descend en gare de « Map Ammarit »
Nous attendons un certain temps, des informations fragmentaires et contradictoires circulent.
Finalement 2 gros bus VIP arrivent, seulement pour Bangkok!
Nous attendons encore un moment, le dernier passe par Prachuap et Hua Hin !
Il nous dépose sur la « highway », il fait nuit, un autre couple est avec nous, nous sommes comme des naufragés, pas un seul tuk-tuk à l’horizon, finalement on se tape presque 3km à pied pour rejoindre l’hôtel!

Le lendemain nous avons pris nos marques, le soir un petit tour au marché

Le vendeur de calamars séchés ( c’est pas bon !)

Les chapelets de saucisses

Et balade le long de la promenade

Nous avons loué des vélos et nous sommes allés à la plage de Ao Manao, il y a moitié moins de monde que l’an dernier, en ville c’est pareil, le soir c’est tristounet !
Heureusement il va y avoir une fête, sur les affiches c’est indiqué en 2563( !!) mais je crois que ça commence le weekend qui vient!

Hier il a plu, de grosses averses plusieurs fois dans la journée.

Nous avons bravé les éléments pour aller jusqu’au « Tesco Lotus », histoire de bouger, la punition nous a rattrapés quelques centaines de mètres avant l’hôtel ( Il faudra que je pense à faire mettre des essuie-glaces à mes lunettes).

Nous sommes arrivés trempés, heureusement c’était de l’eau tiède.

Le soir ça s’est calmé et nous sommes allés chercher notre dîner au marché.

Déjà mercredi, il ne pleut pas mais le temps est bizarre, nous longeons la plage

On dirait les Sables d’Olonne….en février

Nous continuons vers le village de Klongwan.

Le jardin du centre de recherche sur la pêche et l’aquaculture

De l’autre côté de la rue, un autre bestiaire

Le village s’étire tout en longueur, nous arrivons au bord de mer.

Les femmes vident les calamars

Ils sont mis à sécher sur des claies

Là ils sont déjà secs

Nous nous arrêtons pour manger quelques brochettes

Miss Calamar

Comme j’aimerais vous faire sentir le parfum des frangipaniers

Le tamarin est rafraîchissant et laxatif

Juste avant de passer devant le « check-point », nous apercevons une sorte d’autel païen

Nous longeons la plage en sens inverse, la mer a sorti un troupeau de moutons, pas de baignade aujourd’hui, nous rentrons faire la sieste à l’hôtel !

Vendredi après midi, nous rentrons du marché où nous avons acheté des fruits( nous faisons une cure de mangues et papayes il faut en profiter, ce n’est pas au Japon que nous allons manger des fruits !!)

Dans la rue principale j’aperçois une sorte de manif, c’est le défilé inaugural de la foire-exposition annuelle!!!

Le char du roi Rama X

Je sens que vous brûlez de voir la suite…

Désolée, vous devrez attendre la semaine prochaine

KUALA LUMPUR

Kuala Lumpur (KL), c’est notre base arrière,  une ville que nous préférons  à  Bangkok car plus petite, moins trépidante.
image

À l’aube, vue de notre chambre
Nous reprenons nos marques tranquillement,  orage dans l’après midi,  on achète  2 parapluies( nous avons laissé  les autres à  Shanghai!)
Le lendemain nous allons visiter le Parc de Bukit Nanas ( non, on n’
y trouve pas des « nanas », c’est juste une ancienne plantation d’ ananas !)
Il fait seulement 34 degrés!
C’est déjà  beaucoup plus difficile de grimper les marches!
Il y a un « Canopy Walk », tout neuf, mais il est fermé  pour inspection, dommage .
image

image

Nous suivons  les sentiers aménagés,  arrivons au terrain de camping ( tout ça  en pleine ville!)
image
Alstonia angustifolia, je sais, je vous ai déjà fait le coup!
image

Le « terrain de camping « 

  et nous finissons  au pied de la KL Tower (   qui ressemble  un peu à  la « Perle d’Orient « de Shanghai), elle se visite et il y a une navette gratuite pour redescendre en ville, nous en profitons.
Après  le déjeuner  c’est sieste obligatoire, la chaleur est épuisante, et souvent il pleut.
Le lendemain, balade à  Kampung Baru.
C’est tout ce qui reste du village qu’était  Kuala. Il y a  encore  des maisons en bois et le contraste avec les tours en arrière plan  est assez  saisissant. 

image

image

image

Nous terminons par le marché  de Chow Kit, tout ça  dans notre quartier.
Puis nous faisons un tour à  Brickfields, un quartier indien.
image

image

Un Ashram préservé
Nous aimons beaucoup ce quartier, nous dégustons les fameuses « roties canaï », nous achetons les excellents dentifrices Himalaya et les savonnettes parfumées  au santal.
Le soir nous allons voir les tours jumelles  Petronas ( on ne s’en lasse pas, je dois avoir une centaine de photos !),
image

et le spectacle de fontaines lumineuses.
image

Pas facile ensuite de monter au Sky Bar du Traders hotel, d’où on a la meilleure vue sur les tours, on est en plein sommet de l’Asean,  il y a un dîner  de gala au Centre de Conventions voisin et des policiers partout!
On fait quelques photos et nous repartons dîner  au « food court »du Mall Pavillion.
Le lendemain, Il y a eu un orage terrible qui faisait trembler les fenêtres, nous sommes restés  dans notre chambre une bonne partie de l’après midi. Le soir, nos pieds nous démangeaient, et nous sommes partis à  Pavillion.
image

Les employés ont commencé à danser et la petite est arrivée !
image

La déco de Noël est toujours somptueuse

Grande effervescence dans les rues, encore plus de flics que d’habitude,  nous apprenons la visite du Président  Obama, des Premiers Ministres indien et japonais, rien que du beau linge !
La chaleur est tellement écrasante en milieu de journée que nous ne sortons que le matin et le soir! 
Divagations nocturnes
image

Le temple de Ganesha
image
image

image

Dimanche nous prenons l’avion tôt pour rejoindre deux couples d’amis à Bali.

ENCORE UN PEU DE KL, ET UNE PINCÉE DE THAÏLANDE

Encore une fois nous sommes de retour à KL, les chinoises de l’hôtel sont nos copines désormais, nous avons l’impression de rentrer à la maison!
Ce matin, rendez-vous chez la dentiste, pour les nouvelles dents d’Alain.
C’est pire qu’un essayage de robe de mariée, ça nous prend la matinée. …et en plus, on va devoir changer la date du mariage! !!
Rendez vous est pris pour le 16/12, le jour du départ!
Ce mardi, notre mission c’est:
Trouver du cirage marron pour les chaussures d’Alain, c’est un prétexte pour aller traîner dans le magasin japonais du Mall Pavillion

20131206-184018.jpg

20131206-183034.jpg
À Kuala aussi on prépare Noël

Tous les cadeaux de Noël auxquels certains d’entre vous auront échappé parce que Alain trouve qu’on est trop chargés:
Les toilettes portatives de dépannage
La gomme électrique
L’éplucheur de mangue
Les faux cils et la colle qui va avec
Le rasoir à sourcils
…Et je n’ai pas eu le temps de tout voir!
C’est déjà l’heure de déjeuner, on suit une vague de chinois qui se precipitent au sous-sol de chez Zara, bien vu, c’est un « food-court », le canard laqué me tend les bras!
Après avoir fait la queue pendant une bonne vingtaine de minutes sans avancer d’un pas, ( la chinoise qui est à la caisse est en train d’acheter tout le stock!), nous décidons de renoncer et, affamés, nous allons déjeuner en face dans un fast-food bien connu, dont je tairai le nom car j’en ai marre de lui faire de la pub!
Ensuite nous rentrons faire la sieste avant la pluie.
Finalement il n’a pas plu..sauf une petite averse juste au moment où on ressortait!
Même pas mouillés, c’est plein de passages couverts, partout !
Nous avons pris le Kommuter, rien que pour aller au MegaMall acheter des petits pains chez Komugi (notre boulanger japonais).
C’était tellement bon, qu’on en a acheté une deuxième tournée pour en faire notre dîner!
Pour demain mercredi, nous nous sommes fixé une mission culturelle:
La visite du Musée National
Parfait le Musée, on a appris plein de choses intéressantes, il est très bien fait, pas ennuyeux du tout. On ne peut photographier que dans le Musée Ethnographique:

20131206-182820.jpg

Les magnifiques cerfs-volants

20131206-185221.jpg

Non, ce n’est pas le nouveau sourire d’ Alain, c’est une réplique du crâne de l’homme de Java( perso, je ne le trouve pas terrible, je préfère un homme qui fait la Java)

20131208-163437.jpg

Ces belles colonnes sont des cercueils(ça doit être fatigant de devoir rester debout ..éternellement!)

Jeudi on s’ envole pour Surat Thani en Thaïlande.
On avait prévu les Philippines, mais vu le contexte, on préfère reporter à une autre fois.
Donc, nous voici à Surat Thani, nous débarquons sous une pluie battante!
Notre mission c’est rejoindre la ville de Ranong où se trouve l’embarcadère pour Ko Phayam.
Surat Thani est située sur le golfe de Thaïlande tandis que Ranong donne sur la mer d’Andaman, à la frontière de la Birmanie.
On doit d’abord aller au centre ville et là le chauffeur du minibus nous dépose chez un pote à lui.
Le gars ne nous plaît pas, on va chercher plus loin, on retombe sur le chauffeur qui nous colle dans les pattes d’un autre gars, on a vaguement l’impression de se faire arnaquer !
3h1/2 et 16 arrêts plus tard ( direct, il disait, ça ne doit pas vouloir dire la même chose pour eux!), nous sommes au Terminal des bus de Ranong…enfin pas loin…et nous prenons un songtheaw pour aller en ville.
Lui aussi a dû lire « pigeon »sur notre front, il fait un grand détour pour nous amener à l’embarcadère….et nous réclame le prix d’un taxi. Là, il est mal tombé, car on est un peu énervés!
Nous avisons le « Starcrab Resort », ça fera l’affaire pour cette nuit 350 baths la chambre avec clim. C’est propre, la couleur vert salade des murs est certes discutable, mais on n’est pas là pour 3 mois!
Histoire de se dégourdir les jambes on fait un tour dans le quartier.
Il doit y avoir une énorme conserverie à Ranong, car toute la ville sent le poisson!
À première vue, ce n’ est pas terrible, mais c’est le soir après la pluie…..
On croise beaucoup de visages birmans, les joues blanches de tanaka.
Nous trouvons un petit marché, nous achetons une grosse papaye et des bananes, il y a des petits restos proprets qui nous tenteraient bien, mais ils font un concours de musique tonitruante..on s’ enfuit!
Finalement on trouve un magasin qui vend autre chose que des chips, on achète des soupes, des yaourts et de quoi faire le petit dej.
Vendredi matin:
Il a plu toute la nuit, on a (presque) dû sortir de l’hôtel à la nage, ma mission est de convaincre Alain de prendre le bateau.
On va jeter un coup d’oeil à l’embarcadère, il y a du monde. Le ciel a décidé de s’éclaircir un peu, ça m’aide!
Il y a 2 bateaux, 1 lent ( 1h40) et un rapide (40mn), on ne connaît pas l’état de la mer (on est a l’embouchure d’un fleuve), le dilemne c’est:
Sur le ferry, on risque le mal de mer, sur le speed-boat, c’est le dos qui trinque.
On choisit le ferry, la mer est un lac, la traversée est un rêve, le soleil s’ est levé.

20131207-170732.jpg

À la proue du ferry
Quand on débarque à Ko Phayam, il y a un semblant de village, des loueurs de scooters, aucune voiture aaaahh !!!
Au bureau d' »information touristique », on récupère une carte, et nous montons chacun derrière un moto-taxi.
C’est promis, la semaine prochaine je vous mets les couchers de soleil.