CHINE: YUNNAN, SHANGRI-LA suite

image

Ce matin nous partons à la recherche du bus No 3 ( encore lui) qui doit nous conduire au monastère Songzanlin
Nous finissons par le trouver en montrant le mot en chinois sur le smartphone à une dizaine de personnes, ( nous nous apercevrons au retour qu’il démarre de la porte principale de la vieille ville, merci le Guide du Routard! !)
image

L’endroit est grandiose, nous montons à l’assaut des 180 marches en soufflant ( on est à 3400m quand même! )
image

De chaque côté de l’escalier, il y a des temples mineurs mais richement ornés et , lorsque nous arrivons sur le terre-plein, trois bâtiments impressionnants nous attendent: Les photos sont interdites, mais heureusement, c’est l’heure du déjeuner et il n’y a personne.

image

image

image

image

image

Est-ce que celui-là vous dit quelque chose ?

image

image
On est montés sur les toits

image

On aperçoit le petit lac

Nous traversons un village tibétain avant de ressortir pour prendre la navette.
image

image

Lui c’est le bébé tibétain du resto…..tibétain

La ville nouvelle de Shangri-la est très étendue, mais il n’y a pas d’immeuble très hauts, c’est un mélange hétéroclite de style « moderne tibétain « et « chinois post révolution culturelle », ça vous parle ?
En lisière de la ville ancienne on trouve de très grosses maisons coiffées d’une énorme verrière. Ça doit récupérer la chaleur du soleil l’hiver.
image

En fin d’après midi nous retrouvons les belges de Chendu, mais ils sont affamés ( ils ont sauté le déjeuner ), et s’en vont dîner.
Moi, j’ai rendez-vous pour danser! Avec Arielle ( la belle natte blonde), nous avons dansé au moins 1h, c’était super !
image

image

Puis nous sommes rentrés ensemble à l’hôtel. Là, Y( pour Yolanda), la jeune patronne de l’hôtel , fêtait son anniversaire ( 27ans !), elle nous fait partager son gâteau et nous propose dans la foulée d’aller écouter de la musique tibétaine.
Son boyfriend est tibétain et joue de la musique.
Nous avons passé une super soirée : Dans un improbable pub enfumé (que nous n’aurions jamais trouvé! ), au fond d’une cour, où la bière coulait à flot ( et des trucs plus forts aussi! ).

image

Au début, musique tibétaine, un peu de chinois, à la demande d’un pékinois éméché ( pas un chien, un mec!), puis un géant australien s’est mis à la guitare et nous a balancé de vieux rocks des Beatles et des Stones.
image

image

Beaucoup de touristes font l’impasse sur Shangri-la, moi j’ai adoré, mais je crois que ça dépend beaucoup des rencontres qu’on fait 

CHINE:YUNNAN, SHANGRI-LA

Nous avons quitté Chengdu en fin d’après midi , nous arrivons à l’aéroport de Shangri-La un peu avant 20h.
La navette de l’hôtel vient nous chercher, l’arrivée est magique.

image

Un temple illuminé au sommet d’une colline surplombe la vieille ville. Il a plu et les pavés renvoient le reflet des lumières , les maisons anciennes sont très belles, il y a de la musique dans tous les bars, notre hôtel est plutôt bien.
Nous dînons d’une soupe de nouilles avec du yack….ça tient au corps.
Après une petite promenade digestive ( sur les pavés glissants!), nous rentrons nous coucher.
Le lendemain matin tempère notre enthousiasme!
Le centre de la ville ancienne a brûlé le 11/01/2014.
300 maisons sont parties en fumée .
La vieille ville n’est plus qu’un grand chantier, la reconstruction avance à la chinoise, à une vitesse impressionnante.

image

Seulement ce ne sera plus que de l’ancien »artificiel ».
Nous allons visiter le joli temple sur la colline ( épargné par les flammes),
image

image

l’énorme moulin à prières

et à la tombée de la nuit, sur la « Place du Clair de Lune », retentit soudain de la musique:
Tout le monde se met à danser en rond, les jeunes et les vieux mélangés.

image

Du coup, ça nous fait chaud au coeur de voir ce peuple tibétain si attaché à sa culture.

Nous allons dîner au « Flying Tigers », chez Constantin, un français un peu aventurier qui organise des circuits en caravane ( à l’ancienne)vers le Tibet.
Excellent burger de yack, super soirée.
En rentrant à l’hôtel nous discutons avec un couple de français, elle voulait danser sur la place, moi aussi!
Seules, nous n’osions pas, mais l’union fait la force dit-on!
Rendez-vous est pris pour demain soir .

Un aperçu de la vieille ville:
image

image

image
image

Beaucoup de femmes portent le costume traditionnel
Et un peu de la périphérie :
image

La rivière fait la séparation entre ville nouvelle et vieille ville
image

Les pains sont enduits d’huile et mis à sécher sur le trottoir

image

Le séchage des champignons est une activité importante
image
Promeneuses
image

Les grosses maisons cossues sont coiffées d’une énorme verrière qui doit capter les rayons du soleil en hiver